Jump to content
Gyratos

Besoin d'aide pour deux inscriptions

Recommended Posts

Bonjour, je viens à vous afin d'obtenir de l'aide dans le décodage et la traduction de deux inscriptions.
La première :

"Resta  viator et lege Fl. Marcus Protector
natus in Dacia provincia in vico valentiniano
militavit in vexillatione Fesianesa annis XXIII
unde factus protector idequi militavit in
scola protectorum annis quinque qui petivit sibi
memoriam fieri de proprio visum quique mandavit
Marianae coniugi suae et Thalarioni puerum sum
et liberum dimisit et presentibus collegibus
suis id est Perulam et Frontinium Superianum
Maxentium et Ursinum astantibus quibus supra
mandavit diligentia fieri".

Je suis parvenu à traduire le début par ; Reste voyageur et lit à haute voix. Flavius Marcus Protector, né dans la province de Dacie dans le bourg Valentinien. Il a servi dans la vexillation Fesianesa pendant 23 ans. Lui qui est devenu protecteur dans la schole des protecteurs pendant 5 ans..."

Pouvez-vous m'indiquer si c'est correct jusque-là ? Je ne parviens pas à traduire la suite, car les mots et les cas ne font pas sens pour moi. Je pense que c'est "Il a demandé à son fils de congédier Thalarionus et sa femme Mariana ainsi que leur enfant, et aux actuels collègues il a demndé..." Mais j'ai de gros doutes sur cela.

 

La deuxième inscription est encore plus complexe car elle contient des mots impossibles à trouver dans le dictionnaire et des abréviations.

"Pontiae . Eupliae . H . F . karissime .
coniugi . benementi . A  Fundamentis
memoriam . exstrucxit (non le mot est bien orthographié comme ça) Val . Sabinianus .
V . P . Ex militia . Comitatenssi meritum."

Je crois que cela concerne un soldat promu chez le comitatus mais impossible de traduire avec toutes les abréviations inconnues et les mots étrangement orthographiés.

Merci d'avance pour votre aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Gyratos a dit :

Bonjour, je viens à vous afin d'obtenir de l'aide dans le décodage et la traduction de deux inscriptions.
La première :

"Resta  viator et lege Fl. Marcus Protector
natus in Dacia provincia in vico valentiniano
militavit in vexillatione Fesianesa annis XXIII
unde factus protector idequi militavit in
scola protectorum annis quinque qui petivit sibi
memoriam fieri de proprio visum quique mandavit
Marianae coniugi suae et Thalarioni puerum sum
et liberum dimisit et presentibus collegibus
suis id est Perulam et Frontinium Superianum
Maxentium et Ursinum astantibus quibus supra
mandavit diligentia fieri".

Je suis parvenu à traduire le début par ; Reste voyageur et lit à haute voix. Flavius Marcus Protector, né dans la province de Dacie dans le bourg Valentinien. Il a servi dans la vexillation Fesianesa pendant 23 ans. Lui qui est devenu protecteur dans la schole des protecteurs pendant 5 ans..."

Pouvez-vous m'indiquer si c'est correct jusque-là ? Je ne parviens pas à traduire la suite, car les mots et les cas ne font pas sens pour moi. Je pense que c'est "Il a demandé à son fils de congédier Thalarionus et sa femme Mariana ainsi que leur enfant, et aux actuels collègues il a demndé..." Mais j'ai de gros doutes sur cela.

 

La deuxième inscription est encore plus complexe car elle contient des mots impossibles à trouver dans le dictionnaire et des abréviations.

"Pontiae Eupliae H. F. karissime
coniugi benementi A. Fundamentis
memoriam exstrucxit (non le mot est bien orthographié comme ça) Val. Sabinianus
V. P. Ex militia Comitatenssi meritum."

Je crois que cela concerne un soldat promu chez le comitatus mais impossible de traduire avec toutes les abréviations inconnues et les mots étrangement orthographiés.

Merci d'avance pour votre aide.

Bonjour, pouvez- vous nous préciser sur quel type de support est gravée la 2è inscription ? Cela semble être une inscription funéraire, est-ce le cas ?

H.F peut avoir plusieurs significations par ex Honestissimae f(o)eminae .

De même  V.P .

Karissime= carissimae ; benementi = bene merenti ? estrucxit= extruxit. Comitatenssi= comitatensi.

Militia comitatensi désigne peut-être un service militaire aux frontières de l’empire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une inscription funéraire mais le matériau m'est inconnu, ce n'est pas précisé dans le CIL. Si ça peut aider, elle a été retrouvée à Cyzicus ou Erdek aujourd'hui en Turquie. Je pense que ta traduction de HF est correcte compte-tenue qu'on parle de sa femme ici. Merci pour karissime et bene merenti. Je vais voir ce que ça donne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sous réserve, voici une traduction:

"Pontiae Eupliae H. F. karissime
coniugi benementi A. Fundamentis
memoriam exstrucxit Val. Sabinianus
V. P. Ex militia Comitatenssi meritum."

En souvenir ( memoriam) de Pontia Euplia, femme des plus honorables, très chère épouse, serviable,  Valerius Sabinianus , homme (son époux?) honnête (V.P =  vir probus?) membre du détachement frontalier, a construit totalement ( a fundamentis= depuis la base) ce monument. ( memoria= monument commémoratif).

Le dernier terme " meritum" me pose problème... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah j'ai oublié de mettre les points de séparation des expressions tels qu'ils apparaissent. Je vais corriger maintenant désolé ^^. Merci pour la traduction en tout cas. Il me manquait le probus. Comitatenssi et meritum semblent former qu'une seule expression. Pareil pour fundamentis et memoriam et extrucit avec Val.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Gyratos a dit :

Ah j'ai oublié de mettre les points de séparation des expressions tels qu'ils apparaissent. Je vais corriger maintenant désolé ^^. Merci pour la traduction en tout cas. Il me manquait le probus. Comitatenssi et meritum semblent former qu'une seule expression. Pareil pour fundamentis et memoriam et extrucit avec Val.

 

il y a 10 minutes, Gyratos a dit :

Ah j'ai oublié de mettre les points de séparation des expressions tels qu'ils apparaissent. Je vais corriger maintenant désolé ^^. Merci pour la traduction en tout cas. Il me manquait le probus. Comitatenssi et meritum semblent former qu'une seule expression. Pareil pour fundamentis et memoriam et extrucit avec Val.

"meritum": ce terme vient de merere et peut vouloir dire "être soldat": si nous avions merituS on pourrait l'accorder à Val. Sabinianus, soldat du contingent frontalier...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc cela donnerait  : En souvenir  de Pontia Euplia, femme des plus honorables, très chère épouse, serviable,  Valerius Sabinianus , homme  honnête,  éminent soldat du Comitatus, a construit totalement depuis le sol (ou ses fondations) ce monument. 

Mon dictionnaire donne éminent ou méritant pour meritum, et cela sonne juste si on le colle au comitatenss mais le cas ne va pas. Le premier sens étant gain ou salaire, on peut considérer aussi qu'il a a financé la construction du monument.

 

Sinon que penses-tu de l'autre inscription ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bonjour,

Il serait intéressant que vous me disiez le contexte de ce travail?

Les inscriptions que vous proposez ont reçu des corrections et interprétations variées et , par ex, le terme "protector" est difficile à définir avec précision selon les spécialistes.

Voici ce que je propose, sous réserve d’autres propositions.

 

 

Arrête- toi voyageur et lis. Flavius Marcus, garde du corps, né dans la province de Dacie, dans le village de Valentinien a servi dans le détachement de cavalerie de Fesianesa ( ?)durant 23 années puis a été nommé garde du corps et servit durant 5 ans dans la compagnie des gardes du corps et il demanda en souvenir de lui que soit fait, sur ses fonds propres, un sarcophage à deux places et en confia la tâche à Mariane, son épouse, et à Thalarion son fils et «  liberum dimisit » ( je ne vois pas…) et demanda à ses collègues du moment, à savoir Perula et Frontinius Superianus Maxentius et Ursinus auxquels il aussi confié la tâche  que cela soit fait avec soin en leur présence.

                                   

                                            Salut, passants

                                            Portez- vous bien passants. (1)

 

(1)  Havete transitores, balete transitores  non repris dans votre texte.

 

En souvenir de Pontia Euplia, femme des plus honorables, sa très chère et serviable  épouse,  Valerius Sabinianus , son honnête époux, soldat  du détachement frontalier a élevé ce monument.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En souvenir de Pontia Euplia, femme des plus honorables, sa très chère et serviable  épouse,  Valerius Sabinianus , son honnête époux, soldat  du détachement frontalier a élevé ce monument.

...serviable épouse  OU   sa très chère épouse QUI L' A BIEN MÉRITÉ.

 


 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, c'est dans le cadre d'un mémoire sur les limitanei (les gardes frontières) et je montre par le biais de sources littéraires et de quelques inscriptions que les comitatenses n'étaient pas différents des limitanei si ce n'est par les honneurs. Les inscriptions ont été notées telles que trouvées dans le CIL.

Le havete transitores balete transitores n'est  mentionné sur l'inscription qu'après la fin du texte du coup.

Je ne vois pas où vous voyez le mot sarcophage à deux places dans l'inscription...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Gyratos a dit :

Je ne vois pas où vous voyez le mot sarcophage à deux places dans l'inscription..

Je vous envoie le lien. Selon l'auteur de l'article ( en note, tout à la fin): "visum" est en fait vi(so)num= bisonum= sarcophage à deux place (Gaffiot). 

https://www.jstor.org/stable/41755920

Share this post


Link to post
Share on other sites

De rien! Mais vous savez bien que ces inscriptions sont écrites dans un latin  parfois incertain. Cela est dû soit au lapicide  soit au commanditaire qui dans ces régions lointaines pouvait être un "barbare", romanisé sans doute mais qui parlait  un latin peu recherché. Par ailleurs les reconstitutions d'inscriptions et leurs interprétations sont parfois différentes selon les épigraphistes et les moments où les inscriptions sont étudiées...l'épigraphie est une science vivante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...