Jump to content
zeich12

essai de traduction d 'un parchemin

Recommended Posts

Le document ne fonctionne plus si vous y tenez encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai repris depuis le texte pour le travailler encore, mais une relecture ne sera pas du luxe. Merci de votre attention.

1.1 Au nom de la sainte et indivisible Trinité.  Moi Isarnus Bellotus et Inguilbertus et Adalbertus et Froterius de Senegaz et ses enfants, et Ermengaudus Gaudebertus et Bernard Amelius et Bernard Gauzbertus et Ramon et Pierre ses frères et Gazbertus Bernardus

1.2 et Guido Sigerius, nous tous, dont les noms sont écrits donnons à Dieu tout-puissant et le  saint

martyr VICTORIS p(...) et les abbés et les moines de ce  monastère à la fois présent et futur l’église à savoir [San]cte Marie qui est situé sur le terrain

1.3 dans le lieu appelé Silviniana, avec tous ce qui doit appartenir à cette l'église, avec les prémices, cinofferendis et cimetières et le manse de Casella, sans aucune réserve et tout le dixième de  ma[...] l’entier fief de Figeirinco

1.4 en garantie 50 sous raim[undineis] et la cabane de la Cacavelaria  avec le dixième et tout ce qui appartiennent à la tenure et un moulin avec cabanes que  Bernard Amelius  a donné à l'église de sainte-Marie  avec le dixième et tout

1.5 ce qui appartiennent à la tenure et l’entier manse de Sigerii pour l’intégralité et manse Aldebaldinco avec tasca et le dixième et le dixième de la manse Ucalupo et le dixième du  château de Montcugul oc est les jardins qui sont autour et toutes les choses qui lui appartiennent pour le  dixième

1.6 et le dixième de l’entier manse de Jatgerio de Ribeira pour l’intégralité et l’entiére tenure de la Tortale avec le dixième pour l’intégralité et toute la tenure de la Caucat que tient  Gad   et  pour toute l’intégralité de cette donation ci-dessus nommé nous donnons

1.7 Dieu et l’autel que es consacré en l'honneur de la mère de Dieu l’immaculée Vierge Marie et du bienheureux glorieux martyr Victoris pour la rémission de nos âmes, et l’âmes de nos pères, de nos mères et de nos enfants que notre  Seigneur tout-puissant, nous accorder par l’intercession de son peuple fidèle la rémission des

1.8  péchés. Bien sûr, si l'un de nous ou de nos parents et qui plus est nos futur enfants fait irruption dans ce don, diminuée ou inquiéter ou annulé sera par eux-mêmes, ou par toute personne suspecte

1.9 n’est pas en mesure d’accomplir mais  la colère de Dieu et les saints anges et tous les citoyens du ciel de venir au-dessus de lui et avec Datan et Abiron et avec Juda le traître et Caifan les douleurs perpétuels et posséder sans fin dans les flammes inextinguibles. Alors moi Isarnus

1.10 et d’autres dont les noms qui sont écrits dans la charte de ce parchemin, nous faisons cette donation dans la main Aribaldi et Ugonis, les moines de  Saint Victor, nous donnons, nous approuvons et confirmons.

Claude SéNéGAS Le 18/02/2020

 

Réf : Marseille, AD Bouches du Rhône 1 H 71 n° 343 Telma : Charte Année 1100.

COPIE ADRESSE DU LIEN : http://www.cn-telma.fr/originaux/charte4343 ou plus simplement pour une recherche sur Google chrome : froterius de senegaz

Remarques sur le texte :

Je me suis débrouillé à comprendre quelque chose par comparaison avec d’autres textes.

J’ai été gêné par mon ignorance du latin, du vocabulaire et des formes juridiques concernées.

But de la recherche : identifier les lieux soit par les noms soit par les auteurs de la donation.

1)      Incertain SILVINIANA : abbaye de Sylvanès (12360) ? cartulaire de Silvanès voir aussi SENEGAS écrit Sénégas (https://saint-felix.pagesperso-orange.fr/SenegasTerroirdHistoire.doc)

2)       certain FROTERIUS DE SENEGAZ : 03/08/1124 froterius de senegaz donne en alleu le château de Senegaz (Saint-Pierre-de-Trivisy 81330) au vicomte Bernard Aton (Histoire générale de Languedoc : https://books.google.fr/books?id=UelGAAAAcAAJ&pg=RA15-PA5&lpg=RA15-PA5&dq=FROTERIUS+DE+SENEGAZ&source=bl&ots=uZufhsSYki&sig=ACfU3U3_0MOQ_rtjwScCO-owy121AXcOUg&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjk7_LSw8PlAhVEUxoKHa5XCCEQ6AEwAXoECAQQAQ

J’ai repérer sur la toile un forum d’aide à la traduction LOCUTIO.

Essai de traduction d’un parchemin.

 

Primiciis : les premières productions de la terre ou de l’élevage ?

Cinofferendis : arbre fruitier ?

Cimiteriis : terre inculte ?

Bordariam : en bordure ou la borde (cabanes de planches, petite ferme) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bonsoir,

Je ne peux pas répondre si je n'ai pas le manuscrit sous les yeux ; essayez de poster la copie des passages qui vous intéressent après vérification des droits de diffusion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Voila une copie du texte en ligne,  « Charte Artem/CMJS n°4343»[En ligne] http://www.cn-telma.fr/originaux/charte4343/. qui comporte  la photo du texte original.

l.1In nomine sancte et individue Trinitatis. Ego Isarnus Bellotus et Inguilbertus et Adalbertus et Froterius de Senegaz et filii ejus, et Ermengaudus Gaudebertus et Bernardus Amelius et Bernardus Gauzbertus et Raimundus et Petrus fratres ejus et Gazbertus Bernardus
l.2et Guido Sigerius, nos omnes quorum nomina sunt scripta donamus omnipotenti Deo sanctique VICTORIS martiris p[...] et ad abbates et ad monachos ipsius monasterii tam presentibus quamque futuris ecclesiam videlicet [San]cte Marie que est sita in loco
l.3in loco que dicitur Silviniana cum omnibusque ad ecclesiam ipsam pertinere debent id est cum primiciis, cinofferendis et cimiteriis et mansum de Casella sine ullo retinemento et totum decimum e de ma[...] feu Figeirinco totum
l.4in pignore pro quinque decem solidis raim[undineis] et bordaria de la Cacavelaria cum decimum et quiquid ad bordariam pertinent, et unum molendinum cum bordaria quem Bernardus Amelius dedit ecclesiae Sancte Marie cum decimum et quiquid
l.5ad [bor]dariam pertinent et mansum de Sigerii totum ab integro et mansum Aldebaldinco cum tasca et decimo et decimum de manso Ucalupo et decimum de Castello de Montcugul oc est de Ortalis que in circuitu ejus sunt et omnia que ad decimum
l.6pertinent et decimum de manso de Jatgerio de Ribeira totum ab integro et bordariam de la Torta totam cum decimum ab integro et bordariam que est ad Gad que tenuerunt omines de Caucat et totam ab integro hanc donacionem superius nominatam donamus
l.7Deo et altario que est consecratum in honore Dei genitricis Virginis Marie necnon et beati Victoris gloriosisimi martiris pro remedio animarum nostrarum parentorumque nostrorum ut Dominus omnipotens per intercessionem suorum fidelium det nobis remissionem
l.8peccatorum. Sane si quis ex nobis aut aliquis de parentibus nostris vel de ipsis quidem nobis nati fuerint hoc donum irrumpere, minuare vel inquietare aut anullare voluerit per se aut per aliquam suspectam personam
l.9non valeat adimplere set ira Dei et sanctorum angelorum et omnium civium supernorum veniat super illum et cum Datan et Abiron et cum Juda traditore et Caifan perpetuas penas et inextinguibiles flamas sine fine possideant. Ego itaque Isarnus
l.10et allii quorum nomina in capite ujus carte scripti sunt facimus hanc donationem in manu Aribaldi et Ugonis, monachis Sancti Victoris, donamus, laudamus et firmamus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les deux premières lignes :

1.1 Au nom de la sainte et indivisible Trinité.  Moi Isarnus Bellotus et Inguilbertus et Adalbertus et Froterius de Senegaz et ses enfants, et Ermengaudus Gaudebertus et Bernard Amelius et Bernard Gauzbertus et Ramon et Pierre ses frères et Gazbertus Bernardus

Pas de pb, si ce n'est la traduction des noms en "français". Il est possible que certains soienty mal orthographiés (Gauzbertus, Gazbertus ?)

1.2 et Guido Sigerius, nous tous, dont les noms sont écrits donnons à Dieu tout-puissant et le  saint

martyr VICTORIS p(...) et les abbés et les moines de ce  monastère à la fois présent et futur l’église à savoir [San]cte Marie qui est situé sur le terrain

sancti Victoris martyris étant au génitif, on ne peut traduire "et à Saint Victor martyr". Je ne crois pas d'autre part à une aussi lourde négligence du copistet. Dans d'autres chartes, on a bien et sancto Victori martyri. Il est possible que ce groupe soit complément d'un nom dont on n'a que l'initiale, "p" : prioribus, par exemple ; on obtiendrait alors "aux prieurs de Saint Victor martyr" ? Cela expliquerait la reprise par ipsius monasterii qui suit. Cela permettrait aussi de comprendre le ad abbates qui se substitue au datif : "aux prieurs... pour les abbés...". En ce cas, le datif tam presentibus... pourrait s'accorder à ce "prioribus" (tout en portant sur l'ensemble). Ce peut être aussi une négligence du copiste.

Ce n'est qu'une hypothèse. En tout cas, ce p n'est pas une abréviation, c'est pourquoi je penche pour un nom laissé en suspens.

 

1.3 dans le lieu appelé Silviniana, avec tous ce qui doit appartenir à cette l'église, avec les prémices, cinofferendis et cimetières et le manse de Casella, sans aucune réserve et tout le dixième de  ma[...] l’entier fief de Figeirinco

- Plutôt « tout ce qui se rapporte », « tout ce qui est afférent à ».

- J’avoue ma perplexité en ce qui concerne le mot cinofferendis. Dans les formules analogues, c’est « offerendis » ou « oblationibus » qui apparaît. J’ai pensé à « offrande de cendres, c'est-à-dire oblations des restes des os d’un martyr, mais le scribe n’aurait pas utilisé un mot composé, signe d’un usage courant, alors que ce composé est inconnu par ailleurs. cin- peut aissi provenir du mot grec koinos (prononcé kinos, cf. cimetière < koimèterion), mais la difficulté liée au mot composé n’est pas levée pour autant. Est-ce que le scribe avait commencé à écrire cimeterium et aurait oublié de biffer les lettres en écrivant offerendis, qu’il avait omis ?

- decimum, c’est comme decimam, la dîme. On pouvait percevoir la dîme d’un bien dont on n’était pas possesseur.     

1.4 en garantie 50 sous raim[undineis] et la cabane de la Cacavelaria  avec le dixième et tout ce qui appartiennent à la tenure et un moulin avec cabanes que  Bernard Amelius  a donné à l'église de sainte-Marie  avec le dixième et tout

- « en échange d’une garantie de 15 sous raymondins (monnaie de référence des comtes de Toulouse)

- « borderies » (petites fermes) et non « cabanes ».

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dois-je continuer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos différentes explications qui vont bien au-delà d’une traduction. J’aurais aimé que vous continuiez svp, mais je ne peux pas accaparer votre attention. TROIS expressions toutefois ne traquassent.

1.5 ce qui appartiennent aux fermes et l’entier manse de Sigerii pour l’intégralité et manse Aldebaldinco avec la taxe et le dixième et la dîme de la manse Ucalupo et la dîme du  Château de Montcugul oc est les Jardins qui sont autour et toutes les choses qui lui appartiennent pour la  dîme

1.6 et la dîme de l’entier manse de Jatgerio de Ribeira pour l’intégralité et les petites fermes de la Tortale avec toute la dîme pour l’intégralité et toute les petites fermes de la Caucat que tient  Gad   et  pour toute l’intégralité de cette donation ci-dessus nommé nous donnons à

1.7 Dieu et l’autel que es consacré en l'honneur de la mère de Dieu l’immaculée Vierge Marie et du bienheureux glorieux martyr Victoris pour la rémission de nos âmes, et l’âmes de nos pères, de nos mères et de nos enfants que notre  Seigneur tout-puissant, nous accorder par l’intercession de son peuple fidèle la rémission des

1.8  péchés. Bien sûr, si l'un de nous ou de nos parents et qui plus est nos futur enfants fait irruption dans ce don, diminuée ou inquiéter ou annulé sera par eux-mêmes, ou par toute personne suspecte

1.9 n’est pas en mesure d’accomplir mais  la colère de Dieu et les saints anges et tous les citoyens du ciel de venir au-dessus de lui et avec Datan( adam) et Abiron et avec Juda le traître et Caifan(caîn) les douleurs perpétuels et posséder sans fin dans les flammes inextinguibles.

1.5 TASCA : avec la  taxe (redevance due à un propriétaire terrien)

1.5 oc est de Ortalis

1.9 non valeat adimplere set ira Dei (mise en garde contre ceux qui ne respecte pas l’accord)  je ne sais pas si j’emploi les bons termes ?

salutations distinguées

Share this post


Link to post
Share on other sites

1.5 ce qui appartiennent aux fermes et l’entier manse de Sigerii pour l’intégralité et manse Aldebaldinco avec la taxe et le dixième et la dîme de la manse Ucalupo et la dîme du  Château de Montcugul oc est les Jardins qui sont autour et toutes les choses qui lui appartiennent pour la  dîme

- quidquid ad bordariam pernitent = "tout ce qui relève de la borderie".

- manse est féminin en FM

- (h)oc est = "c'est à dire", "à savoir".

-tasca = corvée.

-"et de tout ce qui se rattache à la dîme" (bénéfices annexes apparaissant par la suite).

 

1.6 et la dîme de l’entier manse de Jatgerio de Ribeira pour l’intégralité et les petites fermes de la Tortale avec toute la dîme pour l’intégralité et toute les petites fermes de la Caucat que tient  Gad   et  pour toute l’intégralité de cette donation ci-dessus nommé nous donnons à

- pourquoi "les petites fermes" ?

- "la borderie qui est à Gad, qu'ont possédée des gens de Caucat."

 

1.7 Dieu et l’autel que es consacré en l'honneur de la mère de Dieu l’immaculée Vierge Marie et du bienheureux glorieux martyr Victoris pour la rémission de nos âmes, et l’âmes de nos pères, de nos mères et de nos enfants que notre  Seigneur tout-puissant, nous accorder par l’intercession de son peuple fidèle la rémission des

- "et à l'autel...".

- "pour la guérison de nos âmes et de celles de nos parents, afin que le Seigneur tout-puissant, par l'intercession de ses fidèles, nous donne la rémission de nos péchés".

 

1.8  péchés. Bien sûr, si l'un de nous ou de nos parents et qui plus est nos futur enfants fait irruption dans ce don, diminuée ou inquiéter ou annulé sera par eux-mêmes, ou par toute personne suspecte

- "si l'un de nous... veut attaquer, diminuer, contester ou annuler ce don, par lui-même ou..."  

 

1.9 n’est pas en mesure d’accomplir mais  la colère de Dieu et les saints anges et tous les citoyens du ciel de venir au-dessus de lui et avec Datan( adam) et Abiron et avec Juda le traître et Caifan(caîn) les douleurs perpétuels et posséder sans fin dans les flammes inextinguibles.

- "qu'il ne puisse y parvenir, mais que la colère.de Dieu, des saints anges et de tous les habitants célestes vienne sur lui, et qu'avec Datan..., il reçoive le lot des châtiments perpétuels et des flammes inextinguibles".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant tout, félicitations pour votre site. Je vous remercie sincèrement de votre aide, du temps et du soin que vous avez pris à corriger mes erreurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup ! Désolé de ne pas avoir pu lever toutes les difficultés, mais l'essentiel est utilisable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...