Jump to content

Citation latine pour un mémoire!


Recommended Posts

Bonjour!

 

Je suis actuellement en train de rédiger mon mémoire de fin de Master 2 en droit pénal et procédure pénale. Je suis en train de faire un historique de l'in fractions de violences vonlontaires ayant entraîné la mort sans in tention de la donner et je dispose d'un document dans lequel figurent des citations latines qui ne sont pas traduites et j'aurai besoin d'une petite aide pour les comprendre.

 

Il s'agit notamment de la formule romaine:" Quid hominem non occidat, pro homicida damnandum".

 

Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne....

 

Merci d'avance pour votre aide!

 

Célia

Link to post
Share on other sites

Voici ce qu'on trouve dans le Digeste de Justinien :

 

Dig. 48.8.1.3

 

Marcianus 14 inst.

 

Divus hadrianus rescripsit eum, qui hominem occidit, si non occidendi animo hoc admisit, absolvi posse, et qui hominem non occidit, sed vulneravit, ut occidat, pro homicida damnandum: et ex re constituendum hoc: nam si gladium strinxerit et in eo percusserit, indubitate occidendi animo id eum admisisse: sed si clavi percussit aut cuccuma in rixa, quamvis ferro percusserit, tamen non occidendi animo. leniendam poenam eius, qui in rixa casu magis quam voluntate homicidium admisit.

 

"Le divin Hadrien a dit dans un rescrit que celui qui a tué un homme sans avoir commis l'acte avec l'intention de tuer peut être acquitté, et que celui qui n'a pas tué un homme, mais a blessé celui-ci de manière que la mort s'ensuit, doit être condamné comme un homicide : et [dit l'empereur] il faut constituer cela d'après la situation :car si [l'auteur] a tiré son glaive et a frappé sur l'autre, il a indubitablement commis cet acte avec l'intention de tuer, mais s'il a frappé avec une clé (instrument qui se présente comme une barre de fer) ou avec un chaudron au cours d'une bagarre, quoi qu'il ait frappé avec un instrument en fer, il ne l'a cependant pas fait avec l'intention de tuer. Il faut adoucir le châtiment de celui qui, lors d'une bagarre, a commis un homicide plus par l'effet du hasard que par l'effet de sa volonté."

Link to post
Share on other sites

"prendre ce genre de décision en fonction de la situation..." est peut-être plus parlant en français que "constituer cela..."

"in eo" m'intrigue: ce devrait être "in eum "... ou alors "eo" serait mis pour "gladium" et "in" aurait un peu le sens de "cum" (....."tiré son glaive et en porter un coup..."

"quamvis" me semble porter plutôt sur "ferro" que sur "percusserit": ......si, au cours d'une rixe, il a frappé avec une clef, un chaudron, quel que soit l'objet métallique avec lequel il aura frappé, mais sans intention de tuer, ..." (après "animo", n'est-ce pas une virgule, plutôt qu'un point?) Qu'en pensez-vous?

Link to post
Share on other sites
"prendre ce genre de décision en fonction de la situation..." est peut-être plus parlant en français que "constituer cela..."

"in eo" m'intrigue: ce devrait être "in eum "... ou alors "eo" serait mis pour "gladium" et "in" aurait un peu le sens de "cum" (....."tiré son glaive et en porter un coup..."

Oui, "in eo" est embêtant avec son ablatif, mais le "in" au sens de "cum", comme dans "in hoc signo vinces" me semble encore moins plausible... Peut-être "in" au sens de "dans le cas de" "en ce qui concerne" ?

"quamvis" me semble porter plutôt sur "ferro" que sur "percusserit": ......si, au cours d'une rixe, il a frappé avec une clef, un chaudron, quel que soit l'objet métallique avec lequel il aura frappé, mais sans intention de tuer, ..." (après "animo", n'est-ce pas une virgule, plutôt qu'un point?) Qu'en pensez-vous?

Pour quamvis, pourquoi pas ? Quant au point, il ne me gêne pas tellement. "Leniendam" entame la dernière phrase de la citation du rescrit...

Link to post
Share on other sites
Oui, "in eo" est embêtant avec son ablatif, mais le "in" au sens de "cum", comme dans "in hoc signo vinces" me semble encore moins plausible... Peut-être "in" au sens de "dans le cas de" "en ce qui concerne" ?

 

Pour quamvis, pourquoi pas ? Quant au point, il ne me gêne pas tellement. "Leniendam" entame la dernière phrase de la citation du rescrit...

 

Et pourquoi pas : percusserit, in eo indubitate occidendi animo = l'a frappé dans l'intention incontestable de tuer ? (sens assez classique pour "in animo") Bien sûr, on ne tient pas compte de la virgule... mais la virgule n'est pas de l'auteur, mais de l'éditeur...

Link to post
Share on other sites

Dans les dictionnaires, on ne trouve pas percutere in... ; que penseriez-vous d'une analogie avec les verbes "poser, placer" suivis de in + ablatif ?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...