Jump to content
laeti

Bons comptes , bons ennemis

Recommended Posts

Bonsoir , je vous soumets une nouvelle version. Merci par avance de votre aide. Rufus, vir ordinis senatorii , inter cenam optaverat ne Caesar salvus rediret ex ea peregrinatione quam parabat , et adjecerat idem omnes et tauros et vitulos optare. Fuerunt qui illa diligenter audirent. Rufus , appartenant à la classe des sénateurs , recevant à un dîner , avait souhaité que César ne revint sain et sauf de ce voyage qu il préparait et avait ajouté aussi que tous ainsi que les taureaux et les veaux le souhaitaient . Certains écoutèrent cela attentivement .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite ....ut primum diluxit , servus qui cenanti ad pedes steterat , narrat quae inter cenam ébrius dixisset :hortatur ut caesarem occupet atque ipse se deferat : le lendemain au petit matin , l esclave qui s était tenu a ses pieds pendant le dîner lui raconte ce qu il avait dit au milieu du repas sous l effet de l ébriété .il lui conseille de devancer César et de se dénoncer lui même . Usus consilio , descendenti caesari occurit et cum malam mentem habuisse se pridie jurasset id ut in se et filios suos recideret optavit , et Caesarem ut ignosceret sibi rediretque in gratiam secum rogavit :suivant ce conseil , il rencontra César descendant au forum et bien qu il jura avoir l esprit malade la veille , il souhaita que cela revienne sur lui et ses propres fils et il demanda a César qu il ignore cela et qu il revienne dans de bonnes grâces envers lui .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fin ! Cum dixisset se Caesar facere " nemo, inquit , credet te meci min gratiam redisse , nisi aliquid mihi donaveris " petiitque non fastidiendam summam et impetravit : alors que César acceptait :" personne , dit il , ne croira que tu m as rendu ta confiance si tu ne me donnes pas quelque chose " et il demanda une somme non négligeable et l obtint . Caesar ait " mea causa dabo operam me un quam tibi irascar " : César dit " dans mon intérêt , je m appliquerai à ne pas t irriter ". Je vous remercie d avance de votre aide . Bonne soirée . Laetitia

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir , je vous soumets une nouvelle version. Merci par avance de votre aide. Rufus, vir ordinis senatorii , inter cenam optaverat ne Caesar salvus rediret ex ea peregrinatione quam parabat , et adjecerat idem omnes et tauros et vitulos optare. Fuerunt qui illa diligenter audirent. Rufus ,( appartenant à la classe des sénateurs) --> le sénateur Rufus , (recevant) --> au cours d'un dîner , avait souhaité que César ne revînt pas sain et sauf de l'expédition qu il préparait et avait ajouté que tous ainsi que les taureaux et les veaux le souhaitaient aussi. . Certains écoutèrent cela attentivement .

Quelques erreurs légères: je propose les corrections dans le texte:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, Laetitia,

 

Me revoilà enfin !

 

Je ne peux que souscrire entièrement aux corrections de Raoul : je vous remets son texte ici :

le sénateur Rufus , au cours d'un dîner , avait souhaité que César ne revînt pas sain et sauf de l'expédition qu il préparait et avait ajouté que tous ainsi que les taureaux et les veaux le souhaitaient aussi. . Certains écoutèrent cela attentivement .

 

Et je commente sa traduction :

 

Le sénateur Rufus. Il est inutile de reprendre la tournure latine. On pourrait aussi traduire : Rufus, un sénateur,

au cours d'un dîner : rien n'indique dans le texte, que c'était lui qui donnait ce dîner. inter cenam : inter a le sens de au mileu de... Au cours d'un dîner convient donc très bien.

que César ne revînt pas : la phrase est négative, il faut donc exprimer ici entièrement la négation. En style relevé, l'imparfait du subjonctif s'impose tout naturellement.

peregrinatio est effectivement plus qu'un voyage. Il s'agit d'un voyage avec des péripéties... Expédition convient fort bien. Pensez que ce mot a donné en français "pélerinage", opération qui au Moyen Age n'était pas sans risque, surtout si on allait à Jérusalem...

tous les taureaux et les veaux : omnes est en "facteur commun". Une proposition infinitive est une complétive (proposition complément d'objet). C'est la construction normale du verbe "optare" souhaiter que...

Je continue la suite demain.

Bien cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai un peu avancé... Voici donc le début de la suite.

 

 

Ut primum diluxit = Dès que le jour parut, (c’est effectivement le lendemain matin mais ce n’est pas dit tel quel dans le texte. De toute façon, une « cena », c’est le soir et une bonne partie de la nuit… »

servus qui cenanti ad pedes steterat = votre traduction est bonne. Littéralement : l’esclave qui s’était tenu debout à ses pieds (rappelons que les romains mangent couchés)

cenanti : je le traduis comme un participe présent au datif d’intérêt = pour lui en train de dîner.

narrat quae inter cenam ebrius dixisset = votre traduction est bonne. Le subjonctif est justifié par le discours indirect.

On pourrait traduire ebrius par : en état d’ébriété ou « alors qu’il était ivre ».

hortatur ut caesarem occupet atque ipse se deferat. : « hortor » est plus que « conseiller » : il l’exhorte, il le pousse fortement à…

devancer César : bon.

Et à se dénoncer lui-même. Bon.

Usus consilio , descendenti caesari occurit : Ayant suivi (participe passé) ce conseil,

Il va au-devant de César qui descendait. Le texte ne précise pas que c’était au forum. Une traduction dit « qui descendait de son palais ». Pourquoi pas ? Mais ce n’est pas dans le texte.

cum malam mentem habuisse se pridie jurasset = étant donné qu’il lui avait juré sous serment qu’il avait eu la veille un accès de folie,

id ut in se et filios suos recideret optavit = il exprima le souhait que cela retombe sur lui et sur ses propres enfants.

 

Comme toujours, si vous avez des questions à poser, n'hésitez pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai enfin terminé ! L'ensemble était bon. Voici donc la fin :

 

et Caesarem, ut ignosceret sibi, rediretque in gratiam secum, rogauit.

Et il sollicita César de lui pardonner (qu’il lui pardonnât) et de revenir en grâce avec lui, auprès de lui. (qu’il revînt en grâce avec lui = qu’il revînt en sa grâce).

 

Cum dixisset se Caesar facere : Comme César lui avait dit (attention au temps : plus que parfait du subjonctif) qu’il le faisait :

Nemo, inquit, credet te mecum in gratiam rediisse, nisi aliquid mihi donaueris: » Personne, dit-il, ne croira que je suis rentré dans tes bonnes grâces si tu ne me donne pas quelque chose.

 

petitque non fastidiendam summam, et impetrauit. et il sollicita une somme (littéralement) qui ne devait pas être méprisée On pourrait dire « une somme pas méprisable ».

et impetravit : et il l’obtint. Fastidiendam est un adjectif verbal (donc passif) avec nuance d’obligation.

Caesar ait " mea causa dabo operam me unquam tibi irascar = César dit : je prendrai soin dans mon intérêt (mea causa) de ne jamais me mettre en colère contre toi !

 

Bien sûr, je reçois toujours avec grand plaisir les remarques ou les ajouts de Raoul...

 

Bien cordialement et bonnes fêtes de Pâques !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...