Jump to content

MelchiorMitte

Members
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by MelchiorMitte

  1. Bonjour, Je suis tombé sur ce texte dans un droit que semblait donner la ville de Mantoue au marquis de Saint-Chamond et ses descendants: "honorifico hospitio in curia nostra excipianture" Avez-vous une traduction, et une signification de cette pharase? Merci.
  2. Bonjour, Un grand Merci Bill pour ta traduction. En effet, peut-être n'y avait-il pas de traduction "propre" pour les chevau-légers, et que de ce fait, cela a été traduit ou écrit pour interprétation en "Cavaliers en armure". Je pense effectivement que ce doit-être CONCILIO et non CONSILIO. Après, historiquement, il aurait été intéressant de savoir si cela est dû à une faute de recopiage ou était-ce gravé ainsi? Trouvait-on des erreurs de latins sur des gravures officielles en tête d'entrée d'une église ? Cela m'étonnerait, sachant que le Marquis de Saint-Chamond était connu pour être t
  3. Bon, il me reste toujours cette partie de phrase que je n'ai pas incorporé : AB UTROQUE CONSILIO. Ne serait pas CONCILIO, puisqu'il était Conseiller du roi en ses conseils d’État et Privé ? peut-être :"Préposé aux deux Conseils" ?
  4. VIRGINI DEPARÆ, REGINÆ HUJUS URBIS ET ORBIS, PATRIÆ PUBLICÆQUE PETATI, TEMPLUM HOC CUM PLATEA MAGNIFICEQUE STRUXIT ET DEDICAVIT MELCHIOR MITTE DE CHEVRIÈRES, MARCHIO DE SAINT-CHAMOND, COMES DE MIOLANS ET D'ANJOU, PROVINCIÆ LUGDUNENSIS ET SABAUDIÆ BARO PRIMUS, UTRIUSQUE REGII ORDONIS EQUES TORQUATUS, AB UTROQUE CONSILIO, CENTUM CATAPHRACTORUM EQUITUM DUX, IN URBE PROVINCIAQUE LUGDUNENSI NECNON FORIENSI ET BELLOJOCENSI PROREX DIGNISSUS, REGIORUM EXERCITUUM CAMPORUMQUE MARESCALLUS MERITISSIMUS, ANNO 1621, ÆTATIS SUÆ 35. Bonjour, D'accord, le nombre de fautes de frappes ou de transcription de
  5. Une autre info, à l'époque il était Lieutenant-Général, ce qui doit bien correspondre à votre remarque "LIEUTENANT -Gouverneur ?"
  6. Bonjour, Un grand merci à Bill, et ce que j'apprécie le plus est les précisions sur les formes latines, ce qui me permet de m'instruire dans ce domaine, qui me semble très vaste ! Pour ce qui est de la justesse de la transcription des écritures, je ne peux que faire confiance à la personne qui les a rapportée, car elle n'existe plus maintenant. Mais en effet, il est possible qu'il y ait eu quelques "coquilles". Une petite question, pour "DUX" que j'ai traduit (et vous aussi) en Chef, le terme employé à l'époque est "Capitaine de chevau-légers" Est-ce que cela vous parait plus conforme
  7. Bon, je vais commencer alors : MELCHIOR MITTE DE CHEVRIERES, MARQUIS de SAINT-CHAMOND, CHEVALIER DES ORDRES DU ROI, CHEF DE 50 CAVALIERS CUIRASSÉS, LIEUTENANT MÉRITANT DES DEUX COTÉS DE LA PROVINCE DU LYONNAIS ET AUSSI DU FOREZ ET DU BEAUJOLAIS, AIMÉ ET AIMANT, SUPRÊMEMENT HONORÉ, ... ANNÉE 1618, AGE 32.
  8. Bonjour, Je fais actuellement une étude sur le Marquis de Saint-Chamond (1586-1649), Il avait fait graver par ses soin ces deux épitaphes, je cherche un peu d'aide pour traduire cela correctement, même si j'en ai saisie une grande partie MELCHIOR MITTE DE CHEVRIERES, MARCHIO DE SAINT-CHAMOND, UTRIUSQUE ORDONIS REGII EQUES TORQUATUS, 50 CATAPHRACTORUM EQUITUM DUC, AD UTROQUE ET IN URBE PROVINCIAQUE LUGDUNENSI NECNON FORIENSI ET BELLOCOCENSI PROREX MERITISSIMUS, LUBENS ET LIBENS, SUMMI NUMINIS HONORI, SUORUM CLIENTIUM RELIGIONI, PUELLARUM, EDUCATIONI, HANC, IN QUA ETERNUM DIVINUS IGNIS
×
×
  • Create New...