Jump to content

"Geometratum more" ?


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Vu dans un texte de Carl Schmitt, Parlementarisme et Démocratie :

"Les vinciciae de Junius Brutus [texte posant des questions sur les pouvoirs du peuple sur le roi] s'élèvent contre la pestifera doctrina de Machiavel, non seulement avec un pathos de la justice, mais aussi avec un certain type de rationalisme ; elles prétendent se déployer geometratum more, et opposent à la personne concrète du rex le regnum suprapersonnel et la ratio universelle de laquelle dépend, dans la tradition aristot&licienne-scolastique, l'essence de la loi".

 

C'est du lourd. Quelqu'un saurait il m'éclairer sur le sens de "geometratum more" ?

 

Merci

Link to post
Share on other sites

Il s’agit plutôt de geometrarum more, à la manière des géomètres. Géomètre peut se dire geometra (il existe d’autres graphies approchantes), au génitif pluriel, cela donne geometrarum. En philosophie, on dit aussi more geometrico, à la manière géométrique, ou encore ordine geometrico, selon l’ordre géométrique. On entend par là qu’on raisonne comme en géométrie avec des hypothèses et des conséquences qui se déduisent les unes des autres. Il s’agit en fait de logique mathématique pure mais comme la logique s’exprimait chez les Anciens sous forme de raisonnements sur la base de figures géométriques, on a traditionnellement employé ce mot pour désigner toute forme de logique, même si elle ne renvoyait pas directement à la géométrie.

 

Ægidius REX

Link to post
Share on other sites

Il s’agit plutôt de geometrarum more, à la manière des géomètres. Géomètre peut se dire geometra (il existe d’autres graphies approchantes), au génitif pluriel, cela donne geometrarum. En philosophie, on dit aussi more geometrico, à la manière géométrique, ou encore ordine geometrico, selon l’ordre géométrique. On entend par là qu’on raisonne comme en géométrie avec des hypothèses et des conséquences qui se déduisent les unes des autres. Il s’agit en fait de logique mathématique pure mais comme la logique s’exprimait chez les Anciens sous forme de raisonnements sur la base de figures géométriques, on a traditionnellement employé ce mot pour désigner toute forme de logique, même si elle ne renvoyait pas directement à la géométrie.

 

Ægidius REX

Blaise Pascal a longuement disserté sur "l'esprit de géométrie" qu'il oppose à "l'esprit de finesse", concluant que l'un ne doit pas aller sans l'autre. Vous trouverez ce texte en tapant sur "g..." : "esprit de géométrie. esprit de finesse. Pascal" Bonne lecture.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...