Jump to content

Cloelia

Members
  • Posts

    56
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Cloelia

  1. Je traduis donc l'ego par « l'image que l'on a de soi-même dans son esprit » : imaginem sui in mente sua. "la rédemption corrige l'ego" redemptio imaginem sui in mente sua emendat ou un autre ordre des mots : emendat redemptio imaginem sui in mente sua En espérant que Bill, jacques ou BLACKSTONE confirmera cela ou proposera une autre traduction. Cordialement, Cloelia
  2. "Dura gloria est" et "invicta gloria est" sont correctes mais "feris" n'existe pas. Fera (la forme féminine de l'adjectif ferus, a, um) et ferox (qui a la même forme masculin et féminin) signifie indomptable, fier, sauvage, cruel, brutal, féroce. https://www.prima-elementa.fr/Dico-f02.html#ferox https://www.prima-elementa.fr/Dico-f02.html#ferus Au lieu de "La gloire aux glorieuses" vous pourriez choisir "La gloire aux guerrières" : Gloria bellatricibus. https://www.prima-elementa.fr/Dico-b.htm#bellator Les messieurs du forum ont peut-être d'autres propositions.
  3. "La gloire aux glorieuses." Gloria gloriosis "Brutale est la gloire" Crudelis gloria est
  4. "la rédemption corrige l'ego" redemptio caecum amorem sui emendat Le mot « ego » en latin ne signifie qu'un « je » accentué (moi) en français. J'ai donc interprété l'ego comme l'égoïsme. Je me suis inspirée de l'analyse de la parabole du fils prodigue de JEAN-PAUL II ici : https://www.vatican.va/content/john-paul-ii/la/apost_exhortations/documents/hf_jp-ii_exh_02121984_reconciliatio-et-paenitentia.html "Sed eo quod in imagine filii natu maioris caecum amorem sui, qui fratres disiungit, commemorat, fit etiam historia humanae familiae: condicionem, in qua versamur, denotat et viam, quam percurramus oportet, commonstrat." « Mais en évoquant, sous la figure du frère aîné, l'égoïsme qui divise les frères entre eux, elle devient aussi l'histoire de la famille humaine ; elle décrit notre situation et montre le chemin à parcourir ». Voir aussi https://www.prima-elementa.fr/Dico-r02.html#redemptio https://www.prima-elementa.fr/Dico-e03.html#emendo
  5. Vous avez raison. Il s'agit bien sûr de l'amour venant d'un père et il vaut mieux utiliser l'amour paternel (amor paternus) en latin. Donc Omnia caduca sunt nisi amor paternus. ou Omnia praeter amorem paternum caduca sunt.
  6. Il n'y a pas de quoi. Je n'ai pas expliqué la traduction mais je peux le faire. « Tout est éphémère sauf l’amour d’un père » 1. Omnia caduca sunt nisi patris amor. Omnia : Tout/toutes les choses caduca sunt : est éphémère/sont éphémères nisi : sauf patris amor : l’amour d’un père 2. Omnia praeter patris amorem caduca sunt. Omnia : Tout/toutes les choses praeter : sauf, excepté patris amorem : l’amour d’un père La préposition praeter se construit avec l'accusatif. C'est pour cela que amor (l'amour) devient amorem.
  7. Omnia caduca sunt nisi patris amor. ou Omnia praeter patris amorem caduca sunt.
  8. Bonne fin de semaine à vous aussi kd973 !
  9. C'est que Google trad ignore qu'il n'y a pas d'articles en latin ni article défini, ni article indéfini. Des hommes et les hommes par exemple se traduisent de la même manière, c'est-à-dire homines.
  10. Homines et plantae : Des hommes et des plantes Plantae et homines : Des plantes et des hommes
  11. C'est Horace qui dit à lui-même : "Vivere si recte nescis, decede peritis ; Lusisti satis, edisti satis atque bibisti Tempus abire tibi est, ne potum largius aequo Rideat et pulset lasciva decentius aetas." Michel de Montagne traduit : « Si tu ne sais bien vivre, à ceux qui savent cède. Assez joué, assez mangé et assez bu ! Il est temps de partir, sinon, trop lourd de vin, La jeunesse en riant va te pousser dehors ! » (Epîtres II ii 213-216) Source : https://www.espace-horace.org/litt/montaigne.htm
  12. Et voici une traduction littérale : Mox tempus est abire mox (bientôt) tempus est (il est l'heure de) abire (partir) https://fr.wiktionary.org/wiki/abeo
  13. Merci Bill ! Maintenant je le vois aussi. Il s'agit donc d'un marquis qui avait plusieurs titres : https://fr.wikipedia.org/wiki/Melchior_Mitte_de_Chevrières MelchiorMitte2, ce marquis est un de vos aieux ?
  14. Sur la première image moi aussi je lis "MONS IN DEO CALIDUS" mais l'inscription sur la deuxième image est indistincte. Je crois quil faut changer l'ordre des mots et lire « Calidus mons in Deo », c'est-à-dire Chaumont-d'Anjou en Dieu. Voir https://www.cosmovisions.com/monuChaumont.htm « Chaumont-d'Anjou (Calidus mons) est une commune de France, dans le département du Maine-et-Loire. » Cf. https://www.bremm.info/fl_xga.htm?/chronik.htm "Les Romans y plantèrent les premières vignes sur le Bremmer Calmont parce qu'ils avaient reconnu les avantages du sol d'ardoise sur les coteaux escarpés et ensoleillés. Ils appelèrent la montagne « calidus mont » - heißer Berg /montagne chaude - parce qu'elle est exposée au sud avec des conditions climatiques extrêmement favorables." https://glosario.wein.plus/calmont-3
  15. Voici le même psaume en traduction juxtalinéaire : http://bibleglot.com/pair/FreSegond/Vulgate/Ps.87/ 01 Filiis Core. Psalmus cantici. Fundamenta ejus in montibus sanctis ; Pour les fils de Koré. Psaume du cantique. Elle est fondée sur les montagnes saintes. Mais le psaume et le commentaire ne conviennent pas à l'illustration de la lapidation de St Etienne.
  16. Comme Jack54, l'initiateur du fil, CHARLINE a demandé une traduction de sa date en toutes lettres, avec des mots et non avec des chiffres. En m'inspirant de Nuntii Latini je traduirais "le 9 juin 2001" : Die nono mensis Iunii anni bis millesimi primi http://www.archivioradiovaticana.va/storico/2015/06/09/nuntii_latini/de-1150318
  17. Bonsoir BLACKSTONE, Pourriez-vous ajouter le latin par des captures d'écran ou en copiant le texte latin au moins de l'article 1 De la licéité de l'acte conjugal pour que les lecteurs du fil (moi incluse) comprennent la traduction ?
  18. Bonsoir bfifi, Glorior filio meo Voir https://www.prima-elementa.fr/Dico-g02.html#glorior gloriari aliquo : être fier de qqn, c'est-à-dire glorior (je suis fier) de qqn = aliquo. Aliquo est l'ablatif de aliquis (quelqu'un) et filio meo est l'ablatif de filius meus (mon fils).
  19. En attendant la réponse d'ALex76 j'ai trouvé le fil de chouan ici : https://charlemagne.forumactif.com/t37-le-mariage-precis-theologique-et-canonique
  20. Vous et ALex76 avez raison : sponsus, i m peut aussi signifier époux ce qui est plus logique. https://www.prima-elementa.fr/Dico-s06.html#sponsus
  21. Bonjour ALex76, Copula peut signifier lien ou union mais pas couple https://www.lexilogos.com/latin/gaffiot.php?q=copula Ici copula signifie le coït Voir https://magog.tripod.com/s3.html « Cum sola copula ad conscientiam sponsorum pertineat, dicendum erit quid liceat sive ratione actus ipsius, sive ratione circumstantiarum. » Bien que le coït seul concerne la conscience (morale) des fiancés, il faudra dire ce qui est permis soit en raison de l'acte lui-même, soit en raison des circonstances.
  22. S'il s'agit d'une réference biblique (Jean 13:34) il vaut mieux employer le verbe diligere à la place d'amare comme Jean a fait. "apprendre à s'aimer" Littéralement : diligere invicem discere impératif : Discite diligere invicem (adressé à plusieurs personnes) [Apprenez à vous aimer les uns les autres.] subjonctif présent : Discatis diligere invicem (adressé à plusieurs personnes) [Que vous appreniez à vous aimer les uns les autres.] Ou Invicem diligere discendum est. [Il faut apprendre à s'aimer mutuellement.] En espérant le retour d'Alizée, Cordialement, Cloelia
  23. Littéralement : se ipsum/ipsam amare discere Si c'est un ordre ou un conseil à une personne, c'est-à-dire s'il s'agit du mode impératif : Disce te ipsum amare (à un garçon) [Apprends à t'aimer toi-même.] Disce te ipsam amare (à une fille) Ou Se ipsum amare discendum est [On doit apprendre à s'aimer soi-même.]
  24. Oui le « est » peut se sous-entendre en latin et si l'on préfère écrire la devise en majuscules le « u » s'écrit « V » : AMOR REGNVM NOSTRVM
  25. Domus nostra amor est Regnum nostrum amor est
×
×
  • Create New...