Jump to content

jacques

Members
  • Posts

    556
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by jacques

  1. Bonsoir boijeau, Votre adresse est invalide ; du reste, elle n'apparaît pas en surbrillance.
  2. Oui, mais il faut le signaler, parce qu'on n'a pas envie de se décarcasser pour rien Voici le résumé du début : Louis, roi de France donne, dans les mêmes termes qu'un document antérieur référencé, à Raymond, év^que de Maguelonne : - toute l'île sur laquelle est sise l'église avec ses dépendances, - l'île d'Esclio(1) 1° Sur mer : - le droit de pêche, étendu au comté de Melgor... (1) et à l'évêché de Maguelonne, - la moitié des revenus du port dit de Gradus (1) 2° Sur l'étang : - droit de pêche, - dons en nature, dîme et droit de clôture si l'Église en institue. En outre, dans la continuation de l'œuvre de ses prédécesseurs : - la possession perpétuelle du château de Villeneuve + dépendances, - les domaines ou villages d'Exindrium, amancio, Maurin, Coco (1) + dép. dans le périmètre de Villeneuve, - le château de Gihian et sa paroisse, - la manse et le village Paternegua, - le domaine de Vicus + dép., - le château de Veyruna + dép., - les domaines ou villages de Beiavicus, etc... (1) - la manse de Vivers (1) Je n'ai pas cherché à donner l'équivalent français actuel , d'autant que certains lieux ont disparu.
  3. Depuis le 11 mars, vous aviez le temps de vous manifester ; comme on dit, après l'heure, ce n'est plus l'heure. J'avais préparé un résumé que je n'ai hélas pas conservé.
  4. Oui, tout est clair à présent . Il fallait transcrire : similitudine utitur, dicens : "Simile est regnum [et non regno] caelorum, etc...". Et c'est bien quod. Je me permettrai un petit conseil. Quels que soient vos talents de transcripteur, il faut toujours poster l'original du document ; c'est une règle d'or en paléographie. S'il n'est pas libre de droits, un court extrait est néanmoins admissible. Bon courage pour votre travail. N'hésitez pas à revenir.
  5. Bonsoir à tous, Apache, êtes-vous bien sûr d'avoir bien recopié le texte ? Pouvez-vous éventuellement poster une photo de l'original ? Il y avait de nombreuses erreurs dans les premiers textes imprimés. Le quid me gêne : on attendrait quod. La ponctuation de la fin est curieuse, ainsi que le "et caetera". similitudine utitur dicens = "il se sert d'une comparaison, en disant que... cela est semblable au royaume des cieux, etc... ".
  6. Bonsoir Laurent, Dans son sens premier, statio signifie à lui seul "état d'immobilité". Immobilitas existe, mais ce n'est pas un mot du vocabulaire classique.
  7. Bonsoir Bill, La question serait plutôt ici : a-t-on vraiment besoin de plus de mots ? Que proposeriez-vous ?
  8. En latin, il faut de la brièveté, surtout dans les maximes. Je propose : STATIO TEMPVS NON SVSPENDIT
  9. Bonjour et bienvenue, Qu'est-ce que cette devise signifie, d'après vous ? Vous parlez de vous "aider".
  10. Bonjour Fauvinet, Quelques éclaircissements sur le contenu du document seraient les bienvenus. Dans quel cadre faites-vous ce travail ?
  11. Bon, je ne pense pas que ce soit pour un travail scolaire que vous souhaitiez voir fait par nous ! Nous sommes prudents en la matière... Voici ce que je comprends : "Même si ce qui a été dit de l'usage de la philosophie première recommande assez ce nom et le met en pleine lumière, [on va voir à présent] pourquoi on parle de "science architectonique", puisque les notions ontologiques remplissent la même fonction que celle qui s'applique à l'Architecte." J'ai introduit [on va voir à présent] pour justifier les subjonctifs, du fait que votre extrait ouvre un chapitre.
  12. Bonjour François, Pouvez-vous nous adresser au moins une ébauche de traduction, afin qu'il y air vraiment aide de notre part ?
  13. Bon, c'est à peu près au point. Je vous donnerai la substance de l'acte ce week-end. Êtes-vous toujours là ?
  14. Ce n'était nullement un reproche, ça m'est arrivé aussi sur d'autres sites. Je n'aime pas trop voir M. Pagnol jouer avec son élastique... Disons que ça ne va pas avec ce qu'il a à dire.
  15. Bis repetita... Mais merci quand même !
  16. Merci du document. Il est incroyable que l'on n'ait pas encore achevé des fouilles commencées il y a plus de deux siècles !!! Politique défaillante ? Manque de moyens ? On ne sait jamais ce qui se passe vraiment en Italie.
  17. Puissent ils se jeter audacieusement sur les glaives et tuer beaucoup d'ennemis Utinam in audaces gladii incurrunt et multum hostes occident ! - incurrunt : faute de mode : vous avez formé un indicatif présent. - audaces n'est pas un adverbe, et il est mal placé. - gladii n'est pas au bon cas. Quelle est la construction de in ? - occident : faute de mode (cf 1ère phrase) ; vous avez formé un futur. - multum signifie "beaucoup", mais ce n'est pas un adjectif. Cherchez cet adjectif formé sur le même radical. Si les gardes sont absents, les voleurs accourront Si Eos custodes sunt abesse, latrones accurabunt - Que vient faire eos ??? Vous avez voulu mettre un article ??? - sunt abesse n'est pas du latin. Il y a un seul verbe à former. - *accurabunt n'existe pas. Regardez comment se forme le futur des verbes comme accuro, is, ere. Cicéron ne demande pas à sa femme de venir parce qu'il pensait qu'elle était malade Cicero non rota sua uxori ab venio quod erat aegra cogitabat - Jusqu'à quod, c'est du charabia !!! Seul uxori est admissible. - la suite est meilleure, mais quelle tournure emploie-t-on derrière les verbes comme cogitare, "penser", dicere, "dire", etc... ?
  18. - Tout d'abord, veuillez m'excuser : statua est correct, mais nous sommes bien d'accord que c'est un ablatif ; je croyais que vous l'aviez laissé au nominatif. - potior doit être tout simplement mis au présent du subjonctif (expression du souhait). - Quid est juste. - regio n'est pas l'ablatif de regio... - C'est mulieres - Le reste est juste.
  19. Bonjour monsieur, Je n'oublie pas votre texte, mais j'ai du mal avec le sens de "pulmentum, decima et saepes" (l. 16); privilèges particuliers ? Je n'ai jamais rencontré ces expressions ailleurs, sauf decima, bien sûr (dîme), mais pas dans cet environnement lexical. Je vous dirai en gros. Si Bill a une idée...
  20. Puissent ces esclaves ne pas s'emparer de la statue du dieu ! Utinam servus statua deus non potientur ! Ni statua ni deus ne sont au bon cas. potientur n'est pas au bon mode. Que pouvaient faire les femmes et les enfants de cette région ? Quam in regionem mulieres et infantes poterant ? quam ne signifie pas "que", mais quelle, à moins que vous n'ayez confondu avec une conjonction. Pourquoi regionem à l'accusatif ? Il manque "faire". Corrigez ces deux phrases.
  21. Bonsoir, efficere n'a pas le sens de "veiller".
  22. C'est quasiment la traduction littérale de votre phrase : TIBI = "à toi" "FILIO" = "(mon) fils" "LEONI MEO" = "mon lion" Votre phrase signifie "Mon fils, mon lion !" (avec une exclamation, comme dans le mot fameux de César). Rien n'y signifie "à toi" ; c'est pourquoi flius, meus et leo doivent être mis au datif.
×
×
  • Create New...