Jump to content

Bill

Members
  • Posts

    495
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Bill

  1. Bonjour! C'est bien d'avoir retravaillé vos traductions! C'est mieux comme cela. Il y a toutefois encore des petites erreurs que je vous souligne en vous indiquant comment les corriger et en en ....corrigeant d'autres moi-même. "Octauius Caesar, nondum uiginti annos natus, consulatum inuasit nouamque proscriptionis tabulam proposuit. Octave César, n'ayant pas encore vingt ans, s'empara du consulat et fit afficher de nouvelles proscriptions. Selon moi c'et correct ( et pour cause! ) Quae proscriptio Sullana multo saeuior fuit: ne tenerae quidem aetati perpecit. Et Sullana fut beaucoup plus cruel: sa proscription n'épargna pas le jeune âge non plus. Et cette (quae: relatif de liaison= " et ea") proscription fut beaucoup plus cruelle que celle de Sulla. Voyez bien mes précédentes remarques) Puerum quemdam, nomine Atilium, Octauius coegit togam uirilem sumere, ut tanquam uir proscriberetur. Un jeune homme, appelé Atilius, fut contraint par octave de prendre la toge virile, comme s'il était déjà affiché (considéré est mieux?) comme un homme. Gardez la voix active: " Octave força un enfant ( PUERUM= ENFANT.... ) pour être proscrit ( UT proscriberetur= proposition de but!) comme s'il était un homme. Atilius, statim ut e Capitolio descendit, deducentibus amicis, in tabulam inscriptus est. Atilius, aussitôt qu'il descendit du capitole, accompagné par ses amis, fut écrit sur le tableau. Desertum magna celeritate a sociis ne mater quidem territa accepit; Il abandonna ses compagnons et fuit sa mère avec rapidité craignant qu'elle ne l'accepte plus; Desertum= accusatif= cod (cdv) de " accepit." " Mater" est le nominatif sujet de "accepit" : " Même sa mère, terrifiée, ne l'accueillit pas abandonné..... puer itaque fugit et in siluis aliquamdiu latuit. c'est pourquoi le jeune homme s'enfuit et se cacha pendant longtemps dans la forêt. puer= enfant Sed, quod inopiam ferre iam non poterat, e latrebis exiit seque quaerentibus dedit a quibus interfectus est. Mais, parce qu'il ne supportait déjà plus le pouvoir, il sortit de sa cachette et fut livré à ceux qui voulaient le tuer. Mais parce qu'il ne pouvait désormais plus supporter INOPIAM: que veut dire ce mot? "seque dedit: se livra ". A qui se livra-t-il: aux " quaerentibus". Attention aux verbes: interfectus est: ind. parf. passif! Alius autem puer, dum in ludum litterarium it, cum paedagogo, qui pro eo corpus obiecerat, necatus est. De son côté Alius, tandis qu'il allait à l'école, avec son pédagogue, fut tué par le jeune homme qui s'interposa devant lui." "Alius puer: un autre enfant". " Avec son pédagogue qui " obiecerat corpus pro eo"..... Je vois que vous êtes là! voici de quoi passer quelques agréables instants!
  2. Bill

    Analyse

    Bonjour, on vous a aidé ( si du moins donner les réponses est une aide) sur un des deux autres forums où vous avez posté vos questions.... Portez-vous bien donc
  3. Bonjour, voici de quoi vous amuser! "Octauius Caesar, nondum uiginti annos, consulatum inuasit nouamque proscriptionis tabulam proposuit. César Ocave, n'était pas encore âgé de vingt ans, que le consulat allait affichait de nouvelles proscriptions sur le tableau. CORR: Octave César, n’ayant pas encore vingt ans, s’empara du consulat et exposa (publia)/ fit publier, fit exposer) une nouvelle table de proscription (s). ( ou afficha / fit afficher de nouvelles proscriptions) Attention aux mode, temps, voix des verbes de toutes les phrases: ici vous avez des ind. parf actifs. Quae proscriptio Sullana multo saeuior fuit: ne tenerae quidem aetati pepercit. La proscription de Sylla était beaucoup plus cruelle: le jeune âge n'était pas épargné non plus. CORR: Quae= ET ea (relatif de liaison). Sullana (proscriptione sous-entendu) est un ablatif, 2è terme de comparaison. “Fuit” et non “erat”!. “tenerae aetati “est au datif et ne peut pas être sujet de “ pepercit” . Connaissez- vous la construction latine de “ parcere”- épargner qqn”? Analysez bien les verbes: mode, temps, voix, personne! Puerum quemdam, nomine Atilium, Octauius coegit togam uirilem sumere, ut tanquam uir proscriberetur. Un jeune homme, appelé Atilius, contraint Octave de prendre la toge virile, comme s'il s'affichait déjà en homme. CORR: Quel est le sujet NOMINATIF de “ coegit”? Attention aux cas... au temps des verbes....Quelle est cette proposition circonsctancielle “ ut ET SUBJ”? Atilius, statim ut e Capitolio descendit, deducentibus amicis, in tabulam inscriptus est. Atilius, descendit aussitôt du Capitole et, accompagné par ses amis, écrivit sur les tableaux. CORR: Statim ut= dès que, aussitôt que; inscriptus est!!: ind. parf. passif!!! Je vous laisse corriger la suite et revoir toutes vos traductions, mais AVANT DE TRADUIRE il faut analyser!! Vous disposez certainement des documents nécessaires pour vous aider.... Courage! Nous sommes attentifs à vos corrections si vous le souhaitez. Desertum magna celeritate a sociis ne Abandonné il prit ses compagnons avec mater quidem territa accepit; puer itaque fugit et in siluis aliquamdiu latuit. Sed, quod inopiam ferre iam non poterat, e latebris rapidité ne craignant pas sa mère non plus; c'est pourquoi le jeune s'enfuit et se cacha assez longtemps dans la forêt. Mais, parce qu'il ne pouvait exiit seque quaerentibus dedit a quibus interfectus est. plus supporter la pauvreté, il sorti de sa cachette de lui-même et chercha à se livrer à ceux qui voulaient le tuer. Alius autem puer, dum in ludum litterarium it, cum paedagogo, qui pro eo corpus obiecerat, necatus est." De son côté le jeune homme, tandis qu'il allait à l'école, avec son pédagogue, qui s'interposa devant lui, le tua.
  4. Quelle chance vous avez! Savez-vous que la plus grande spécialiste française du XXè siècle, de l'historien grec Thucydide, Jacqueline de Romilly,professeur au Collège de France et auteur de livres incontournables, y vivait?! Amicalement
  5. Je dirais Eques Sanctae Victoriae. ( Sainte Victoire désigne la montagne chère à Cézanne?)
  6. Choisissez alors " fide" ( foi en Dieu). Il n'y a pas de différence entre " nulla victoria " et " victoria nulla" bonne journée
  7. Merci de nous informer du suivi que vous accorderez à nos interventions
  8. Bonjour:" Sine fide, victoria nulla " ou "Sine fiducia, victoria nulla". " Fiducia" signifie plutôt " confiance" et parfois "confiance en soi". Cependant, sans contexte, si vous voulez dire " sans confiance en soi" , je crois que " Sine fiducia sui ipsius- Sans confiance en soi-même"est plus approprié. Quant à la tournure " Sine fide": "sans foi",si vous voulez exprimer en quoi ou en qui vous avez foi il faut le datif: " Sine fide sibi ipsi": Sans foi en soi-même"... Amicalement
  9. Nous voulons bien vous aider mais il convient que vous nous montriez vos propres solutions...
  10. Bonjour: quelques pistes pour commencer: où voyez-vous "les ténèbres"? Vous traduisez deux fois " crebris"; voyez le cas de " diem " et la présence de " diemQUE"; "fluctus" n'est pas un nominatif ici; "diriguit" est plus fort que " est refroidi". Allez, courage!
  11. Bonjour et merci pour vos précisions. 1) Le terme " peinture" est féminin en latin (pictura) si bien que je traduis: "Ut haec pictura mihi supersit" " pour que cette peinture me survive": haec = "cette" et en latin" haec" désigne ce qui est tout proche. C'est le cas puisque l'inscription sera inscrite sur l'oeuvre. Le mot "objet" peut se dire en latin " res" qui est aussi féminin: Ut haec res mihi supersit". 2) Vous pouvez aussi vous inspirer de la " coutume" antique qui faisait parler l'oeuvre elle-même: cela donnerait en français: " pour que je( la peinture, l'objet) lui survive" et en latin: " ut ei supersim": " ei" étant aussi bien féminin que masculin. " Pour que je survive à l'artiste"= Ut opifici (ou bien artifici) supersim" =
  12. Bonsoir, puisque le sujet de " maneat- demeure, reste" n'est pas précisé(il? elle? de quoi s'agit-il?) il est impossible de savoir de quoi on parle: objet? esprit de l'oeuvre? représentation? Une personne qui lit la phrase proposée ne peut à mon sens la comprendre exactement. Cette phrase va-t-elle être inscrite sur l'oeuvre d'art?
  13. Bonjour " pour que cela demeure APRèS (?) moi" Pouvez- vous préciser " cela": objet banal, grand, petit, oeuvre d'art,bijou, auquel vous attachez de l'importance... etc. Il s'agit d'un objet qui SURVIT à son propriétaire, ce qui implique que ce dernier est décédé. En latin par exemple le verbe " superesse- survivre" existe. Mais nous attendons vos précisions.
  14. Bonsoir: voici par exemple: " Nihil spero. Nihil timeo. Liber sum. ( Liber est masculin. Si vous voulez le féminin: " libera")
  15. Voici une autre proposition à côté de l'excellente intervention de Jacques ( Le Rapide...! ): Imminet nobis mors; qui eam metuit vitam metuit: l-La mort nous menace, qui la craint craint la vie.
  16. Bill

    besoin d'aide

    Voici une proposition de traduction; la première partie (omnem... supremum) sont les mots du poète latin Horace. Omnem crede diem tibi diluxisse supremum (Crois que chaque jour est le dernier à avoir brillé pour toi ) atque quam pretiosum privilegium vivendi sit cogita.( et songe à quel point le privilège de vivre est précieux) Cordialement
  17. Pouvez-vous donner votre interprétation du proverbe? la traduction pourrait en être meilleure. " mot à mot" la traduction que vous proposez est juste, mais on peut l'abréger: "Sanguis aqua spissior". Cordialement.
×
×
  • Create New...