Jump to content

Bill

Members
  • Posts

    464
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Bill

  1. Cela pourrait vouloir dire:" Ce (il-elle) fut la cause de la vie, maintenant c'est une oeuvre de piété." Ce serait intéressant de savoir de quel monument provient cette pierre.
  2. Je reviens à vous après avoir lu chez Horace " sub cultro linquit"= "Il me laisse sous le couteau" autrement dit "dans une situation désespérée" dont certains ont tiré "sub cultro esse"= être sous le couteau" , expression comprise comme signifiant la même chose que "être sur le fil du rasoir"
  3. Bonsoir! Voici ce que j'ai trouvé. "Omnia sunt hominum tenui pendentia filo " écrit Ovide= Tout ce qui est humain est suspendu à un fil fragile. "Pendere filo"= être suspendu à un fil.
  4. Vous voulez"hora" sous cette seule forme? Il y a de nombreux sites sur le web.
  5. Voici une traduction: Certes ils avancent ouvertement cette raison ( à savoir que la chair provient de l’accouplement et donc en manger est impur), mais en secret ils disent ceci qui est pire, c’est que toute chair est clairement œuvre du diable. Aussi ils n’y portent en aucun cas la bouche, pas même en cas d’extrême nécessité.
  6. Au contraire, cette troisième et dernière phrase est très bien traduite, de manière élégante ! C'est étrange que vous mettiez en doute cette traduction que vous dites avoir faite vous-même... Auriez- vous déjà été aidé? Par contre « verger de l’allée » est à exclure. A ce propos est-ce bien pomarii et non pomariiS que vous avez ? Voici une autre proposition : Perçois pleinement, Stéphane, que je n’exige pas que tu restes confiné ici dans cette maison durant tout le temps de mon absence. Si plutôt tu profitais des campagnes environnantes et des promenades plantées d’arbres fruitiers ? Si je considère ton visage, un peu de repos ne te nuirait pas.
  7. Voci: Facts and Documents Illustrative of the History, Doctrine ... dans: https://books.google.be/books?id=BdpUAAAAcAAJ&pg=PA507&lpg=PA507&dq=hereticos+qui+plurimum+notabiles+in+erroribus&source=bl&ots=ZYwZf6VgSP&sig=ACfU3U1aydm6-ZChiBa5cqN_oxRZcTHX4w&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjUm9fh_-LwAhXj5OAKHU_SARsQ6AEwBHoECAYQAw#v=onepage&q=hereticos qui plurimum notabiles in erroribus&f=false N° XXIV p. 507
  8. Je reviens rapidement sur cette phrase: vous écrivez "contigit" or le texte de base dit bien " contiNgit". Donc il faut traduire " il arrive" et non " il est arrivé "comme je l'ai proposé ci-dessus!
  9. Il me semble que "qui" a bien sa place dans la phrase: Dans votre diocèse, il est arrivé fréquemment que soient surpris des hérétiques qui en ces jours sont très reconnaissables à leurs erreurs.
  10. Bonjour, je proposerais ceci pour la fin de votre traduction: et in eo quod sua corpora nutriunt cibis mensae suae, corpus Domini se facere dicunt. Nec intactum praeteribo quod audivi a quodam viro fideli, qui agnita eorum perfidia et secretis quibusdam turpitudinibus, de societate eorum exivit. Et du fait qu'ils nourrissent leurs corps avec des aliments de leur propre table, ils disent qu'ils font le corps du Seigneur.Et je ne négligerai pas ce que j'ai entendu dire de la part d'un fidèle qui est sorti de leur société après avoir reconnu leur perfidie et certaines secrètes turpitudes.
  11. Bonjour, je ne vois pas ces formes ( ou leur éventuelle origine) dans les dictionnaires latins que j'ai consultés. Voulez-vous nous dire vos sources?
  12. Bonjour, voulez- vous nous en dire un peu plus? Qui est ce prédicateur? Les références du texte que vous étudiez. Le contexte ( phrases antérieures et postérieures) en latin? merci
  13. Bonjour, la traduction que vous proposez est correcte: " (Celui) qui reste continuellement immobile n'entrave pas le temps qui glisse ( s'écoule). Bon samedi!
  14. Bonjour Jacques, Il me semble que la brièveté de la traduction risque de trahir la phrase d'origine. Mais chacun peut avoir son idée. J'ai proposé ma traduction plus haut (04/04/2021) en recourant à des termes utilisés par les auteurs latins pour signifier " arrêter le temps qui passe " . Ma référence à P. Syrus n' avait d'autre intention que de mentionner cet auteur de maximes relativement longues. Cordialement.
  15. Bonjour Jacques, à la lecture de votre proposition de traduction, et pour ne m'en tenir qu'à l'obligation de brièveté que vous affirmez, trouvez- vous que les maximes de Publius Syrus soient brèves à ce point?
  16. Bonjour! Il y a plusieurs façons de traduire. Je vous propose les suivantes: 1) Si "jugez" s'adresse à une seule personne ( dans le cas du vouvoiement): a) Noli de me iudicare. b) Ne de me iudicaveris. Les deux traductions signifient " ne me jugez pas"( forme polie/ vouvoiement) 2) Si "jugez" s'adresse à plusieurs personnes: a) Nolite de me iudicare. b) Ne de me iudicaveritis. = Ne me jugez pas ( forme du pluriel) 3) Pour traduire NE me jugez JAMAIS: a) Remplacez "ne" par "numquam".: De me numquam iudicaveris (iudicaveritis). b) Noli (nolite) de me umquam iudicare.
  17. Bill

    Ides de Mars

    καὶ σὺ τέκνον...
  18. Members 0 9 messages Posté(e) il y a 19 heures · IP Bonjour à tous, Puissent ces esclaves ne pas s'emparer de la statue du dieu ! Voyez bien ce que vous a écrit Jacques à propos de l'expression du souhait: Subjonctif (présent)! Que devient "potiri" au subj. présent 3è pers.pl? A quelle fonction se trouve "du dieu"? Ce n'est pas un sujet ni un cod... Que pouvaient faire les femmes et les enfants de cette région ? A quelle déclinaison appartient "regio-regionIS"? Quelle est la fonction de " de cette région"? C'est la même que "du dieu" de la phrase précédente!
  19. "Statuam" n'est pas très classique. "deum" est faux: quelle est la fonction de " du dieu"? "potitae sunt" est à oublier au plus vite!
  20. Bonjour, l’ordre des mots en latin est libre mais pas indifférent… Mais avant toute chose, il faut analyser. Pour la 1ère phrase : « esclaves » est au pl et vous le mettez au sg. Quelle est la fonction de « du dieu », quel est le cas qui lui correspond ? Vous n’avez pas traduit la négation « ne pas ». Vous avez raison d’utiliser « utinam » et de le mettre en début de phrase, mais le mode du souhait en latin est le subjonctif. Vous pouvez sans problème laisser le verbe ( à la bonne forme cette fois) à la fin de la phrase. Je vous mets le début de la trad. De la 1ère phrase : Utinam ne isti (ces) servi...
  21. Mais vous aviez bien vu la construction! C'est la tournure française " les consuls feront" qui est incorrecte! . "detrimentum capere" = "subir un dommage"
×
×
  • Create New...