Jump to content

Victor

Members
  • Posts

    7
  • Joined

  • Last visited

Victor's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

0

Reputation

  1. Et qu'en est-il de cette partie? Je comprends qu'il y eut une invasion (occupation illicite de biens) mais ce sont les biens de l'hôpital cité ou du monastère qui possède cet hôpital? "Quod audientes invasionem postea facta ab eo qui videbatur eidem monasterio praesidere possessionibus hospitii pro lucris temporalibus impeditas, ipsum quoque hospitium et ortum qui ibi ad pauperum alimoniam factus fuerat alienatum, et securalibus habitatores occupatum, et ad nichilum fere redactum sicut primitus fuerat constitutum respondentes obiecimus."
  2. Bonjour! J'ai un acte en latin médiéval dont la compréhension m'échappe: est-ce que vous pouvez simplement me confirmer si mes impressions sont bonnes? "Quapropter communi consilio, et voluntate monachorum ibidem commorantium, et nostro, ac nostrorum haeredum, subicimus, atque committimus tibi, venerabili Vuilielmo abbati Sancti Benedicti, tuisque successoribus praefatum monasterium cim omnibus suis rebus quas modo habet, vel in antea adquisierit meliorandum, corrgendum, emendandum atque regendu secundum regulam, et instituta Sanctissimi Benedicti, iuxta morem Cluniacensis monasterii, donec monasterium Sancti Benedicti in Cluniacensi ordinatione permanserit. Vel si quis praefatum monasterium Sancti Benedicti a Cluniacensi ordinatione separatum fuerit, supradictam in ordinationem Cluniacensis abbatis deveniat." En clair, il s'agit de l' affiliation d'un monastère au monastère Saint-Benoît afin qu'il suive les coutumes clunisiennes qui y ont été établies. mais si le monastère Saint-Benoît venait à quitter l'obédience clunisienne, alors ledit monastère donné irait à Cluny?
  3. Je vous remercie, je comprends beaucoup mieux le passage. Aussi j'aurais une autre demande: "Albergariam quoque villanorum de curte Villule, vel de insula Sancti Benedicti, quam ipsa domina usque tunc habuerat iam dictus abbas eadem concessit: hii sunt autem Zacharellus cum manso uno; Martinus montanarius eiusque consortes cum manso uno Iohannes Bonizo et eius consortes cum manso uno;..." s'ensuit une liste de couple avec un manse à chaque fois. L'auteur qui cite ce passage dit que le seigneur (ici une femme- domina) rappelle les droits et les obligations que lui doivent les villageois. Mais j'ai plus l'impression qu'elle cède le droit de gîte (albergaria) au monastère... En clair "Alors le droit d'hébergement qu'avait la comtesse sur les villageois de la cour de Villule ou de l'île Saint-Benoît, elle l'a concédé au-dit abbé" Après je ne comprends pas trop cette histoire de manse, sans doute la liste des villageois soumis à ce droit... mais c'est une autre histoire!
  4. Je vous remercie infiniment de votre aide...
  5. Ce n'est pas un travail de version, simplement de compréhension. J'ai compris du texte qu'il s'agit de l'attribution d'une messe anniversaire perpétuelle mais il y a toujours une part de charité dans la donne: des aumônes. C'est ce passage que je ne comprends pas dans le texte: pour certains auteurs, il est dit que l'abbé institue un repas pour un pauvre dans la cantine du monastère JUSQU'A la mort de la bienfaitrice (donc de son vivant), pour d'autres, un pauvre sera nourrit perpétuellement après la mort de la bienfaitrice, enfin j'ai lu que "des pauvres seront nourris perpétuellement en mémoire de la bienfaitrice". Ces trois versions sont proches mais en même temps complètement différentes dans l'interprétation... Or mon latin étant très mauvais, je n'arrive à voir laquelle des trois est la bonne...
  6. Bonjour à tous! Je suis nouveau sur ce forum et je tiens à préciser que mon niveau en latin est déplorable... Je suis des cours depuis deux ans mais j'ai beaucoup de difficultés. Aujourd'hui je recherche de l'aide pour comprendre le passage d'un texte. Je travaille sur l'institution de messes anniversaires et ce texte institue justement une commémoration pour une bienfaitrice. La partie qui m'échappe concerne l'aumône. "Memoriale atque firmissimum fecit preceptum Domnus Albericus Reverendus per gratiam Dei monasterii huius abbas octavus, de domina Matilda Christi certe fidelibus merito venerabili Comitissa, ut ab ipsa prenominata die usque ad mundi finem, donec domus ista in Dei servitio perduraverit, panis et vinum reliquusque unius monachi victus sicut singulis apponetur fratribus, pro ea cotidie in printipali mensa studiosissime ponatur et ad elemosinam assidue tribuatur, quatinus dum ipsa vixerit divina clementia ab omnibus eam semper adversitatibus tueatur et ad bonum atque felicem presentis vite finem perducat et in futuro memoriam ei fatiat sempiternam. Anniversarium quoque obitus sui diem tam principaliter et festive, per omnia celebrandum constituit sicut solitum est pro magnis monasterii huius abbatibus fieri. De his itaque benefitiis primum investivit eam in exteriori camera que lateri ecclesie iuncta est cum paucis fratribus. Postea vero, ut clarius manifesta res fieret et robustius omni tempore perduraret, in pleno capitulo multis circumsedentibus fratribus vice eiusdem domine Comitisse investivit proprium missum suum, dominum videlicet Arduinum capitaneum, virum sane moribus nobilitate fide et devotione egregium et in Christo merito diligendum, per librum textum scilicet evangeliorum." Je vous remercie de votre aide et du temps que vous voudrez bien m'accorder... V.
×
×
  • Create New...