Jump to content
Sign in to follow this  
Audreey =)

C. Plinius nepoti suo s. Un grand besoin d'aide..

Recommended Posts

Bonjour bonjour ! :P J'ai une version à rendre et je bloque.. Je n'arrive pas à comprendre le sens de cette phrase :

 

Filius decessit eximia pulchritudine pari verecundia, et parentibus non minus ob alia carus quam quod filius erat.

 

Voilà ce que j'ai traduit: Le fils mourut, d'une beauté extraordinaire ..

 

Le reste c'est vraiment flou et je m'embrouille.. "pari?? je ne sais pas ce que ça veut dire; et de ces parents non moins pour l'autre cher que que l'était le fils"

 

Bref si quelqu'un pouvait me dépétrer ce serait tout gentil !! hihi :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Par -(is)" adj. qual. : "égal", "semblable", comparable", etc...donc il faut comprendre que sa modestie égalait sa beauté.

"parentibus" est au datif, complément de "carus" (on dit : "être cher à quelqu'un") "ob alia": mot à mot: "en raison d'autres choses" "quod" est causal, ici. Le sens est donc que les parents chérissaient cet enfant non seulement parce qu'il était leur fils mais aussi (non moins) pour d'autes raisons (les qualités de cet enfant).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mille mercis Raoul pour votre aide, je comprends bien mieux maintenant ! :)

 

Puis-je traduire ainsi ? : Le fils mourut, d'une beauté extraordinaire égale à sa modestie, et cher à ses parents non seulement parce qu'il était leur fils, mais aussi pour d'autres raisons. Est-ce grave si je ne reprends pas exactement les mots latins comme "non minus" ?

 

J'aurai également besoin de deux petits renseignements, tout d'abord pour l'entête de la lettre : C. Plinius nepoti suo s. Je l'avais traduite par Pline donne son salut à son petit-fils, autrement dit Pline à son petit-fils, mais j'ai vu quelque part que la traduction était : Pline à Nepos ?? Nepoti ne veut-il pas dire "petit-fils", sachant qu'en plus il n'y a pas de majuscule ??

 

Et le dernier renseignement :

Confirmata est opinio mea hesterno Fanniae sermone => Pourquoi la phrase est-elle au présent alors que l'on a "hesterno", hier ?

Neptis haec Arriae illius, quae marito et solacium mortis et exemplum fuit => Une traduction que je trouve quelque peu étrange.. J'ai traduit : La petite-fille de cette Arria, celle-ci fut et une consolation pour la mort du mari et un exemple. Je crains m'être trompée..

 

Encore un grand merci !! :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mille mercis Raoul pour votre aide, je comprends bien mieux maintenant ! :)

 

Puis-je traduire ainsi ? : Le fils mourut, d'une beauté extraordinaire égale à sa modestie, et cher à ses parents non seulement parce qu'il était leur fils, mais aussi pour d'autres raisons. Est-ce grave si je ne reprends pas exactement les mots latins comme "non minus" ? C'est tout à fait le sens, mais certains professeurs exigent que l'on reste au plus près du texte latin (...pas moins pour d'autres raisons que parce qu'il....)évidemment c'est plus lourd; à vous de juger

 

J'aurai également besoin de deux petits renseignements, tout d'abord pour l'entête de la lettre : C. Plinius nepoti suo s. Je l'avais traduite par Pline donne son salut à son petit-fils, autrement dit Pline à son petit-fils, mais j'ai vu quelque part que la traduction était : Pline à Nepos ?? Nepoti ne veut-il pas dire "petit-fils", sachant qu'en plus il n'y a pas de majuscule ?? Vous avez raison sur ce point: rien à voir avec la famille "Nepos" (Cornelius Nepos, par exemple)

 

Et le dernier renseignement :

Confirmata est opinio mea hesterno Fanniae sermone => Pourquoi la phrase est-elle au présent alors que l'on a "hesterno", hier ? Attention! "confirmata est est bel et bien un parfait passif!

Neptis haec Arriae illius, quae marito et solacium mortis et exemplum fuit => Une traduction que je trouve quelque peu étrange.. J'ai traduit : La petite-fille de cette Arria, celle-ci fut et une consolation pour la mort du mari et un exemple. Je crains m'être trompée..

"qui fut pour son mari (marito est au datif) et "exemplum" et "solacium mortis"

Encore un grand merci !! :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci merci ! :)

 

Donc ça fait: Mon opinion a été confirmée hier par le disours de Fannia ?

 

Et par contre avec celle-ci j'ai un peu plus de mal.. La petite-fille de cette Arria, (correct ?) celle-ci fut pour le mari et une consolation dans la/sa (?) mort, et un exemple. Il y a plusieurs choses qui me dérangent dans la phrase.. Je trouve le début très lourd, puis je n'arrive pas à formuler le "solacium mortis"..

 

:rolleyes::rolleyes::rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

"hesterno" n'est pas adverbe mais adjectif accordé à sermone.

Pourquoi traduire "quae" par "celle-ci"? c'est "qui", tout normalement. Pour le reste, oui, on peut être pour qqun(donner à qqun) à la fois le spectacle (exemplaire) de la mort et la consolation de cette mort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'aaccord !! :)

 

Alors : Mon opinion a été confirmé par le discours de Fannia d'hier ?

 

Et : C'est la petite-fille de cette Arria qui fut pour le mari et une consolation de la mort et un exemple. j'ai rajouté "C'est" parce qui sinon "La petite-fille de cette Arria qui fut pour le mari et une consolation de la mort et un exemple" ça ne va pas dire grand chose, n'est-ce pas ?

 

Sinon, pouvez-vous me dire comment vous traduisez "ut videbatur" ? => "Comme il avait semblé", c'est correct ?

 

Merci pour votre aide précieuse !! :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'aaccord !! :)

 

Alors : Mon opinion a été confirmé par le discours de Fannia d'hier ?

 

Et : C'est la petite-fille de cette Arria qui fut pour le--> (plutôt "son") mari et une consolation de la mort et un exemple. (à la fois modèle et adoucissement...) j'ai rajouté "C'est" parce qui sinon "La petite-fille de cette Arria qui fut pour le mari et une consolation de la mort et un exemple" ça ne va pas dire grand chose, n'est-ce pas ?

 

Sinon, pouvez-vous me dire comment vous traduisez "ut videbatur" ? => "Comme il avait semblé", c'est correct ? pas tout à fait: c'est l'imparfait et non le + que parfait...

 

Merci pour votre aide précieuse !! :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super merci !! ;)

 

C'est donc : "Comme il semblait", est-ce que "Comme il paraît" c'est faux ? Parce que ça irait mieux dans la phrase mais bon, par rapport aux temps...

 

Je sais à chaque fois je rajoute des questions je suis désolée mais j'aurai encore besoin d'un tuyau : comment traduire "quin immo quotiens" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super merci !! ;)

 

C'est donc : "Comme il semblait", est-ce que "Comme il paraît" c'est faux ? Parce que ça irait mieux dans la phrase quelle phrase??.. je ne suis pas devin... mais bon, par rapport aux temps...

 

Je sais à chaque fois je rajoute des questions je suis désolée mais j'aurai encore besoin d'un tuyau : comment traduire "quin immo quotiens" ? (là aussi, dans quelle phrase?? "quin immo" signifie "bien au contraire" et "quotiens": "combien de fois", mais il faut s'adapter au contexte (que je n'ai pas)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excusez moi pour le retard..

 

Pour "ut videbatur" c'est dans cette phrase : Aegrotabat Caecina Paetus maritus eius, aegrotabat et filius, uterque mortifere, ut videbatur.

 

Et pour quin immo quotiens, dans celle-ci : Huic illa ita funus paravit, ita duxit exsequias, ut ignoraret maritus; quin immo quotiens cubiculum eius intraret, vivere filium atque etiam commodiorem esse simulabat, ac persaepe interroganti, quid ageret puer, respondebat; 'Bene quievit, libenter cibum sumpsit.'

 

(est-ce que je peux traduire "persaepe interroganti" par très souvent il lui demandait..?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excusez moi pour le retard..

 

Pour "ut videbatur" c'est dans cette phrase : Aegrotabat Caecina Paetus maritus eius, aegrotabat et filius, uterque mortifere, ut videbatur. "à ce qu'il semblait"

 

Et pour quin immo quotiens, dans celle-ci : Huic illa ita funus paravit, ita duxit exsequias, ut ignoraret maritus; quin immo quotiens cubiculum eius intraret, (Et même au contraire, chaque fois qu'il entrait dans la chambre vivere filium atque etiam commodiorem esse simulabat, ac persaepe interroganti, quid ageret puer, respondebat; 'Bene quievit, libenter cibum sumpsit.'

 

(est-ce que je peux traduire "persaepe interroganti" par très souvent il lui demandait..?) non: , c'est (marito interroganti quid.....: datif : "à son mari qui demandait tout le temps comment allait l'enfant, elle répondait....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...