Jump to content
Sign in to follow this  
Etheldreda

Corneille

Recommended Posts

Bonjour, pourriez vous me corriger ces phrases de thème? Elles sont extraites de La mort de Pompée, Au lecteur de Pierre Corneille. Je vous remercie.

 

"Je me contenterai de t'avertir que celui dont je me suis le plus servi a été le poète Lucain"

 

Contentus ero tibi monere poetam fuisse Lucanum quo maximo usus sum.

 

(il me semble que c'est monere + prop infinitive, car c'est une déclaration, non un ordre...)

 

 

"Cependant j'ai cru ne te déplaire pas de te donner ici trois passages qui ne viennent pas mal à mon sujet."

 

Tamen credidi non displicere tibi hic dans tres locos qui veniunt bene argumento meo.

 

 

(je ne suis pas très sûre d'avoir compris cette phrase en français, la traduction est alors d'autant plus difficile, pouvez-vous m'éclairer?!)

 

Encore merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, pourriez vous me corriger ces phrases de thème? Elles sont extraites de La mort de Pompée, Au lecteur de Pierre Corneille. Je vous remercie.

 

"Je me contenterai de t'avertir que celui dont je me suis le plus servi a été le poète Lucain"

 

Contentus ero tibi monere poetam fuisse Lucanum quo maximo usus sum.

 

(il me semble que c'est monere + prop infinitive, car c'est une déclaration, non un ordre...)

 

 

"Cependant j'ai cru ne te déplaire pas de te donner ici trois passages qui ne viennent pas mal à mon sujet."

 

Tamen credidi non displicere tibi hic dans tres locos qui veniunt bene argumento meo.

 

 

(je ne suis pas très sûre d'avoir compris cette phrase en français, la traduction est alors d'autant plus difficile, pouvez-vous m'éclairer?!)

 

Encore merci

 

Oui pour l'infinitive après manere. Surtout pas tibi mais te !

La lecture du rapport de jury du concours des Chartes devrait t'être utile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le conseil et le lien!

Pour la deuxième phrase, pensez- vous qu'elle est juste? Aucune indication n'existe dans le rapport du jury de la vénérable Ecole!

Je ne suis pas bonne en thème !

Mais j'aurais choisi

- offendere plutôt que displicere.

- pour "en donnant" un gérondif, qui exprime la cause, le moyen, plutôt que le participe présent qui exprime la simultanéité.

- de comprendre le venir de "viennent pas mal" par convenir, s'accorder...

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rolleyes:

 

Merci beaucoup! je vais voir comment je peux m'en sortir!

bonne journée!!

 

Je crois que dans la première phrase "je me contenterai de" est un gallicisme à ne pas traduire mot à mot. "Tantum" devrait suffire: --> "Tantum te monebo"

Je pense aussi que l'ordre des mots dans l'infinitive doit être plutôt: "...illum quo maxime usus sum Lucanum poetam fuisse.

Pour la seconde:

Tamen en début de phrase se dit plutôt "Attamen"; sinon on le met en deuxième position: "Tibi tamen (ou "autem", car il n'y a pas d'opposition formelle)(me)placere censui (plus adapté ici que credidi)tres locos tibi dando qui ad argumentum meum bene conveniunt (plus adapté que "veniunt, à mon avis).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je préfère aussi le tantum ou solum monebo, mais contentus sum est attesté chez Cicéron, et même au futur antérieur chez Sénèque !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je préfère aussi le tantum ou solum monebo, mais contentus sum est attesté chez Cicéron, et même au futur antérieur chez Sénèque !

Ne nous avisons pas de mécontenter Cicéron, ni même Sénèque!

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

"Je me contenterai de t'avertir que celui dont je me suis le plus servi a été le poète Lucain"

 

Contentus ero tibi monere poetam fuisse Lucanum quo maximo usus sum.

 

(il me semble que c'est monere + prop infinitive, car c'est une déclaration, non un ordre...

 

Oui mais contentus exprime un sentiment (la satisfaction), alors pour ma part, je verrais mieux un si avec indic. fut. ant. et je dirais : Satis erit si te monuero...

 

"Cependant j'ai cru ne te déplaire pas de te donner ici trois passages qui ne viennent pas mal à mon sujet."

 

Tamen credidi non displicere tibi hic dans tres locos qui veniunt bene argumento meo.

 

 

(je ne suis pas très sûre d'avoir compris cette phrase en français, la traduction est alors d'autant plus difficile, pouvez-vous m'éclairer?!

En français : "je me suis dit qu'il vous plairait que je cite ici (dans cette préface) les trois passages (de Lucain) qui concernent particulièrement mon sujet (la mort de P.)"

 

Alors qqch comme : Credidi tamen tibi gratum fore me hic tres a re non abhorrentes locos prodere.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...