Jump to content

Correction de trois phrases


Recommended Posts

Bonsoir, 

Pourriez-vous me corriger ces trois phrases s'il vous plaît. C'est un peu confus. 

1°) Romani Numae regno multis commodis praediti fuerunt. Les Romains furent pourvus de nombreux avantages pendant le règne de Numa. 

 

2°) Aeneas, uir maxima sapientia ingenioque, postquam e patria fugit, in locum ad uitam necessariis commodis praeditum peruenit. : Après avoir fuit sa partie, Enée, homme doté d'une grande sagesse et d'intelligence, parvient vers un lieu pourvu d'avantages nécessaires pour vivre.

 

3°) Sicut, pulcher nauta, dixisti, post deae Mineruae statuam praedam posuimus (la plus dure pour moi).: De même que le beau matelos, tu disais que nous placions le butin derrière la statut de la déesse Minèrve

 

Merci 

 

 

Link to post
Share on other sites

Phrase 1: C'est correct. Phrase 2: Traduisez bien " maxima"; attention: IN locum! Avec " postquam = après que" quel est le temps du verbe en latin pour bien traduire de manière différente " fugit" et surtout " pervenit". Phrase 3: Quel est le cas de " pulcher nauta" ( aidez- vous de " dixisti"!) ;" posuimus" n'est pas l'imparfait! " idem pour " dixisti"; " tu disais que..." non, il n'y a pas de subordonnée infinitive dans votre phrase.

Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Merci pour votre réponse. Les corrections sont en gras. 

Pour la phrase 3 : "pulcher nauta" est au nominatif singulier, je dirais donc : Tout comme le beau matelot, tu ordonnas que le butin fût placé derrière la statue Minerve.

Pour la phrase 2 Après avoir fuit sa partie, Enée, homme doté d'une très grande sagesse et d'intelligence, parvint vers un lieu pourvu d'avantages nécessaires pour vivre.

Normalement postquam = après que + indicatif mais on peut considérer avoir fuit comme indicatif ? 

Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, manuelaft a dit :

Bonjour, 

Merci pour votre réponse. Les corrections sont en gras. 

Pour la phrase 3 : "pulcher nauta" est au nominatif singulier, je dirais donc : Tout comme le beau matelot, tu ordonnas que le butin fût placé derrière la statue Minerve.

Pour la phrase 2 Après avoir fuit sa partie, Enée, homme doté d'une très grande sagesse et d'intelligence, parvint vers un lieu pourvu d'avantages nécessaires pour vivre.

Normalement postquam = après que + indicatif mais on peut considérer avoir fuit comme indicatif ? 

Phrase 3: Si " pulcher nauta" était au nominatif singulier ( il ne l'est pas!) il serait sujet d'un verbe à la 3è pers du sg. Il n'y en a pas dans cette phrase! A quel cas est donc " pulcher nauta"? " Dicere,o" signifie " dire" : vous l'aviez bien vu, ne  le transformez  pas en " ordonner" . A quelle voix ( active? passive?), à  quel temps et à quelle personne est " posuimus"?

Phrase 2: Après avoir fui sa patrie: Votre traduction n'est pas mauvaise! Ma remarque voulait attirer votre attention sur la construction latine de " postquam": en latin on a un indicatif parfait, mais vous ne devez pas obligatoirement garder l'ind parf en français ( cela dépend des consignes éventuelles que vous avez reçues), par ex: "Après qu'il a ( eut) fui". Cela dit en français " avoir fui" est un infinitif. Courage seule la phrase 2 vous demande encore un peu de réflexion.

Link to post
Share on other sites

Bonjour Bill, 

Phrase 3 : posuimus : parfait, 1ere personne du pluriel que je peux traduire en "nous plaçâmes". Ensuite, l'expression "pulcher nauta" est soit nominatif ou vocatif. Si elle n'est pas nominatif,dans ce cas là, elle est vocatif et c'est une apostrophe ?  

Phrase 2 : Je ne comprends pas trop  ... Donc on n'est pas obligé de garder l’infinitif en français, on conjugue soit "Après qu'il a fui" ou "Après qu'il eut fui" mais "Après avoir fui" fonctionne quand même , c'est ça ? 

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, manuelaft a dit :

Bonjour Bill, 

Phrase 3 : posuimus : parfait, 1ere personne du pluriel que je peux traduire en "nous plaçâmes". Ensuite, l'expression "pulcher nauta" est soit nominatif ou vocatif. Si elle n'est pas nominatif,dans ce cas là, elle est vocatif et c'est une apostrophe ?  

Phrase 2 : Je ne comprends pas trop  ... Donc on n'est pas obligé de garder l’infinitif en français, on conjugue soit "Après qu'il a fui" ou "Après qu'il eut fui" mais "Après avoir fui" fonctionne quand même , c'est ça ? 

Oui vous y êtes. Posuimus: nous placâmes ou nous avons placé; pulcher nauta est bien au vocatif. Phrase 2: toutes vos remarques sont correctes.

Link to post
Share on other sites

Merci, en corrigeant tout ça : 

Phrase 3 : Beau matelot, comme tu as dit, nous avons placé le butin derrière la statue Minerve. (j'ai modifié la phrase car j'ai essayé de construire l'apostrophe) 

Phrase 2 Après qu'il eut fui sa partie, Énée, homme doté d'une très grande sagesse et d'intelligence, parvint vers un lieu pourvu d'avantages nécessaires pour vivre.

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, manuelaft a dit :

Merci, en corrigeant tout ça : 

Phrase 3 : Beau matelot, comme tu as dit, nous avons placé le butin derrière la statue Minerve. (j'ai modifié la phrase car j'ai essayé de construire l'apostrophe) 

Phrase 2 Après qu'il eut fui sa partie, Énée, homme doté d'une très grande sagesse et d'intelligence, parvint vers un lieu pourvu d'avantages nécessaires pour vivre.

La statue DE Minerve. Je vous l'ai fait remarquer dans un post précédent: vous avez IN locum et non pas AD locum.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...