Jump to content

Anne

Members
  • Posts

    150
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Anne

  1. J'opte pour la première solution, et je réserverais "prépare" pour la traduction de para. La phrase se termine par :, et la suite expose les préparations auxquelles Médée doit se soumettre.
  2. Pourquoi pas une véritable citation latine : Dum anima est, spes esse dicitur (Cicéron) : Tant qu'il y un souffle, on dit qu'il y a de l'espoir. Omnia homini, dum vivit, speranda sunt. (Sénèque) : L’homme peut tout espérer, tant qu'il vit.
  3. Traduction par groupe de mots : ITAQUE QUIDAM, BARBARI ET IMMANES c'est pourquoi certains, barbares et (monstrueux) sauvages, POSSUNT DECERTARE FERRO ACERRIME peuvent (en) découdre avec le fer (par synecdoque, la matière pour l'arme elle-même) très âprement, NON QUEUNT AEGROTARE VIRILITER + mais + (par asyndète) ne peuvent être malades en (mâles) hommes. AUTEM HOMINES GRAECI de plus, des (hommes) Grecs, NON SATIS ANIMOSI pas assez courageux, + mais + (asyndète) SATIS PRUDENTES mais assez (prévoyants) sensés, UT EST CAPTUS HOMINUM comme (est la capacité des hommes) l'implique d'être un être humain, NON POSSUNT ASPICERE HOSTEM ne peuvent voir en face l'ennemi, EIDEM FERUNT MORBOS + mais + les mêmes supportent les maladies TOLERANTER ATQUE HUMANE en les tolérant de façon humaine. AT CIMBRI ET CELTIBERI au reste, les Cimbres et les Celtibères EXULTANT IN PROELIIS poussent des cris de joie dans les combats, LAMENTATUR IN MORBO + mais + se lamentent dans la maladie. ENIM NIHIL POTEST ESSE AEQUABILE en effet rien ne peut être égal à soi-même QUOD NON PROFICISCATUR (déponent) A RATIONE CERTA qui n'émane pas d'une raison sûre d'elle-même... (Lutèce)
  4. Oui, c'est une tournure tout à fait correcte. Le conditionnel peut exprimer une éventualité sans utilisation d'une subordonnée hypothétique, notamment dans une structure paratactique (sans scoordination, ni subordination) : Il viendrait, je ne le recevrais pas.
  5. Ca sert à quoi de poster cinq fois le même devoir, surtout sans faire les corrections de temps suggérées ailleurs ?
  6. Je suppose que tu commences le latin seulement au second semestre. Le Deléani est pourtant l'une des meilleures méthodes pour grands débutants. La méthode pour l'utiliser est expliquée page 3. Il n'y a qu'à la suivre. Astreins-toi à savoir par coeur les encadrés. Affiche les déclinaisons et conjugaisons au dessus-de ton bureau, fais-toi des petites fiches à avoir dans la poche et à reprendre dans les transports en commun, fais-toi une liste du vocabulaire à apprendre. Essaye de faire tous les exercices proposés. Reviens sur la leçon si tu hésites. Au début, écris ton analyse : fonction, cas... Ne te laisse pas déborder, surtout au début...
  7. L'analyse grammaticale donne la nature et la fonction de chaque mot. L'analyse logique donne la nature et la fonction de chaque proposition. Même pour une analyse logique, je ne comprends pas ton découpage. Pour t'aider, repère les verbes conjugués.
  8. La Phrygie est une région,pas une ville. On dit rarement "en" pour une ville. Donc c'est bien "in Phrygiam".
  9. Qu'as-tu identifié ? Le verbe ? Le sujet ? ...
  10. Quo est une relatif de liaison (= et eo), il n'introduit pas une relative.
  11. Je ne vois pas bien comment il faut traduire "cum" : cum + subj. cum a un sens temporel et/ou causal : comme, alors que; Qui fait référence à Flaminius mais quel verbe est celui de cette proposition ? (pas movvisset et duceret qui sont avec cum, ni videbatur et committeret qui sont avec ut). Concidit peut-être ? Oui, et habuit "Religioni" signifie bien dans ce cas : "croyance religieuse" ? Non. religioni aliquid habere : se faire un scrupule de quelque chose. "Peretis" vient-il bien de pereo (disparaitre, périr) ? Non. On ne voit pas ce que viendrait faire ici une 2ème personne du pluriel. Il vient de peritus a um : savant, connaisseur...
  12. Je dirais qu'il s'agit de "regnat". On trouve souvent cette erreur dans les textes numérisés.
  13. Romulo ne peut pas être sujet puisqu'il est à l'ablatif. creditae : participe parfait passif de credo. condendae : adjectif verbal de condo firmandae : adjectif verbal de firmo.
  14. Je n'ai pas la prétention d'avoir un bon niveau, mais je m'étonne de voir une interrogative indirecte avec un infinitif : quamodo excusare !
  15. Puisque personne ne t'a répondu, je donnerais ce mot à mot Non ullo saecula dono nostra carent majore Nos siècles ne manquent d'aucun malheur plus grand deum, quam Delphica sedes quod silvit, que le fait que le siège delphique des dieux se tut postquam reges timuere futura et superos vetuere loqui. après que les rois craignirent l'avenir et interdirent aux dieux de parler. Il faut certainement mettre deum dans la première partie, mais je ne vois pas comment...
  16. Vidit Homerus [probari fabulam non posse] Le sujet de la proposition infinitive est fabulam, son verbe posse, probari est au passif, complément de posse. scientiam pollicentur, quam non erat mirum sapientiae cupido patria esse carìorem cupido est le datif de cupidus : celui qui désire + génitif patria à l'ablatif est complément du comparatif cariorem. La suite peut-être ce soir, si personne n'a pris le relais...
  17. Oui, sauf toujours aurum que tu considères comme un complément.
  18. Etruscis viris aurum et anuli sunt. Il n'y a pas de verbe esse dans la 1ère phrase. Ma note sur le datif d'attribution concerne la 3ème phrase. aurum (nom neutre nominatif singulier) est coordonné avec annuli (nominatif pluriel), donc le et coordonne les deux sujets. Un complément de matière aurait été à l'ablatif. Tu ne fais vraiment pas assez attention aux cas.
  19. La construction esse + datif (de possession) se traduit par avoir : mihi est liber = un livre est à moi = j'ai un livre.
  20. Non, pas encore. Fais attention à la place des compléments de lieu... Je mettrais une garnison et pas la garnison.
  21. Mieux, mais pourquoi mélanger les mots ? Si l'ordre des mots latins est libre, il est quand même logique. Et le sens de la phrase aussi. S'il suffisait d'tre absent pour commanderquelque chose, tous les Romains s'exileraient ! C'est absum qui se construit avec ab + ablatif. Il est difficile dans une phrase isolée d'être sûr du sens de praesidium. Mais c'est plus vraisemblablement quelque chose comme poste, garnison, citadelle.
  22. Il ne faut pas jouer aux devinettes, mais analyser les mots, notamment les personne des verbes. Corrige quelques fautes de frappe et essaye encore avec plus de méthode.
  23. Analyse au moins chaque mot quand tu veux faire coller une traduction, surtout ancienne, avec le texte latin. Et tiens compte de la ponctuation. una, adverbe : ensemble, en même temps
  24. Tu peux reprendre la phrase 2 : Qu'est horum, que signifie adulescentia ? Choisis dans le vocabulaire donné la traduction qui donne du sens à ta phrase.
×
×
  • Create New...