Jump to content
Etcaetera

Emplacement accent tonique

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je ne suis pas certain de l'emplacement de l'accent tonique pour les mots courts et courant finissant en QVE.

J'avais appris que la syllabe précédent QVE portait toujours l'accent tonique mais j'ai des doutes pour certains mots tels que :

 

ubique

uterque

et surtout...itaque

 

ITAQVE:

- Si on considère QV comme deux consonnes successives alors l'accent est forcément juste avant, c'est à dire sur le A.

 

- Si on considère la longueur des syllabes (le A n'est pas marqué comme long dans plusieurs de mes livres) alors l'accent tonique revient au I.

 

 

Pouvez-vous m'éclairer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

-qu n'et pas considéré comme une consone double.

Assimil qui indique la position de l'accent donne bien l'accent sur le i de itaque comme on peut le déduire de la longueur des voyelles, que je n'arrive pas à recopier ici ! .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Itaque est formé du mot ita, accentué sur l'initiale, et de la particule enclitique -que, qui ne change rien à l'accentuation.

Attention d'autre part à ne pas confondre la longueur par nature et l'allongement par position, valable pour la métrique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Anne, selon la règle que j'utilise, si le A de ITA était long alors c'est le A qui prendrait l'accent tonique.

Je viens justement de tomber sur le mot UTRAQUE (avec un A long). Donc dans ce cas pas de doute, l'accent est sur le A.

 

 

@Jacques: " la particule enclitique -que, qui ne change rien à l'accentuation"

Dans Assimil il est clairement écrit que la particule enclitique -que attire l'accent tonique sur la syllabe qui la précède. GERMANOSQUE (l'accent tonique est sur le NOS peut importe la longeur des voyelles du mot). Sans la particule enclitique ça ferait GERMANOS.

 

Mais cette règle ne semble alors pas s’appliquer à ITAQUE. Ce qui me met le doute pour tous les petits mots similaires finissant par QUE.

Share this post


Link to post
Share on other sites

itaque et itaque : j'ai appris il y a un petit nombre d'années qu'il y avait 2 itaque différents. Ils sont nettement distincts chez Gaffiot :

ĭtăquĕ ¶ 1. = et ita et ainsi, de cette manière

2. donc, ainsi, ... c'est pourquoi

 

Je ne sais pas où j'ai lu que l'accentuation était différentes suivants les sens (pas dans le "Grimal", malheureusement), mais j'ai cessé de m'étonner d'un "itaque" accentué sur la première syllabe. Oui, la règle de l'enclitique -que est vraie, même si la syllabe concernée est brève, et elle s'applique quand "itaque" signifie "et ita", mais "itaque" = "c'est pourquoi" n'est pas concerné.

 

Valete omnes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...