Jump to content

Bill

Members
  • Posts

    495
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Bill

  1. Rebonjour! Quae est en effet le pronom relatif au nominatif neutre pluriel. Le pronom relatif s'accorde avec son antécédent selon le genre et le nombre: ici neutre pl comme l'est ingeniis. Le cas du relatif dépend de sa fonction dans la relative. Ici il est bien sujet de deteruntur. bien à vous
  2. Bonjour, Pour répondre à vos questions, je vous propose de reprendre à " Grata omnis illi..." "excitandi se abstrahendique" sont deux gérondifs au génitif sg, complément de "materia". " Toute occasion de s'exciter et de se distraire lui (illi est le datif de ille qui renvoie à animus) est agréable, plus agréable à tous les esprits les plus mauvais ( quibusque vient de quisque= chaque, chacun) qui s'usent volontiers ( deteruntur signifie littéralement: sont usés par frottement) par leurs occupations" "ut ulcera... gaudent : de même que certains ulcères recherchent vivement les mains qui vont leur nuire ( nocituras manus; nocituras= participe futur de nocere,eo= nuire) et se réjouissent à leur contact" " et foedam... exasperat - et que ce qui ( quicquid est bien sujet de delectat et exasperat) fait plaisir à( charme) la gale hideuse des corps l'enflamme aussi" corporum est le génitif pluriel, complément de foedam scabiem; foedam scabiem = acc complément direct de delectat et exasperat.) "non aliter dixerim" - je ne dirais pas autrement" "dixerim est un subj parfait actif qui exprime une affirmation atténuée. "Dixerim" entraîne une proposition infinitive: laborem vexationemque esse: " Je dirais de même que la peine et le tourment sont..." Vous avez aussi une construction appelée le double datif utilisée avec le verbe "esse": le double datif est " his mentibus...voluptati": la peine et le tourment sont un plaisir pour ces esprits... " mentibus in quas... eruperunt- esprits dans lesquels les désirs ont explosé, tels des ulcères mauvais" Bonnes réflexions, en espérant vous avoir quelque peu aidé(e)
  3. "Nulla amica tam cara quam soror est. " = " Aucune amie n'est aussi précieuse ( chère) qu'une soeur."
  4. Vous pouvez traduire "j'apprends par mes erreurs" par exemple ainsi ( il a sans doute d'autres manières): " disco erroribus meis" ou bien 'intellego erroribus meis" ou encore " disco errando", " intellego errando". disco, intellego sont pratiquement synonymes même si j'opterais pour " disco": j'apprends. ( disco a donné disciple, élève etc...) " erroribus meis" = par (grâce à ) mes erreurs. errando= en me trompant. Et pour ma part, j'espère ne pas avoir commis d'erreur(s)!
  5. Analysez les verbes: " est " et " admirabantur". Cherchez le ou les nominatifs- sujet/ attribut. Puis les compléments: accusatif, génitif... La phrase que vous devez traduire suppose que vous avez vu cette matière...
  6. Votre traduction n'est pas si mauvaise! Mis à part "totas vias" dont vous n'avez pas bien observé les terminaisons, ce n'était qu'une question de vocabulaire, mais vous avez bien vu la structure de la phrase, ce qui est le plus important!
  7. hm,hm..." Aide- toi et le ciel t'aidera"... Commencez par bien analyser chaque mot comme on vous l'a appris, et cela devrait aller. Un coup de pouce, cependant: "admirabantur "est une forme d'un verbe déponent, c-à-d que la voix est passive en latin mais vous devez traduire par la voix active.
  8. ... de plus, essayez de bien cerner la signification de "totas" qui n'est pas la même que celle de "omnes"... Bonne route...
  9. Il est préférable de traduire "vici" par " les quartiers", " tabernae" par les "boutiques", "popinae" par " les auberges, les tavernes"; Attention, analysez bien " totas vias" que vous n'avez pas bien traduit, mais vous êtes capables de corriger seul!
  10. "esse facturum" vient de " facere-faire". Ce verbe est " passe-partout" aussi bien en latin qu'en français ." Faire la possibilité" est inélégant. Vous pouvez traduire sans crainte pas "donner la possibilité" Vale.
  11. et je continue ma réponse: " potestatem" est bien l'accusatif complément direct de "esse facturum". Ce dernier est un infinitif futur donc il marque la postériorité par rapport à " dicit": Il dit qu'il ne donnera pas aux autres la faculté de le voir . Bien à vous
  12. Bonjour. Voici la construction de la phrase qui vous chatouille ou gratouille? "dicit se cupere inspicere neque se aliis videndi potestatem esse facturum": du verbe "dicit" dépendent deux infinitives: 1) se cupere inspicere: (il dit) qu'il désire l'examiner - "se" est le sujet à l'accusatif de " cupere" 2) se aliis........esse facturum - " se" est bien le sujet à l'acc de "esse facturum" (infinitif futur voix active)
×
×
  • Create New...