Jump to content

Bill

Members
  • Posts

    495
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Bill

  1. Je suis parvenu à traduire le début par ; Reste voyageur et lit à haute voix. Flavius Marcus Protector, né dans la province de Dacie dans le bourg Valentinien. Il a servi dans la vexillation Fesianesa pendant 23 ans. Lui qui est devenu protecteur dans la schole des protecteurs pendant 5 ans..." Pouvez-vous m'indiquer si c'est correct jusque-là ? Je ne parviens pas à traduire la suite, car les mots et les cas ne font pas sens pour moi. Je pense que c'est "Il a demandé à son fils de congédier Thalarionus et sa femme Mariana ainsi que leur enfant, et aux actuels collègues il a demndé..." Mais j'ai de gros doutes sur cela. La deuxième inscription est encore plus complexe car elle contient des mots impossibles à trouver dans le dictionnaire et des abréviations. "Pontiae Eupliae H. F. karissime coniugi benementi A. Fundamentis memoriam exstrucxit (non le mot est bien orthographié comme ça) Val. Sabinianus V. P. Ex militia Comitatenssi meritum." Je crois que cela concerne un soldat promu chez le comitatus mais impossible de traduire avec toutes les abréviations inconnues et les mots étrangement orthographiés. Merci d'avance pour votre aide. Bonjour, pouvez- vous nous préciser sur quel type de support est gravée la 2è inscription ? Cela semble être une inscription funéraire, est-ce le cas ? H.F peut avoir plusieurs significations par ex Honestissimae f(o)eminae . De même V.P . Karissime= carissimae ; benementi = bene merenti ? estrucxit= extruxit. Comitatenssi= comitatensi. Militia comitatensi désigne peut-être un service militaire aux frontières de l’empire.
  2. Comme vous demandiez amiS ( au pluriel) j'ai mis le pluriel en latin: amici. au singulier: ami= amicus. Tous les formes latines que je vous propose sont au nominatif: familia au nominatif sg. Proximi: nominatif pl. Amor:nomin sg. Amicis serait un datif ou un ablatif pluriel.
  3. Famille: familia ou proximi Amour: amor Amis: amici (amitié= amicitia)
  4. Bill

    Devise en latin

    Bonjour, Le poète latin Horace utilise la métaphore suivante: “nabis sine cortice”=” tu nageras sans bouchon, sans liège” autrement dit tu sauras nager sans aide, tu voleras de tes propres ailes. Mais cela me semble hasardeux de l' utiliser ici. Pourquoi ne pas garder la métaphore “racines et ailes” et penser à Icare qui parce qu’il n’a pas suivi les conseils de son père ( ses racines en quelques sorte) n’a pas su voler de ses propres ailes? Cela donnerait ceci: Duas tantum res liberis nostris donare possumus: stirpes et alas. On ne peut ( nous ne pouvons) donner que deux choses à ses (nos ) enfants: des racines et des ailes.
  5. Vous voulez parler de la "pietas" romaine qui consiste à respecter et honorer les dieux, la patrie et la famille?
  6. Spectaculi est le génitif du nom spectaculum= le spectacle. : "Spectaculi voluptas" = "Le plaisir du spectacle" et mieux "Le plaisir dû au spectacle" était ( "erat" est l'imparfait de "esse") grand. Bravo pour votre persévérance: c'est une qualité essentielle et continuez bien en latin!
  7. C'est même beaucoup mieux! Senex puellaE bona consilia dedit : le vieillard a donné de bons conseils à la jeune fille: Très bien! Milites ducis signum expectabant : les soldats attendaient le signal de leur chef: Très bien! mais si ducis génétif singulier peut-être le soldat attendait le signal de leur chef . Non, respectez le nombre( singulier ou pluriel) de chaque mot: ducis est au génItif ( et non génÉtif) sg. Milites au pluriel. Cum liberi patris vocem audiebant semper tecebant : lorsque les enfants entendaient la voix de leur père, ils restaient TOUJOURS silencieux. T.B Bonus discipulus bene legere et scribere scit : un bon élève sait bien lire et bien écrire: T.B Solis lumen hominibus vitaM dat : la lumière du soleil donne la vie aux hommes: T.B Multi libri Romanorum bella narraverunt : de nombreux livres racontèrent des guerres romaines ( des Romains) (narraverunt: parfait...donc passé composé ou passé simple?) Passé composé ou passé simple: les deux temps sont valables! Spectaculi voluptas magna erat : le spectacle était un grand plaisir Non! Spectaculi est un génitifsg donc complément du nom... Hic amici laeti fuerunt : ces amis furent heureux (3ème pers pluriel parfait c'est bien hic et non hi) Si vous avez bien "hic", il signifie alors "ici": "Ici les amis furent heureux" Gladiatores gladios ferebant et multas feras pugnare debebant : les gladiateurs portaient des épées et devaient jouer aux jeux de combat: pugnare et accusatif: combattre contre. Romani omnes alios populos semper vicerunt : les Romains ont toujours vaincu les autres peuples. N'oubliez pas "omnes"
  8. C'est plutôt une interprétation que je vous propose: Ambo parili ingenio : Tous deux d'une nature (tempérament, caractère) semblable.
  9. Si vous relisez votre traduction vous vous rendez compte qu’elle est pour le moins désarticulée et donc difficilement compréhensible, non? Je vous en propose une que, dois-je en douter, vous améliorerez! Dans cette partie de mon ouvrage (ou travail ou oeuvre), il m’est permis de dire au préalable (de commencer par dire), comme la plupart des historiens l’ont déclaré au début de l’ensemble de leur oeuvre ( au tout début de leur oeuvre), que je vais décrire (raconter) la guerre la plus mémorable (fameuse) de toutes celles qui furent jamais menées, (à savoir) celle que les Carthaginois ont faite contre les Romains, avec à leur tête Hannibal. (sous la conduite d’ Hannibal). Attention toutefois - à bien saisir la structure latine. Relisez mes interventions précédentes. - à assurer une ponctuation correcte qui permet de bien comprendre la traduction. Combien d’années de latin ( heures/semaine) avez- vous à votre compteur?
  10. FERIRE (ou CAEDERE) BELUAM . Ferire et caedere: abattre. Ces deux verbes latins sont employés lors des rites romains avec sacrifice sanglant.
  11. D'où mon intervention précédente et, plus haut, le "T" entre ( )...
  12. Selon Universalis et d'autres , l'identité complète est bien Anicius Manlius Torquatus Severinus Boethius.
  13. Je ne souhaitais pas vous priver de trouver l'identification possible de l'auteur: A.M.(T)S.B.: Anicius Manlius Torquatus...
  14. Bonjour, A.M.S.B. peut-être?
  15. Ce n'est pas exactement ce que vous souhaitez, mais voici une proposition inspirée de Catulle et Cicéron. Obstinatus ad ultimum spiritum obdura: Avec obstination tiens bon jusqu'à ton dernier souffle.
  16. Oui c'est correct. Vous pouvez écrire de la manière suivante: VBI AMARIS IBI PATRIA.
  17. Votre traduction qui à vrai dire n'a pas beaucoup de sens ( oui je suis cruel...) montre clairement qu'en effet il y a des erreurs. Demandez-vous d'abord quel est le contexte de cet extrait? Qui est qui? Qui fait quoi? Les circonstances...l'enjeu?
  18. Mais vous avez bien traduit Diodori comme un génitif, ce qu'il est par ailleurs. Diodorus au nominatif, Diodori au génitif.
×
×
  • Create New...