Jump to content

sciortinocaria

Members
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About sciortinocaria

  • Rank
    Servus
  1. Merci de votre concours. Effectivement Charles Ier a eu un fils, Philippe, mort à 21 ans. Mais je n'ai jamais lu un texte disant que sa mort était due à un empoisonnement. Mais beaucoup de légendes couraient sur cette période. Boccace s'en est tenu à ces légendes, comme Pétrarque, au contraire de Dante sur le même événement. Il est vrai que Dante avait 17 ans au moment des faits, alors que les deux autres n'étaient pas encore nés.
  2. Evidemment ce serait une bonne chose pour qui comprends le latin. Mais ce passage est la seule référence aux Vêpres siciliennes et à Jean de Procida. Syculis est souvent traduit par Gélon (mais ce sont les traducteurs automatiques qui le traduisent ainsi). Gélon je n'en connais qu'un, c'est le tyran de Gela en Sicile. À moins qu'il ne s'agisse d'un autre Gélon appartenant à la mythologie?
  3. Je vais creuser encore. Mais la partie qui m'intéresse c'est celle qui dit clairement que la femme de Procida a eu son honneur bafoué et que pendant deux ans il va aller d'un pays à l'autre pour comploter, et finalement sera vengé par le peuple. La légende dit autre chose: Procida est effectivement allé comploter et de retour à Palerme, sa femme fut outragé par un soldat français alors que le couple se rendait à vêpres. Cet outrage déclencha un émeute durant laquelle tous les Français furent tués. La vérité historique (encore en discussion): Une émeute s'est bien déroulée en Sicile, les F
  4. C'est juste la référence à Philippe le Hardi qui m'intrigue. Celui qui était devenu insupportable aux Siciliens, c'était Charles d'Anjou, roi de Sicile (oncle de Philippe le Hardi). Boccace ne pouvait ignorer cela quand il a écrit le texte. Le souvenir de Charles d'Anjou était trop présent en Italie (il le reste encore) pour qu'on le confonde avec son neveu, le roi de France. Merci beaucoup
  5. C'est assez extraordinaire. Votre traduction colle très exactement avec les faits tels que je les connais. Je vous suis infiniment reconnaissant
  6. Tout à fait, il s'agit d'un texte de Giovanni Boccaccio relatif à la révolution des Vêpres siciliennes de 1282. Voici le texte avec le début: Hinc, fabricante Fortuna dolos, tam avaritia quam luxuria suorum Syculis gravissimus factus, actum est ut violata pudicitia coniugis Iohannis de Procida, nobilis et astutissimi viri, adeo egre Iohannes ferret, ut ad commune votum vires omnes ingenii excitaret, nec minori labore quam sagacitate per biennium hinc inde discurrens incognitus, optimatum Sycilie animos, imperatoris Constantinopolitani, Petri Aragonum regis, et Nicolai pontificis maximi i
  7. Quelqu'un aurait-il la gentillesse de me traduire ce texte latin en français. Merci beaucoup. "ut violata pudicitia coniugis Iohannis de Procida, nobilis et astutissimi viri, adeo egre Iohannes ferret, ut ad commune votum vires omnes ingenii excitaret, nec minori labore quam sagacitate per biennium hinc inde discurrens incognitus, optimatum Sycilie animos, imperatoris Constantinopolitani, Petri Aragonum regis, et Nicolai pontificis maximi in eandem deduxit sententiam; et ex composito, die eadem irritato apud Panormum tumultu, omnis insula in Gallos commota, omnes ad unum usque perimeret"
×
×
  • Create New...