Jump to content

traduction latin-français


Recommended Posts

Bonjour à tous! Je suis nouveau sur ce forum et je tiens à préciser que mon niveau en latin est déplorable... Je suis des cours depuis deux ans mais j'ai beaucoup de difficultés. Aujourd'hui je recherche de l'aide pour comprendre le passage d'un texte. Je travaille sur l'institution de messes anniversaires et ce texte institue justement une commémoration pour une bienfaitrice. La partie qui m'échappe concerne l'aumône.

 

"Memoriale atque firmissimum fecit preceptum Domnus Albericus Reverendus per gratiam Dei monasterii huius abbas octavus, de domina Matilda Christi certe fidelibus merito venerabili Comitissa, ut ab ipsa prenominata die usque ad mundi finem, donec domus ista in Dei servitio perduraverit, panis et vinum reliquusque unius monachi victus sicut singulis apponetur fratribus, pro ea cotidie in printipali mensa studiosissime ponatur et ad elemosinam assidue tribuatur, quatinus dum ipsa vixerit divina clementia ab omnibus eam semper adversitatibus tueatur et ad bonum atque felicem presentis vite finem perducat et in futuro memoriam ei fatiat sempiternam. Anniversarium quoque obitus sui diem tam principaliter et festive, per omnia celebrandum constituit sicut solitum est pro magnis monasterii huius abbatibus fieri. De his itaque benefitiis primum investivit eam in exteriori camera que lateri ecclesie iuncta est cum paucis fratribus. Postea vero, ut clarius manifesta res fieret et robustius omni tempore perduraret, in pleno capitulo multis circumsedentibus fratribus vice eiusdem domine Comitisse investivit proprium missum suum, dominum videlicet Arduinum capitaneum, virum sane moribus nobilitate fide et devotione egregium et in Christo merito diligendum, per librum textum scilicet evangeliorum."

 

Je vous remercie de votre aide et du temps que vous voudrez bien m'accorder...

 

V.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

On a un peu l'impression que vous nous donnez simplement votre travail à faire. Ne pourriez-vous poster ne fût-ce qu'un essai de traduction ainsi que quelques détails supplémentaires sur vous et votre travail ?

Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas un travail de version, simplement de compréhension. J'ai compris du texte qu'il s'agit de l'attribution d'une messe anniversaire perpétuelle mais il y a toujours une part de charité dans la donne: des aumônes. C'est ce passage que je ne comprends pas dans le texte: pour certains auteurs, il est dit que l'abbé institue un repas pour un pauvre dans la cantine du monastère JUSQU'A la mort de la bienfaitrice (donc de son vivant), pour d'autres, un pauvre sera nourrit perpétuellement après la mort de la bienfaitrice, enfin j'ai lu que "des pauvres seront nourris perpétuellement en mémoire de la bienfaitrice". Ces trois versions sont proches mais en même temps complètement différentes dans l'interprétation... Or mon latin étant très mauvais, je n'arrive à voir laquelle des trois est la bonne...

Link to post
Share on other sites

"Memoriale atque firmissimum fecit preceptum Domnus Albericus Reverendus per gratiam Dei monasterii huius abbas octavus, de domina Matilda Christi certe fidelibus merito venerabili Comitissa, ut ab ipsa prenominata die usque ad mundi finem, donec domus ista in Dei servitio perduraverit, panis et vinum reliquusque unius monachi victus sicut singulis apponetur fratribus, pro ea cotidie in printipali mensa studiosissime ponatur et ad elemosinam assidue tribuatur, quatinus dum ipsa vixerit divina clementia ab omnibus eam semper adversitatibus tueatur et ad bonum atque felicem presentis vite finem perducat et in futuro memoriam ei fatiat sempiternam. Anniversarium quoque obitus sui diem tam principaliter et festive, per omnia celebrandum constituit sicut solitum est pro magnis monasterii huius abbatibus fieri. De his itaque benefitiis primum investivit eam in exteriori camera que lateri ecclesie iuncta est cum paucis fratribus. Postea vero, ut clarius manifesta res fieret et robustius omni tempore perduraret, in pleno capitulo multis circumsedentibus fratribus vice eiusdem domine Comitisse investivit proprium missum suum, dominum videlicet Arduinum capitaneum, virum sane moribus nobilitate fide et devotione egregium et in Christo merito diligendum, per librum textum scilicet evangeliorum."

Le Révérend Dom Albéric par la grâce de Dieu huitième abbé de ce monastère a institué un mandement mémorial très ferme de la part de (ou "sur le compte de") Madame la Comtesse Mathilde vénérable à bon droit pour les fidèles, à savoir qu'à partir du jour prémentionné jusqu'à la fin du monde, aussi longtemps que cette maison sera restée au service de Dieu, du pain, du vin et le reste de la ration d'un moine soient servis comme à chacun des frères, soient placés très soigneusement chaque jour en son nom sur la table principale et soient assidûment distribués en aumône, afin que, tant que cette dame vivra, la clémence divine la protège toujours de toute adversité et la conduise à une fin bonne et heureuse de la présente vie et dans le futur rende son souvenir éternel. Il a également disposé que l'anniversaire de son décès serait célébré en tout point avec autant de dignité et de solennité qu'on le fait d'habitude pour les grands abbés de ce monastère. C'est pourquoi, en raison de ces bienfaits, il (Albéric) a d'abord installé (?) la dame dans une pièce extérieure accolée edit : voir correction sur mon post suivant à l'église avec quelques frères. Mais par la suite, pour rehausser la chose et la rendre plus durable, il a installé (?) devant le chapitre au complet, en présence de nombreux frères, le propre représentant de la comtesse, à savoir le capitaine Arduin, homme vraiment remarquable par ses moeurs sa noblesse sa foi et sa dévotion, homme estimable dans le Christ, par le livre, à savoir le texte des évangiles.

Link to post
Share on other sites

Il faut modifier un passage de la traduction !

Quelques recherches complémentaires m'ont indiqué que investire aliquem de dono signifie "revêtir quelqu'un d'un cadeau", "mettre quelqu'un en possession d'un cadeau", cérémonie qui se passe devant des témoins, pour officialiser le don.

 

Donc ici, c'est l'abbé qui proclame solennellement ce qu'on fera pour le bien de la comtesse.

De his itaque benefitiis primum investivit eam in exteriori camera que lateri ecclesie iuncta est cum paucis fratribus. Postea vero, ut clarius manifesta res fieret et robustius omni tempore perduraret, in pleno capitulo multis circumsedentibus fratribus vice eiusdem domine Comitisse investivit proprium missum suum, dominum videlicet Arduinum capitaneum, virum sane moribus nobilitate fide et devotione egregium et in Christo merito diligendum, per librum textum scilicet evangeliorum."

"Tout d'abord, [Albéric]conféra ces bienfaits à la dame dans une pièce extérieure accolée à l'église avec quelques frères. Mais par la suite, pour rehausser la chose et la rendre plus durable, il a conféré ces bienfaits en séance plénière du chapitre, en présence de nombreux frères, au propre représentant de la comtesse, à savoir le capitaine Arduin, homme vraiment remarquable par ses moeurs sa noblesse sa foi et sa dévotion, homme estimable dans le Christ, par le livre, à savoir le texte des évangiles."

 

Cette histoire de "livre" utilisé dans la cérémonie se retrouve ailleurs mais je ne peux pas préciser davantage pour le moment.

Link to post
Share on other sites

Je vous remercie, je comprends beaucoup mieux le passage. Aussi j'aurais une autre demande:

 

"Albergariam quoque villanorum de curte Villule, vel de insula Sancti Benedicti, quam ipsa domina usque tunc habuerat iam dictus abbas eadem concessit: hii sunt autem Zacharellus cum manso uno; Martinus montanarius eiusque consortes cum manso uno Iohannes Bonizo et eius consortes cum manso uno;..." s'ensuit une liste de couple avec un manse à chaque fois.

 

L'auteur qui cite ce passage dit que le seigneur (ici une femme- domina) rappelle les droits et les obligations que lui doivent les villageois. Mais j'ai plus l'impression qu'elle cède le droit de gîte (albergaria) au monastère... En clair "Alors le droit d'hébergement qu'avait la comtesse sur les villageois de la cour de Villule ou de l'île Saint-Benoît, elle l'a concédé au-dit abbé" Après je ne comprends pas trop cette histoire de manse, sans doute la liste des villageois soumis à ce droit... mais c'est une autre histoire!

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...