Jump to content

Bill

Members
  • Posts

    465
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

9,311 profile views

Bill's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Week One Done Rare
  • One Month Later Rare
  • One Year In Rare

Recent Badges

0

Reputation

  1. Bonjour, je vous propose ceci: Me superbiorem facio,: Je me rends trop orgueilleux. Me paenitet peccati mei.: je regrette ma faute.
  2. Cela pourrait vouloir dire:" Ce (il-elle) fut la cause de la vie, maintenant c'est une oeuvre de piété." Ce serait intéressant de savoir de quel monument provient cette pierre.
  3. Je reviens à vous après avoir lu chez Horace " sub cultro linquit"= "Il me laisse sous le couteau" autrement dit "dans une situation désespérée" dont certains ont tiré "sub cultro esse"= être sous le couteau" , expression comprise comme signifiant la même chose que "être sur le fil du rasoir"
  4. Bonsoir! Voici ce que j'ai trouvé. "Omnia sunt hominum tenui pendentia filo " écrit Ovide= Tout ce qui est humain est suspendu à un fil fragile. "Pendere filo"= être suspendu à un fil.
  5. Vous voulez"hora" sous cette seule forme? Il y a de nombreux sites sur le web.
  6. Voici une traduction: Certes ils avancent ouvertement cette raison ( à savoir que la chair provient de l’accouplement et donc en manger est impur), mais en secret ils disent ceci qui est pire, c’est que toute chair est clairement œuvre du diable. Aussi ils n’y portent en aucun cas la bouche, pas même en cas d’extrême nécessité.
  7. Au contraire, cette troisième et dernière phrase est très bien traduite, de manière élégante ! C'est étrange que vous mettiez en doute cette traduction que vous dites avoir faite vous-même... Auriez- vous déjà été aidé? Par contre « verger de l’allée » est à exclure. A ce propos est-ce bien pomarii et non pomariiS que vous avez ? Voici une autre proposition : Perçois pleinement, Stéphane, que je n’exige pas que tu restes confiné ici dans cette maison durant tout le temps de mon absence. Si plutôt tu profitais des campagnes environnantes et des promenades plantées d’arbres fruitiers ? Si je considère ton visage, un peu de repos ne te nuirait pas.
  8. Voci: Facts and Documents Illustrative of the History, Doctrine ... dans: https://books.google.be/books?id=BdpUAAAAcAAJ&pg=PA507&lpg=PA507&dq=hereticos+qui+plurimum+notabiles+in+erroribus&source=bl&ots=ZYwZf6VgSP&sig=ACfU3U1aydm6-ZChiBa5cqN_oxRZcTHX4w&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjUm9fh_-LwAhXj5OAKHU_SARsQ6AEwBHoECAYQAw#v=onepage&q=hereticos qui plurimum notabiles in erroribus&f=false N° XXIV p. 507
  9. Je reviens rapidement sur cette phrase: vous écrivez "contigit" or le texte de base dit bien " contiNgit". Donc il faut traduire " il arrive" et non " il est arrivé "comme je l'ai proposé ci-dessus!
  10. Il me semble que "qui" a bien sa place dans la phrase: Dans votre diocèse, il est arrivé fréquemment que soient surpris des hérétiques qui en ces jours sont très reconnaissables à leurs erreurs.
  11. Bonjour, je proposerais ceci pour la fin de votre traduction: et in eo quod sua corpora nutriunt cibis mensae suae, corpus Domini se facere dicunt. Nec intactum praeteribo quod audivi a quodam viro fideli, qui agnita eorum perfidia et secretis quibusdam turpitudinibus, de societate eorum exivit. Et du fait qu'ils nourrissent leurs corps avec des aliments de leur propre table, ils disent qu'ils font le corps du Seigneur.Et je ne négligerai pas ce que j'ai entendu dire de la part d'un fidèle qui est sorti de leur société après avoir reconnu leur perfidie et certaines secrètes turpitudes.
  12. Bonjour, je ne vois pas ces formes ( ou leur éventuelle origine) dans les dictionnaires latins que j'ai consultés. Voulez-vous nous dire vos sources?
  13. Bonjour, voulez- vous nous en dire un peu plus? Qui est ce prédicateur? Les références du texte que vous étudiez. Le contexte ( phrases antérieures et postérieures) en latin? merci
×
×
  • Create New...