Jump to content

Formulation juridique ambigüe


Recommended Posts

Bonjour à tous les latinistes dévoués de ce forum,

Je suis encore confronté à une formule juridique qui me pose quelques problèmes de compréhension, j'hésite sur plusieurs sens possible mais aucun me semble cohérent :

 

Requisitus si quoquo modo fuit inductus instructus sive informatus ad deponendum aliqua sive aliquid premissorum per aliquam expressionem alicuius facti seu persone, dixit quod non set premissa et singula deponit et asserit quia continent puram veritatem et propter exoneracionem et salvacionem anime sue.

 

Requis de dire si d'une quelconque manière il fut persuadé, instruit ou suborné à déposer sur une personne ou un fait de ce qui précède, par une quelconque énonciation d'un fait ou d'une personne, il a dit que non, mais il a déposé et affirmé en tout point ce qui précède parce que c'est la pure et entière vérité, et qu'il l'a fait pour en décharger et sauver son âme.

 

Ou bien

 

Requis de dire si d'une quelconque manière il fut persuadé, instruit ou suborné à déposer une ou plusieurs choses de ce qui précède, sur une quelconque pression d'un fait ou d'une personne, il a dit que non, mais il a déposé et affirmé en tout point ce qui précède parce que c'est la pure et entière vérité, et qu'il l'a fait pour en décharger et sauver son âme.

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous les latinistes dévoués de ce forum,

Je suis encore confronté à une formule juridique qui me pose quelques problèmes de compréhension, j'hésite sur plusieurs sens possible mais aucun me semble cohérent :

 

Requisitus si quoquo modo fuit inductus instructus sive informatus ad deponendum aliqua sive aliquid premissorum per aliquam expressionem alicuius facti seu persone, dixit quod non set premissa et singula deponit et asserit quia continent puram veritatem et propter exoneracionem et salvacionem anime sue.

 

Requis de dire si d'une quelconque manière il fut persuadé, instruit ou suborné à déposer sur une personne ou un fait de ce qui précède, par une quelconque énonciation d'un fait ou d'une personne, il a dit que non, mais il a déposé et affirmé en tout point ce qui précède parce que c'est la pure et entière vérité, et qu'il l'a fait pour en décharger et sauver son âme.

 

Ou bien

 

Requis de dire si d'une quelconque manière il fut persuadé, instruit ou suborné à déposer une ou plusieurs choses de ce qui précède, sur une quelconque pression d'un fait ou d'une personne, il a dit que non, mais il a déposé et affirmé en tout point ce qui précède parce que c'est la pure et entière vérité, et qu'il l'a fait pour en décharger et sauver son âme.

 

C'est votre deuxième solution qui est la bonne : On lui demande s'il a subi des pressions soit d'un évènement soit d'une personne, concernant sa déposition: il dit que non...etc...

Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé plus loin une formulation plus claire :

Requisitus si a quacumque personna quolibetmodo fuit inductus, instructus sive informatus ad deponendum predicta sive aliquid predictum vel nominandum specialiter aliquam personam de predictis dixit quod non set solum predicta deponit et confitetur quia puram continent veritatem et propter exoneracionem et salvacionem anime sue.

 

Requis de dire si par une personne, par une quelconque manière, il fut persuadé, instruit ou suborné à déposer une ou plusieurs choses susdites ou à nommer spécialement une des personnes susdites, il a dit que non, mais qu'il le dépose et le confesse seulement parce que c'est la pure et entière vérité et qu'il le fait pour en soulager et sauver son âme.

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Je suis tombé sur une phrase qui me semble un tantinet embrouillée et j'ai le sentiment que l'on peut en avoir plusieurs lectures. J'avoue également être embarrassé pour en faire une phrase correcte, je cite :

inductus per aliquas personas quas nominat que sibi dicebant hereticos esse bonos homines et eorum vitam, fidem et sectam commendaba[n?]t, et duos ex illis qui erant boni homines et sancti et amici Dei et dicebantur heretici et quos romana Ecclesia persequebatur, visitavit in domo dicte persone et alibi in octo loca predictos hereticos audivit dicentes se tenere viam Dei et apostolorum, et quod nullus poterat salvari nisi in fide eorum, et quedam alia contra fidem catholicam audivit ab ore ipsorum et alias predicationes eorum erroneas de quibus non recordatur ad plenum, et edoctus et instructus per dictam personam eosdem hereticos flexis genibus et iunctis manibus adoravit dicendo "Benedicite", dictis hereticis ponentibus manus super caput eius et aliorum presentium qui eos adorabant et respondentibus "Deus vos benedicat".

 

Je traduis littéralement :

Influencé par certaines personnes, qu'il nomme, - qui lui disaient que les hérétiques étaient des bons hommes et il(le témoin ou les personnes susdites ?) recommandai[en]t leur vie, leur foi et leur secte - il rendit visite à deux d'entre eux (ou à deux de ces hérétiques qui disaient qu'ils étaient des bons hommes, saints, amis de Dieu et que l’église romaine persécute), qui étaient bons hommes, saints et amis de Dieu et que l'on disait hérétiques et que l’église romaine persécute, dans la maison de la dite personne (?) et dans huit autres lieux. Il entendit les susdits hérétiques dire qu'il tenaient la voie de Dieu et des apôtres, et que nul ne pouvait être sauvé si ce n'est dans leur foi. Il entendit par leur propre bouche d'autres propos contre la foi catholique ainsi que d'autres prédications sur leurs erreurs dont il ne rappelle plus précisément. Enseigné et instruits par ladite personne (?), il adora ces hérétiques, genoux fléchis et mains jointes en disant "Bénissez", et lesdits hérétiques répondirent "Dieu vous bénisse" en posant leurs mains sur sa tête et sur celle des autres personnes présentes qui adoraient.

 

Voilà, si quelqu'un peut y voir plus clair que moi, il est le bienvenu.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Pas d'avis sur ma question qui précède mes deux émoticons ?

 

Je penche pour cette lecture :

 

Influencé par certaines personnes, qu'il nomme, - qui lui disaient que les hérétiques étaient des bons hommes et qui lui recommandaient leur vie, leur foi et leur secte - il rendit visite à deux de ces hérétiques - qui disaient qu'ils étaient des bons hommes, saints et amis de Dieu, et qu'ils étaient persécutés par l’Eglise romaine - dans la maison de la dite personne (?) et dans huit autres lieux. Il entendit les susdits hérétiques dire qu'ils tenaient la voie de Dieu et des apôtres, et que nul ne pouvait être sauvé si ce n'est dans leur foi. Il entendit par leur propre bouche d'autres propos contre la foi catholique ainsi que d'autres de leurs prédications erronées dont il ne rappelle plus précisément. Enseignés et instruits par ladite personne (?), il adora ces hérétiques, genoux fléchis et mains jointes en disant "Bénissez", et lesdits hérétiques répondirent "Dieu vous bénisse" en posant leurs mains sur sa tête et sur celle des autres personnes présentes qui adoraient.

Link to post
Share on other sites

Pas d'avis sur ma question qui précède mes deux émoticons ?

 

Je penche pour cette lecture :

 

Influencé ("introduit")par certaines personnes, qu'il nomme, - qui lui disaient que les hérétiques étaient des bons hommes (des hommes bons) et qui lui recommandaient leur vie, leur foi et leur secte (communauté) - il rendit visite à deux de ces hérétiques - qui disaient qu'ils étaient (être) des bons hommes(hommes bons), saints et amis de Dieu, qu'on les prétendait hérétiques et qu'ils étaient persécutés par l’Eglise romaine (et que l'église romaine les persécutait)- dans la maison de la dite personne (?) (il en est question plus haut) et dans huit autres lieux. Il entendit les susdits hérétiques dire qu'ils tenaient (suivaient)la voie de Dieu et des apôtres, et que nul ne pouvait être sauvé si ce n'est dans leur foi. Il entendit par leur propre bouche d'autres propos contre la foi catholique ainsi que d'autres de leurs prédications erronées dont il ne se souvientrappelle plus précisément. Enseignés et instruits par ladite personne (?), il adora (rendit hommage à) ces hérétiques, genoux fléchis et mains jointes en disant "Bénissez", et lesdits hérétiques répondirent "Dieu vous bénisse" en posant leurs mains sur sa tête et sur celle des autres personnes présentes qui adoraient (priaient).

 

C'est une bonne traduction; pour le principe (manie de vieux prof.), j'ai apporté quelques modifications qui me semblaient appropriées

Link to post
Share on other sites

une question toutefois pourquoi dicebantur heretici et pas dicebantur hereticos ?

parce que "dicebantur" a pour sujet "ils" s.entendu et heretici est attribut du sujet : "ils étaient dits hérétiques" --> = "on les disait" hérétiques (plus élégant en français

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...