Jump to content

Phrase de version


Recommended Posts

Bonjour ! 
Vous allez bien ? Je me suis entraîné à traduire des phrases du coup j’aimerai avoir votre avis.

Nemo eundo non operam dat, ut iter minime difficile factu sit : Personne, n’y allant  ne faite point attention à ce qu’il donne parce qu’un itinéraire publique n’est pas plus difficile qu’il n’y parait.

Erant qui existimarent quasdam leges senatui abrogandas esse in hac ciuitate, ne turbae ira in dies cresceret : Observez que dans cette ville il y’avait ceux qui pensaient que certaines lois devraient être abolies lors de la colère de la foule car elles auraient peur que cette dernière ne grandissent. 

Nisi quis uenisset admonitum, nos ab inimicis iam obsideremur = Si une personne appelé en guise de rappel devrait en être averti.

Tribunis plebis mos erat certandi cum nobilibus, neque ullum proelium erat iucundissimum auditu : (celle ci je n’y arrive vraiment pas...)
e) Est imperatoris exercitum ducere ; eo autem milites etiam audiendi sunt : Il est conseillé de diriger une armée pour l’empereur car à cela doit être rajouté l’annonce des soldats.

Link to post
Share on other sites

Bonjour Sarah,

 

Il y a 16 heures, Sarah1998. a dit :

 

Nemo eundo non operam dat, ut iter minime difficile factu sit : Personne, n’y allant  ne faite point attention à ce qu’il donne parce qu’un itinéraire publique n’est pas plus difficile qu’il n’y parait.

 

Ne soyez pas vexée, mais ce que vous écrivez n'est pas une traduction, ce sont des mots sans suite, surtout au début.

On ne peut traduire que ce qu'on a bien compris, et qui offre un sens général satisfaisant.

- Pour nemo non, dites "Il n'est personne qui ne..." (autrement dit, "tout le monde...", mais gardez cette double négation).

- eundo est bien un gérondif, mais ici, il ne fonctionne pas tout seul, il est complément  de operam dat, dont vous avez trouvé le sens.  Vous devez savoir que le gérondif est une déclinaison de l'infinitif. En français, vous utiliserez plutôt un nom.

Traduisez les cinq premiers mots suivant mes indications, nous nous occuperons de la suite ultérieurement.

 

Bill peut évidemment intervenir.

Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Sarah1998. a dit :

Bonjour ! 
Vous allez bien ? Je me suis entraîné à traduire des phrases du coup j’aimerai avoir votre avis.

Nemo eundo non operam dat, ut iter minime difficile factu sit : Personne, n’y allant  ne faite point attention à ce qu’il donne parce qu’un itinéraire publique n’est pas plus difficile qu’il n’y parait.

Erant qui existimarent quasdam leges senatui abrogandas esse in hac ciuitate, ne turbae ira in dies cresceret : Observez que dans cette ville il y’avait ceux qui pensaient que certaines lois devraient être abolies lors de la colère de la foule car elles auraient peur que cette dernière ne grandissent. 

Nisi quis uenisset admonitum, nos ab inimicis iam obsideremur = Si une personne appelé en guise de rappel devrait en être averti.

Tribunis plebis mos erat certandi cum nobilibus, neque ullum proelium erat iucundissimum auditu : (celle ci je n’y arrive vraiment pas...)
e) Est imperatoris exercitum ducere ; eo autem milites etiam audiendi sunt : Il est conseillé de diriger une armée pour l’empereur car à cela doit être rajouté l’annonce des soldats.

 

Il y a 23 heures, Sarah1998. a dit :

Bonjour ! 
Vous allez bien ? Je me suis entraîné à traduire des phrases du coup j’aimerai avoir votre avis.

Nemo eundo non operam dat, ut iter minime difficile factu sit : Personne, n’y allant  ne faite point attention à ce qu’il donne parce qu’un itinéraire publique n’est pas plus difficile qu’il n’y parait.

Erant qui existimarent quasdam leges senatui abrogandas esse in hac ciuitate, ne turbae ira in dies cresceret : Observez que dans cette ville il y’avait ceux qui pensaient que certaines lois devraient être abolies lors de la colère de la foule car elles auraient peur que cette dernière ne grandissent. 

Nisi quis uenisset admonitum, nos ab inimicis iam obsideremur = Si une personne appelé en guise de rappel devrait en être averti.

Tribunis plebis mos erat certandi cum nobilibus, neque ullum proelium erat iucundissimum auditu : (celle ci je n’y arrive vraiment pas...)
e) Est imperatoris exercitum ducere ; eo autem milites etiam audiendi sunt : Il est conseillé de diriger une armée pour l’empereur car à cela doit être rajouté l’annonce des soldats.

Je vais vous accompagner pour la 2è phrase: Erant qui existimarent quasdam leges senatui abrogandas esse in hac ciuitate, ne turbae ira in dies cresceret : Observez que dans cette ville il y’avait ceux qui pensaient que certaines lois devraient être abolies lors de la colère de la foule car elles auraient peur que cette dernière ne grandissent.

- " Observez que" n'est pas dans la phrase latine.

- "Sunt qui" est une tournure signifiant " il y en a qui" MAIS ATTENTION au temps de "erant". Nous reviendrons sur la forme " existimarent" ensuite.

-Vous avez bien traduit "quasdam leges senatui abrogandas esse" mais n'oubliez pas "senatui": quelle est la fonction?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...