Jump to content

chablot

Members
  • Content Count

    16
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About chablot

  • Rank
    Colonus
  1. Merci, j'aurai une précision sur le début de la proposition infinitive : il y a d'écrit : dicit se cupere <id> inspicere, je le traduirais par Il dit qu'il désire le (id) regarder attentivement. Est-ce juste ? suite : et qu'il ne donne pas la possibilité à d'autres (que lui ?) de le voir.
  2. J'aurai besoin d'une aide pour la traduction d'une phrase (que j'ai retourné dans tous les sens!), j'inclus celle d'avant pour peut-être plus de compréhension. Iste petit a rege et eum pluribus verbis rogat ut id ad se mittat ; "cupere se" dicit "inspicere neque se aliis videndi potestatem esse facturum." Il s'agit de la phrase en gras. Merci de votre aide.
  3. Ce que j'ai tenté : Au commencement du monde, le fondateur commun accorda ..... Il ordonna que nous cherchions des sentiments mutuels et que nous fassions preuve d'aide, que nous rassemblions le peuple dispersé, que nous déménagions des anciens bocages et des forêts ancestrales habitées, que nous bâtissions des maisons, que nous unissions.. Pour le moment.
  4. Merci beaucoup, c'est tout de suite plus compréhensible!
  5. Voici la fin de mon passage. Cela m'embête de donner un aussi gros morceau mais Juvénal je n'y arrive pas.. :/ Mundiprincipio indulsit communis conditor illis tantum animas, nobis animum quoque, mutuus ut nos adfectus petere auxilium et praestare juberet, dispersos trahere in populum, migrare vetusto de nemore et proavis habitatas linquere silvas, aedificare domos, laribus conjungere nostris tectum aliud, tutos vicino limine somnos ut conlata daret fiducia, protegere armis lapsum aut ingenti nutantem volnere civem, communi dare signa tuba, defendier isdem turribus atque una por
  6. Elle/il nous sépare du troupeau de muets (sous-entendus les animaux) et c'est pour cela [...] nous ayant obtenu du sort l'intelligence et la capacité de contenir le divin et aptes à exercer et à inventer par les arts, nous avons tiré de la citadelle céleste le sens abaissé ( que nous avons descendu jusqu'à nous), dont ils désirent [...] Pas facile facile..
  7. Merci beaucoup. Cela m'éclaire fortement sur la traduction, et j'ai en effet fait une faute de frappe c'est bien "demissum". Je vais essayer de faire avec tout cela et je mettrais en ligne ma traduction Merci encore.
  8. Juvénal me repose problème : Separat hoc nos a grege mutorum atque ideo venerabile soli sortiti ingenium divinorumque capaces atque exercendis pariendisque artibus apti sensum a caelesti dimissum traximus arce, cujus egent prona et terram spectantia ce que j'ai tenté de faire : elle nous sépare de ce troupeau muet et pour cela [...] et exerçant et faisant naître par l'art ..." Vraiment j'ai tout essayé je n'y arrive pas.. J'espère que vous pourrez m'aider.. Merci.
  9. Dans le Gaffiot, j'ai pourtant trouvé que "mala aliena" signifie "malheurs d'autrui". Merci quand même ça me permet de réfléchir sur cette traduction. Si j'ai d'autres soucis, je vous recontacterai sur ce topic!
  10. Me revoilà avec une autre version à rendre et je me retrouve en difficulté dans certaines phrases. J'espère que vous pourrez (encore) m'aider.. "Quis enim bonus et face dignus arcana, qualem Cereris vult esse sacerdos, ulla aliena sibi credit mala?" Ce que j'ai tenté de traduire par : Quel homme (ou qui) en effet bon et digne de la torche secrète croit lui-même à quelques malheurs d'autrui, tel qu'un prêtre de Cérès veut être (le souhaite? Merci d'avance...
  11. J'ai un soucis avec cette phrase car je ne vois pas l'ordre des mots : Ne patere, quaeso, ut noceat insonti Deus ! Ainsi que : crimen et mendax novis criminibus auges ? iratum tibi quid possit, experire, iam Numen modo! Amantis et nocentis, et iuste quidem nocentis experire vindictam Dei ! et : Me percipere si non sit grave...
  12. Merci ! Ca fait beaucoup de merci, mais votre aide m'est très précieuse! Si besoin est (car j'ai une autre page à traduire de Mozart), je vous recontacterai via ce forum et ce sujet ! Encore merci et bonne soirée
  13. Ca me donnerait (approximativement) : Il n'a été blessé en rien par cet éclair et personne de nous, bien que nous sommes présents, ne tomba. C'est assez étrange mais j'avoue avoir du mal ! Merci de m'aider
  14. merci beaucoup de m'avoir éclairé! Le "voici mon père" je l'ai oublié c'était Ecce Genitor. j'ai des soucis pour cette partie : chorus : Numen o Latonium ! Audi vota supplicum, qui ter digno Te honore Certant sancte colere : Hos benigno Tu favore Subditos prosequere. Ce que j'ai tenté de traduire : Chorus : O divinité de Latone ! Ecoute les vœux des suppliants, Qui trois fois ...... Toi, Accompagne les sujets avec ta bonté et ta faveur. Je ne vois pas dans la première partie à quoi se rapporte le verbe certant ? Par ailleurs je ne vois pas l'ordre des mots dans cette
  15. Oebalus : Dis-moi, mon fils ! (j'ai oublié de préciser le DIC NATE en premier) Est-ce que par hasard la victime est prête pour le sacrifice ...... ? Hyacinthus : Voici mon père ! Au moindre signe toutes les choses sont prêtes, elles attendent votre arrivée. Oebalus : Bien : XXXX
×
×
  • Create New...