Jump to content

raoul

Members
  • Content Count

    584
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by raoul

  1. Pour ma part, j'ai bien du mal à comprendre, sinon quelques bribes...je crois qu'il y a en effet de nombreuses erreurs de transcriptions. Pouvez-vous envoyer un scan à peu près clair de l'original?
  2. Quatre figures allégoriques, donc, dont la première à gauche, avec sa balance de justice, organise la morale pour les hommes; la seconde avec son marteau de tailleur de pierre représente bien la puissance "maçonnique". La 3° (haec) évoque la charité hospitalière (un hôtel-Dieu à la main). A la quatrième (huic), appartiennent les outils de calcul commerciaux... Ce n'est que mon interprétation...
  3. " le cœur dans les étoiles"
  4. l'adjectif prend le même cas que le mot qu'il accompagne: ici accusatif (= complément d'objet direct ; ex.: je reçois un homme noble: hominem nobilem accipio. mais "homo sum nobilis" je suis un homme noble (nominatif (= sujet ou, ici, attribut du sujet). Donc, mettre un adjectif à l'accusatif avec un autre au nominatif n'a aucun sens. Blackstone vous avait donné la bonne solution: pourquoi en chercher une autre?...
  5. Bonjour, tout le monde. Je ne connaissais pas l'emploi transitif de ridere : ( en fait, on dit en français: tourner quelqu'un en ridicule: "aliquem ridere") : on en apprend tous les jours avec cette langue merveilleuse!... Polemarque, vous vous lancez dans un travail difficile mais passionnant: bravo!
  6. Bonjour à tous deux: petite réflexion sur la première phrase: mieux vaudrait: " (id) de quo ridendum erat" puisque comme en français, le latin dit: "rire de quelque chose" l'expression "méthode humoristique" me paraît un peu boiteuse (l'humour serait une méthode?). De toute façon, il vaudrait mieux dire dans ce sens: "ridendi ratione" ou tout simplement "ridendo", comme dans la célèbre expression : "castigat ridendo mores" qui a à peu près le sens que vous recherchez. Ou encore, plus proche de l'humour: " faceto modo" : de manière spirituelle (humoristique). Bonne journée!
  7. Pas de réponse...tant pis, on va faire comme si "vous" était pluriel: "Non verba mea intelligere potestis. Ego vero loqui debeo. Unum Domini verbum non intelligo. Sed loqui debeo. Etiamsi verbum meum mala est translatio. Audite nunc, quaeso (ou si placet). Verba mea audite. Hoc non intelligentes agite, sicut canes. In principio, lupi eramus. Nunc autem domita animalia sumus. Dominus noster nihil dicit. Vos autem audire oportet."
  8. Mais...je croyais qu'il s'agissait de traduire une MESSE en latin. Ce texte n'a aucun rapport avec une messe... Je veux bien vous le traduire en latin, mais il faut me dire si le "vous" du texte représente une seule personne ou plusieurs: en latin, cela changera tout. A bientôt
  9. Je suis un très vieil habitué de la messe en latin. Si vous voulez bien m'envoyer votre texte, je peux vous le traduire ET l'enregistrer (mais comment vous faire parvenir l'enregistrement?...)
  10. ...preuve que le latin est bien une langue vivante: je viens de lui inventer un nouveau mot! J'aurais juré que "quotitas" existait (en fait, c'est le mot français "quotité" qui m'a trompé)...donc à remplacer par "numerus".
  11. En présentant mes meilleurs vœux pour 2015, je tente d'abréger encore un peu: " Non acceptorum, vero suspensorum spirituum quotitas vitam constituit. Bonne journée!
  12. la phrase qui suit (où il est question de la lune) me fait penser à une troisième solution: ".....les anciens, c'est certain, pensaient que la lune surtout était habitée (parmi les nombreux mondes possiblement habités). Ou ".................que la lune, en particulier, était habitée"
  13. J'ai rajouté quelques corrections: "libertatem (au lieu de libertatum), necnon au lieu de necmon, duximus au lieu de duxinus, et treus (= tertius) au lieu de trecis
  14. On m'a rendu ma connexion; je peux donc enfin répondre: "Pierre de Villeblayn (Villeblevin), comptable, pour solde de son compte concernant les dépenses sur les enquêtes du chancelier de Meaux: 24 Livres, 2 sols, 9 deniers tournois; et pour les dépenses à faire pour séjourner sur la terre du Duc de Bourgogne: 50 Livres tournoi, total compté par Jean Hure de Villeblayn (Villeblevin), pour le Roi. "Puis" de Jean Hure de Villeblayn (Villeblevin), préfet de "Pont", 32 Livres, 13 sols 4 deniers (de Paris?) comptés par lui-même, pour le bailli de Sens . Sous toutes réserves, car je ne suis pas spécialiste et ne connais pas le contexte.
  15. Bonsoir; voici mon interprétation de ce passage: "quas" : accusatif mis pour "appelationum" :...procès des personnes (appelées à comparaître) qu'ils poursuivaient ou entendaient poursuivre (pour les soumettre) aux inquisiteurs...
  16. Toujours pas de photo?...Essayons quand-même: "Pour les amis, l'heure sera (ira) la même" ("peu importe l'heure pour les amis") Mais surtout, ne remerciez pas! c'est un plaisir de vous rendre service!
  17. On se calme!...il y a à boire et à manger dans cette liste: de vraies devises et du latin que des artisans malins ont inventé pour se faire des sous sur le dos du touriste gogo. 1° chose à faire: pour chaque devise: envoyer la photo du cadran: il y a souvent une image qui peut expliquer la phrase. 2° chose: vérifier le latin (photo !!) :beaucoup de mots ont été mal lus et n'ont aucun sens. Où avez-vous trouvé cette liste?
  18. Le verbe, presque toujours sous entendu doit être "dat"; --> "la première heure donne la vie et (comme) toutes les autres la concorde (amitié, fraternité, bonne entente, etc..., suivant le lieu où a été installé ce cadran (monastère? maison particulière?)
  19. "de rostro caputii sui " : (lui maintenant la bouche obstruée) par la pointe de sa capuche (lat. médiéval: caputium ou capitium: capuce, capuchon, capuche...) Bonne journée.
  20. Phrase obscure, en effet...Je vois 3 catégories: "ceux (les anges) qui ont péché volontairement qui ne se convertiront jamais et ne seront jamais sauvés, d'autres, enlevés de force par le dragon qui, eux seuls, seront sauvés, d'autres esprits enfin qui, pour compenser..............volontairement furent placés dans des corps par le diable, tels les esprits d'Adam et Eve (et donc de toute l'humanité...). Et cet engendrement d'un esprit à partir d'un autre se fait naturellement comme celui d'un corps à partir d'un corps et d'une plante à partir d'une plante, mais sous l'opération du diable. C'est un peu embrouillé, mais je crois que c'est le sens de ce passage.
  21. Je comprends ceci : " ....tout ce qui a été dit plus haut et ci dessus écrit en détail ("singula"), consigné dans ce livre cette année, de puis le 21 août dernier, ledit Jacob de Chieri l'a confessé ce jour même du 21 août. J'en ai signé le témoignage de ma propre main, en présence de..............etc
  22. raoul

    arbre

    Eh non, il ne l'a pas oublié, mais simplement pas appris...Quand on pense que 98% (environ) de l'histoire de l’Église (et de l'Europe, d'ailleurs) sont écrits dans cette langue, ça laisse rêveur...Le concile avait préconisé son maintien pour des raisons évidentes; il n'a pas été écouté sur ce point. Tant pis? Tant mieux?...
  23. raoul

    arbre

    L'arbre en question est sans doute originaire d'un pays arabe, car votre phrase, sans doute tirée de la bible, signifie: "Les rois apporteront des cadeaux d'Arabie au Seigneur Dieu" ou "les rois d'Arabie apporteront des cadeaux au Seigneur Dieu" Eh oui, même les curés, aujourd'hui, ont abandonné la langue de leur église...Il n'y a plus que quelques vieux fous (j'en fais partie) qui ont accès à cette culture millénaire...
×
×
  • Create New...