Jump to content
Sign in to follow this  
Mikoyan

Dépositions du XIIIe siècle

Recommended Posts

Bonjour,

Je me suis lancé dans la traduction d'un nouveau procès de cathares, je tombe toujours sur des passages que j'ai du mal à comprendre, aussi je reviens vers vous pour avoir de l'aide. Je souligne en gras le passage en question.

 

Ramundus de Baffinhaco, presentibus domino episcopo, fratribus predicatoribus et me notario supradictis, dixit et confessus fuit quod annus et dimidius est vel circa, ut sibi videtur, quod venit apud Castras magister Arnaldus Matha de Carcassona cum quondam eius socio, scilicet dicti magistri Arnaldi Mathe, eiusdem loci de Carcassona, quadam die de qua non recordat ad presens, et de cuius socii nomine dixit se non recordari ad presens, ex parte consulum et communitatis Carcassone ad exponendum eis, scilicet consulibus de Castris et consilio eorum, processum appellationum quas persequebantur vel persequi intendebant contra inquisitores heretice pravitatis de Carcassona.

 

Raimond de Baffinhac, en présence du seigneur évêque, des Frères Prêcheurs et de moi, notaire susdit, a dit et confessé que, il y a un an et demi environ, à ce qu'il lui semble, un jour dont il ne se souvient plus à présent, Maître Arnald Matha, de Carcassone, était venu à Castres avec un compagnon, à savoir dudit Maître Arnald Matha, de la même localité de Carcassonne, dont il ne se souvient plus du nom à présent, de la part des consuls et de la communauté de Carcassone pour leur exposer, c'est-à-dire aux consuls de Castres et à leur conseil, le procès des citations, qui les persécutaient ou les poursuivaient, qu'ils intentaient à l'encontre des inquisiteurs de la dépravation hérétique de Carcassone.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir; voici mon interprétation de ce passage:

"quas" : accusatif mis pour "appelationum" :...procès des personnes (appelées à comparaître) qu'ils poursuivaient ou entendaient poursuivre (pour les soumettre) aux inquisiteurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien vu Raoul pour appellationum, ne peut-on pas aussi comprendre dans ce cas là que ce procès intenté contre les inquisiteurs visait à blanchir les personnes citées à comparaître devant l'inquisition, et que ce sont ces citations de l'inquisition qui les persécutaient ou, du point de vue des personnes citées, qui étaient persécutés par ces citations à comparaître ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...