Jump to content

camille.augsburger

Members
  • Content Count

    3
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About camille.augsburger

  • Rank
    Servus
  1. Après modifications voilà ce que j'ai rédigé: "Par Hercule, il ne vaut même pas la peine de me narrer ta bravoure, à moi qui la connais si bien. C’est mon ventre qui me crée toutes ces mésaventures : il faut que je me vide entièrement les oreilles pour que mes dents ne poussent pas, et je dois approuver tous ses mensonges." est ce que ma traduction est meilleure ?
  2. Bonjour, Je réalise la traduction de la scène d'exposition de la pièce de théâtre de Plaute, le soldat fanfaron. Cependant je n'arrive pas à bien comprendre une réplique de Artotrogus: " . Ne hercle operae pretium quidemst Mihi te narrare, tuas qui virtutes sciam. Venter creat omnis hasce aerumnas : auribus Perhaurienda sunt, ne dentes dentiant, Et adsentandumst quidquid hic mentibitur. (…)" Pour l'instant j'ai trouvé la traduction suivante: "Par Hercule, il ne vaut pas la peine de me narrer ta bravoure que je connais si bien. - C’est mon ventre qui me cause toutes ces mésaventures :
  3. Bonjour, J'ai commencé à traduire un passage du chapitre 12 du deuxième philippique de Cicéron. Je remarque que dans la phrase: Ergo ego sceleratus appellor a te, quem tu suspicatum aliquid suspicaris ; ille, qui stillantem prae se pugionem tulit, is a te honoris causa nominatur ? le verbe suspicaris peut avoir une forme passive ou déponente, j'ai donc trouvé la traduction suivante: "Ainsi tu me traites de criminel, alors que toi tu me soupçonne d’avoir eu des soupçon..." Je ne sais pas si ma traduction est exacte . Pouvez-vous m'aider sur le sens réelle de la phrase ?
×
×
  • Create New...