Aller au contenu
alk54

courte version latine : à l'aide svp

Messages recommandés

Bonjour,

Je dois rendre demain une version latine et il y a plein de points sur lesquels je doute...
Voici le début du texte et ma traduction, pourriez-vous me dire si ça tient la route ou, si non, m'expliquer où je me suis trompé s'il vous plaît ?

Marcellus, qui consul creatus est, Syracusas, urbem Siciliae clarissimam, oppugnauit, quam post tres annos cepit.

Erat enim in ea urbe Archimedes, uir pracclaro ingenio praeditus, qui multas machinas, quibus Romanorum opera delebat, inuenerat. Syracusae captae sunt a Marcello qui, egregia hominis prudentia delectatus, ei parcere uoluit militesque suos Archimedis uitam seruare iussit. Qui formas describebat nec patriam suam captam esse non senserat. Itaque militi, qui aedes intrauerat eumque interrogabat, non respondit.Tunc a milite irato statim occisus est ; cuius morte Marcellus ualde affectus est corpusque magna cum cura sepeliri iussit.

 

 

J'ai commencé à traduire par :

Marcellus, qui a été fait consul, assiégea Syracuse, ville la plus illustre de Sicile, qu’il saisit au bout de trois ans. Le fait est qu’il y avait dans cette ville Archimède, un homme d’un esprit brillant, qui inventait de nombreuses machines par lesquelles il détruisait les ouvrages des Romains. Syracuse fut prise pas Marcellus qui, charmé par la sagacité remarquable de l’homme, voulut l’épargner et ordonna à ses soldats de préserver la vie d’Archimède.

 

Déjà, ce qui me pose problème, c'est le "creatus est", qui pour moi est au présent et que je n'arrive à traduire qu'au passé. Ensuite, je ne suis pas certain de la manière dont je l'ai traduit (créer traduit par fait). "Enim", j'ai séché : j'ai mis "le fait est que" mais je ne vois pas... La phrase en "qui" et "quibus", je doute, surtout pour le "quibus" que je n'ai pas compris et que je ne pense pas avoir réussi à traduire. La dernière phrase je pense que je l'ai comprise et que c'est à peu près ça... Et là je sèche sur la fin du texte, je suis en train d'y travailler.


Pourriez-vous m'aider s'il vous plaît ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Marcellus, qui consul creatus est, Syracusas, urbem Siciliae clarissimam, oppugnauit, quam post tres annos cepit.

Erat enim in ea urbe Archimedes, uir pracclaro ingenio praeditus, qui multas machinas, quibus Romanorum opera delebat, inuenerat. Syracusae captae sunt a Marcello qui, egregia hominis prudentia delectatus, ei parcere uoluit militesque suos Archimedis uitam seruare iussit. Qui formas describebat nec patriam suam captam esse non senserat. Itaque militi, qui aedes intrauerat eumque interrogabat, non respondit.Tunc a milite irato statim occisus est ; cuius morte Marcellus ualde affectus est corpusque magna cum cura sepeliri iussit.

 

 

Marcellus, qui a été fait (temps en français ?) consul, assiégea Syracuse, ville la plus illustre de Sicile, qu’il saisit (choix du verbe ?) au bout de trois ans. Le fait est qu’il y avait dans cette ville Archimède, un homme d’un esprit brillant (praeditus n'a pas été traduit), qui inventait (temps) de nombreuses machines par (mal dit) lesquelles il détruisait les ouvrages des Romains. Syracuse fut prise pas (par) Marcellus qui, charmé par la sagacité (impropre) remarquable de l’homme, voulut l’épargner et ordonna à ses soldats de préserver la vie d’Archimède.

 

Déjà, ce qui me pose problème, c'est le "creatus est", qui pour moi est au présent et que je n'arrive à traduire qu'au passé.

Non, le verbe est au parfait passif (présent de l'auxiliaire + part. passé).

Ensuite, je ne suis pas certain de la manière dont je l'ai traduit (créer traduit par fait).

C'est le verbe consacré pour dire "nommer" ou "choisir, élire" quelqu'un (général, magistrat...). Le verbe faire peut être employé en français.

"Enim", j'ai séché : j'ai mis "le fait est que" mais je ne vois pas...

Et c'est normal, vu qu'on attendrait autem ; vous avez là un texte mal "fabriqué"...

La phrase en "qui" et "quibus", je doute, surtout pour le "quibus" que je n'ai pas compris et que je ne pense pas avoir réussi à traduire. La dernière phrase je pense que je l'ai comprise et que c'est à peu près ça... Et là je sèche sur la fin du texte, je suis en train d'y travailler.

Si, c'est bon. Contrôlez en vous demandant si le sens est satisfaisant : c'est le cas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×