Jump to content

Victor

Members
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Victor

  • Rank
    Servus
  1. Et qu'en est-il de cette partie? Je comprends qu'il y eut une invasion (occupation illicite de biens) mais ce sont les biens de l'hôpital cité ou du monastère qui possède cet hôpital? "Quod audientes invasionem postea facta ab eo qui videbatur eidem monasterio praesidere possessionibus hospitii pro lucris temporalibus impeditas, ipsum quoque hospitium et ortum qui ibi ad pauperum alimoniam factus fuerat alienatum, et securalibus habitatores occupatum, et ad nichilum fere redactum sicut primitus fuerat constitutum respondentes obiecimus."
  2. Bonjour! J'ai un acte en latin médiéval dont la compréhension m'échappe: est-ce que vous pouvez simplement me confirmer si mes impressions sont bonnes? "Quapropter communi consilio, et voluntate monachorum ibidem commorantium, et nostro, ac nostrorum haeredum, subicimus, atque committimus tibi, venerabili Vuilielmo abbati Sancti Benedicti, tuisque successoribus praefatum monasterium cim omnibus suis rebus quas modo habet, vel in antea adquisierit meliorandum, corrgendum, emendandum atque regendu secundum regulam, et instituta Sanctissimi Benedicti, iuxta morem Cluniacensis monasterii, do
  3. Je vous remercie, je comprends beaucoup mieux le passage. Aussi j'aurais une autre demande: "Albergariam quoque villanorum de curte Villule, vel de insula Sancti Benedicti, quam ipsa domina usque tunc habuerat iam dictus abbas eadem concessit: hii sunt autem Zacharellus cum manso uno; Martinus montanarius eiusque consortes cum manso uno Iohannes Bonizo et eius consortes cum manso uno;..." s'ensuit une liste de couple avec un manse à chaque fois. L'auteur qui cite ce passage dit que le seigneur (ici une femme- domina) rappelle les droits et les obligations que lui doivent les villageois
  4. Je vous remercie infiniment de votre aide...
  5. Ce n'est pas un travail de version, simplement de compréhension. J'ai compris du texte qu'il s'agit de l'attribution d'une messe anniversaire perpétuelle mais il y a toujours une part de charité dans la donne: des aumônes. C'est ce passage que je ne comprends pas dans le texte: pour certains auteurs, il est dit que l'abbé institue un repas pour un pauvre dans la cantine du monastère JUSQU'A la mort de la bienfaitrice (donc de son vivant), pour d'autres, un pauvre sera nourrit perpétuellement après la mort de la bienfaitrice, enfin j'ai lu que "des pauvres seront nourris perpétuellement en mémo
  6. Bonjour à tous! Je suis nouveau sur ce forum et je tiens à préciser que mon niveau en latin est déplorable... Je suis des cours depuis deux ans mais j'ai beaucoup de difficultés. Aujourd'hui je recherche de l'aide pour comprendre le passage d'un texte. Je travaille sur l'institution de messes anniversaires et ce texte institue justement une commémoration pour une bienfaitrice. La partie qui m'échappe concerne l'aumône. "Memoriale atque firmissimum fecit preceptum Domnus Albericus Reverendus per gratiam Dei monasterii huius abbas octavus, de domina Matilda Christi certe fidelibus merito ve
×
×
  • Create New...