Jump to content

jacques

Members
  • Posts

    497
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Nantes
  • Interests
    Langue et littérature médiévales, musique.

Recent Profile Visitors

8,589 profile views

jacques's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Week One Done Rare
  • One Month Later Rare

Recent Badges

0

Reputation

  1. Bonjour à tous, propria perfectio serait plus classique ; impletio n'aurait certainement pas été compris de Cicéron, en admettant même que le terme existât à son époque. Le terme integritas a un champ lexical plus étendu que le mot français et devrait bien convenir à votre projet : en effet, suivant les contextes (mais ici, il n'y en a pas), il peut désigner la solidité de l'esprit, la santé mentale et physique et même la vertu dans son ensemble.
  2. Le texte n'offre pas de sens satisfaisant : on le dirait issu d'une traduction automatique. Où l'avez-vous trouvé ? Apparemment, c'est une impression moderne, et on devine des mots en français avant et après lui.
  3. Oui, je pensais à une source nettement plus ancienne... Sur quel support ce texte figure-t-il ? Je verrai cela ce week-end. Merci !
  4. Bonjour Gallus, Pouvez-vous nous adresser une copie due l'original du texte ainsi que ses références : il semblerait qu'il y ait des fautes de copie. Merci.
  5. Bonjour, Oui, c'est correct ; je rajouterais néanmoins a te (mot à mot "à toi"), sans quoi la phrase est trop générale : Noli sinere praeteritum praesentem a te furari
  6. Solo dicitur : "Solon est dit..." -> "On dit que Solon..." : essayez de placer Atheniensium sapientissimus pour compléter la proposition, le membre de phrase, si vous voulez.
  7. Vous ne comprenez pas ce que je demande ou le texte ?
  8. Solo dicitur : "Solon est dit..." -> "On dit que Solon..." Complétez la proposition.
  9. Je propose : Mortui viventes regunt.
  10. On peut dire : Mortui viventes regunt.
  11. Vous pouvez tout à fait vous fier à cette traduction, de plus présentée clairement.
  12. Le mot occulta désigne plus particulièrement les "doctrines secrètes" des Cathares, opposées à l'enseignement "pour tous", évoqué par manifestius. Comparez avec les enseignements "exotériques" et "ésotériques" dans les œuvres d'Aristote (ou de ses émules). In occultis suis signifie donc : "dans leurs doctrines secrètes".
  13. Bonjour Elias : Je me souviens de le remercier de sa sollicitude, mais bien certain qu'en ne répondant pas j'accordais(1), car le maitre pour chaque chose me dit sérieusement qu'il m'a parlé(2) et croire(3) que pouvoir profiter(4) de mon temps libre, lequel demande esprit et courage(5). (1) Cela n'a évidemment pas de sens : fixum ne peut pas se rapporter au sujet. Et quel peut bien être le complément de dabam ? (2) quoque est un adverbe et serio ne porte pas sur dixit. (3) credere est sur le même plan que locutum esse : donc "et qu'il croyait..." (4) Vous oubliez la négation. (5) A quel cas sont animus (et studium) ? Vous avez inversé le sens. Ce n'est pas facile, mais vous devez connaître le contexte du passage ; celui-ci doit vous aider. N'écrivez pas de choses qui n'ont pas de sens en français.
  14. Mot à mot : "Je ne laisserai pas passer intact", d'où "Je ne serai pas sans faire allusion à..."
×
×
  • Create New...