Jump to content

Auré75

Members
  • Content Count

    72
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Auré75

  • Rank
    Humilis
  • Birthday 06/21/1996

Profile Information

  • Gender
    Male
  1. Vous avez raison. Je vous présente mes excuses . Je ne recommencerai plus !!
  2. Bonjour à tous, j'ai une nouvelle version a rendre pour le jeudi 09/11/11 J'ai également des questions sur le texte que je ferais une fois la version fini de corriger à l'aide de votre aide : 1. A quel temps est écrite principalement cette lettre ? Citez et traduisez des exemples des verbes . Indiquer la valeur de ce temps . 2. Relevez et traduisez les superlatifs du texte; que montrent-ils des sentiments de Pline ? L'auteura-t-il utilisé d'autres procédés pour les exprimer ? 3.Que nous apprend le texte sur l'éducation et le mode de vie d'une femme romaine de la haute société ?
  3. Merci mais a vrai dire je vous envoi ses message depuis mon téléphone et le correcteur automatique modifie parfois des mots . Merci encore a bientôt
  4. Merci beaucoup . A bientôt . Peut-on remplace dans la premiere phrase très connaisseur par très habile ? Merci encore pour votre aide !
  5. Merci encore voici la phrase 5 : 5. Comme les troupes auxquelles il avait ordonné qu'elles le suivent tardaient, Il embarqua lui-même sur un petit bateau, seul , en cachette, la nuit, la tête recouverte d'un capuchon, et il ne fit pas connaitre qui il était ou ne lui permit pas que le timonier cède a la tempête contraire avant qu'il ne soit presque submergé par les flots.
  6. Très bien voici ma phrase 5 : 5. Comme les troupes auxquelles il avait ordonné qu'elles le suivent tardaient, Il embarqua dans un petit bateau, seul , en cachette, la nuit, la tête recouverte d'un capuchon ; il ne fit pas connaitre qui il était ou il ne lui permit pas que le timonier cède a la tempête contraire avant qu'il ne soit presque submerger par les flots. Est ce correcte ? A demain
  7. Merci beaucoup voici la phrase 5 recorrigée : 5. Cessantibus copiis quas subsequi jusserat , [...] ipse clam noctu parvulum navigium solus, obvoluto capite, conscendit ; neque quis esset ante detexit aut gubernatorem cedere adversae tempestati passus est quam paene obrutus fructibus (est) . 5. Comme les troupes tardaient, auxquelles il avait ordonnées qu'elles le suive , Il embarqua dans un petit bateau, seul , en cachette, la nuit, la tête recouverte d'un capuchon ; il ne fit pas connaitre qui il était ou le timonier ne lui permit pas
  8. Bonsoir Blackstone, Merci beaucoup, Voici la phrase 5 : J'ai oublié de préciser : a coté du texte en latin est marquer une annotation ; obvulto capite : la tête recouverte d'un capuchon (César ne veut pas qu'on le reconnaisse ) 5. Cessantibus copiis quas subsequi jusserat , [...] ipse clam noctu parvulum navigium solus, obvoluto capite, conscendit ; neque quis esset ante detexit aut gubernatorem cedere adversae tempestati passus est quam paene obrutus fructibus (est) . 5. Comme les troupes tardaient, auxquelles il avait ordonné qu'elles le suivent , il embarqua dans un tou
  9. Salut Vico , tu as retrouvé ton code ?

  10. Merci beaucoup voici la phrase 4 fini : 4. Il passa de Brindisi a Dyrachium au milieu des flottes ennemies , pendant l'hiver. Pouvez vous m'aider a corriger la dernière phrase maintenant sil vous plait ?
  11. Merci encore . Je recommence la phrase 4 : 4. Il passa de Brindisio a Dyrachium au milieu des flottes ennemies , pendant l'hiver . Cette phrase est elle correcte ? A demain sans faute .
  12. Merci encore , contrairement a la dernière version, je suis heureux de voir que nous avançons assez rapidement . Voici la phase 4 : 4. Il passa de Brindisio a Dyrachium en traversant la flotte ennemie, pendant l'hiver . Qu'en pensez vous ?
  13. Merci encore Voici la phrase 2: 2. In agmine nonnumquam equo, saepius pedibus anteibat, capite detecto, seu sol, seu imber esset. 2. Il précédait son armée en marche , quelque fois à cheval , plus fréquemment à pieds , la tête nue , sois qu'il y eût du soleil , sois qu'il y eût de la pluie. Qu'en pensez vous ?
  14. Bonjour Blackstone, merci pour cette premiere correction Voici la phrase 1 : 1. Armorum et equitandi peritissimus, laboris ultra fidem patiens erat. 1. Très connaisseur des armes et de l'art equestre, il supportait la fatigue au-delà du croyable. Qu'en pensez -vous ?
×
×
  • Create New...