Jump to content

Avis sur version


tilburry
 Share

Recommended Posts

Bonsoir.

J'ai à faire une version . Il ne faut pas la rendre trop littéraire, mais plutôt juxtalinéaire.

J'aurais aimé que vous me donniez votre avis sur mon essai de traduction, sachant que je n'ai guère compris la phrase "sic forensibus ministeriis...picturam" quant à son analyse logique et notamment le sens de "posse" ici.

 

Si quelqu'un peut jeter un coup d'oeil à ce que j'ai fait, peut-il me contacter par message personnel à aurelien.lachaud@yahoo.fr ? Je pourrais lui envoyer alors le texte et mon essai de traduction.

 

Merci d'avance pour celui ou celle qui pourra me consacrer un peu de son temps.

Il s'agit globalement d'une relecture et de petites corrections à apporter, mais le gros du travail est fait.

 

cordialement

tilburry

 

____________

Link to comment
Share on other sites

Il y a aussi une messagerie interne ici mais le mieux est poser vos questions ici même sachant qu’un forum de ce genre n’est pas conçu pour corriger un devoir en entier, ce qui est le rôle d’un professeur, mais plutôt d’éclaircir des points de détail dûment sélectionnés, sinon vous risquez de décourager les volontaires.

 

Concernant posse, il s’agit de l’infinitif du verbe pouvoir, credentes facilius poema extrui posse quam controversiam, le verbe être à l’infinitif est ici sous-entendu, credentes introduit une proposition infinitive dont poema extrui posse est sujet et <esse> facilius l’infinitif de cette proposition infinitive, à partir de poema extrui posse est facilius quam <posse extrui> controversiam, on obtient la proposition infinitive credunt (ou credentes) posse extrui poema <esse> facilius quam <posse extrui> controversiam…

 

Aegidius REX

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a aussi une messagerie interne ici mais le mieux est poser vos questions ici même sachant qu’un forum de ce genre n’est pas conçu pour corriger un devoir en entier, ce qui est le rôle d’un professeur, mais plutôt d’éclaircir des points de détail dûment sélectionnés, sinon vous risquez de décourager les volontaires.

 

Concernant posse, il s’agit de l’infinitif du verbe pouvoir, credentes facilius poema extrui posse quam controversiam, le verbe être à l’infinitif est ici sous-entendu, credentes introduit une proposition infinitive dont poema extrui posse est sujet et <esse> facilius l’infinitif de cette proposition infinitive, à partir de poema extrui posse est facilius quam <posse extrui> controversiam, on obtient la proposition infinitive credunt (ou credentes) posse extrui poema <esse> facilius quam <posse extrui> controversiam…

 

Aegidius REX

 

 

Bonjour. Est-il bien nécessaire de faire le détour par ce verbe "esse" sous-entendu? On peut admettre la construction "credentes poema (sujet) posse (verbe de l'infinitive) extrui (infinitif passif ct de posse) facilius (comparatif de l'adverbe "facile" / quam controversiam: ct du comparatif.--> (croyant qu'un poème peut se bâtir (être bâti) plus facilement qu'.......

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...