Jump to content

Bill

Members
  • Content Count

    376
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Bill

  • Rank
    Nobilissimus

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

8,748 profile views
  1. Bonjour, vous connaissez certainement l' ouvrage dont je vous mets la référence ci- dessous , accessible sur la toile. En tapant " doleo itaque et vehementissime" vous accédez directement au passage concerné et un peu au-dessus à l'explication qui corrobore la vôtre. A toutes fins utiles donc. Cordialement. La chorographie ou description de Provence et l'histoire ..., Volume 2
  2. Doleo itaque, et væhementissime tristor, : C'est pourquoi je suis affligé et même très fortement attristé... C'est mieux traduit ainsi, me semble-t-il.
  3. C'est à moi que vous vous adressez ainsi? Tant de certitude suffisante....
  4. Bonjour, voici ce que je propose: 1) Marcus, cum patriae utilis per multos annos fuerit, vir bonus erit. Vous pouvez utiliser “ fuerit” si vous désirez marquer expressément l’ antériorité. Mais “ Erit “(multos annos erit) suffit selon la logique. 2) Mortuo Romulo, Romani optimates Numam Romanorum maximum putaverunt (duxerunt.) 3) Ex posterorum sententia, Numa Romanis sacra instituit et pacis concordiaeque studium (eis) dedit. 4) Filia nautae, puella summae sollertiae,statuam ex templo Minervae furata est.
  5. Les senteurs et la musique sont la substance de la mémoire.
  6. De rien! Mais vous savez bien que ces inscriptions sont écrites dans un latin parfois incertain. Cela est dû soit au lapicide soit au commanditaire qui dans ces régions lointaines pouvait être un "barbare", romanisé sans doute mais qui parlait un latin peu recherché. Par ailleurs les reconstitutions d'inscriptions et leurs interprétations sont parfois différentes selon les épigraphistes et les moments où les inscriptions sont étudiées...l'épigraphie est une science vivante.
  7. correction: "visum"= vis(on)um= bisonum...
  8. Je vous envoie le lien. Selon l'auteur de l'article ( en note, tout à la fin): "visum" est en fait vi(so)num= bisonum= sarcophage à deux place (Gaffiot). https://www.jstor.org/stable/41755920
  9. ...serviable épouse OU sa très chère épouse QUI L' A BIEN MÉRITÉ.
  10. "meritum": ce terme vient de merere et peut vouloir dire "être soldat": si nous avions merituS on pourrait l'accorder à Val. Sabinianus, soldat du contingent frontalier...
  11. Sous réserve, voici une traduction:
  12. Je suis parvenu à traduire le début par ; Reste voyageur et lit à haute voix. Flavius Marcus Protector, né dans la province de Dacie dans le bourg Valentinien. Il a servi dans la vexillation Fesianesa pendant 23 ans. Lui qui est devenu protecteur dans la schole des protecteurs pendant 5 ans..." Pouvez-vous m'indiquer si c'est correct jusque-là ? Je ne parviens pas à traduire la suite, car les mots et les cas ne font pas sens pour moi. Je pense que c'est "Il a demandé à son fils de congédier Thalarionus et sa femme Mariana ainsi que leur enfant, et aux actuels collègues il a demndé..." Mais j'ai de gros doutes sur cela. La deuxième inscription est encore plus complexe car elle contient des mots impossibles à trouver dans le dictionnaire et des abréviations. "Pontiae Eupliae H. F. karissime coniugi benementi A. Fundamentis memoriam exstrucxit (non le mot est bien orthographié comme ça) Val. Sabinianus V. P. Ex militia Comitatenssi meritum." Je crois que cela concerne un soldat promu chez le comitatus mais impossible de traduire avec toutes les abréviations inconnues et les mots étrangement orthographiés. Merci d'avance pour votre aide. Bonjour, pouvez- vous nous préciser sur quel type de support est gravée la 2è inscription ? Cela semble être une inscription funéraire, est-ce le cas ? H.F peut avoir plusieurs significations par ex Honestissimae f(o)eminae . De même V.P . Karissime= carissimae ; benementi = bene merenti ? estrucxit= extruxit. Comitatenssi= comitatensi. Militia comitatensi désigne peut-être un service militaire aux frontières de l’empire.
  13. Comme vous demandiez amiS ( au pluriel) j'ai mis le pluriel en latin: amici. au singulier: ami= amicus. Tous les formes latines que je vous propose sont au nominatif: familia au nominatif sg. Proximi: nominatif pl. Amor:nomin sg. Amicis serait un datif ou un ablatif pluriel.
×
×
  • Create New...