Jump to content
Sign in to follow this  
camilley

Aurélius Victor

Recommended Posts

Bonjour amis latinistes !

 

J'ai besoin de votre aide ! Je suis en 6ème secondaire en Belgique, ce qui, si je ne me trompe pas, correspond à la terminale. Ma professeur de latin me demande d'analyser un passage d'Aurélius Victor sur Tibère et c'est pour le moins compliqué. Je suis bloquée à quelques endroits et si vous pouviez m'aider, je vous en serais reconnaissante :) Voilà le passage :

 

Dein Claudius Tiberius Nero, in Augusti liberos e privigno redactus arrogatione, ubi, quae metuebantur, satis tuta animadvertit, imperium complexus est, cuius nomen astu abnuebat: subdolus et occultior, hisque saepe simulando infensus, quae maxime cuperet, et insidiose deditus, quae odio erant; ingenio ad repentina longe acriore; bonis initiis deinde perniciosus, quaesitissimis in omnem fere aetatem sexumque libidinibus, atque atrocius puniens insontes noxios, suos pariter externosque. 2 Adhuc dum urbes et conventus exsecratur, Capreas insulam quaesiverat flagitiis obtentui. 3 Quare solutis militiae artibus direpta pleraque iuris Romani; nihilque praeter Cappadocas idque inter exordia in provinciam subactum remoto rege Archelao; compressaque Gaetulorum latrocinia, quae Tacfarinate duce passim proruperant. 4 Simul Marobodus callide circuinventus, Sueborum rex; neque minus contractas undique cohortes praetorias, quae dispersae proximis municipiis seu Romae quaeque per domos habebantur, in castra apud urbem redegit, qua tenebantur praefecturam appellans, vel augens, praetorio; nam ceteros paritorum praesidesque Augustue instituerat.

 

J'ai déjà fait l'analyse des verbes mais je bloque par exemple dés la première ligne avec le e privigno redactus, je pense que arrogatione est un ablatif de manière, je pensais rajouter un est au redactus mais je ne vois pas ce que vient faire le e. J'ai un problème également avec les quae ils se répètent trois fois mais je ne vois pas quels sont leur antécédent si ce sont des pronoms relatifs ???? Merci d'avance pour votre aide !

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne vois pas ce que vient faire le e. redigere e(x)... in... = plus ou moins "transformer de qqch en qqch" J'ai un problème également avec les quae ils se répètent trois fois mais je ne vois pas quels sont leur antécédent si ce sont des pronoms relatifs Ce sont des relatifs. comprendre (ea) quae metuebantur; his... quae cuperet et encore sous-entendre un his avant quae odio erant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour amis latinistes !

 

J'ai besoin de votre aide ! Je suis en 6ème secondaire en Belgique, ce qui, si je ne me trompe pas, correspond à la terminale. Ma professeur de latin me demande d'analyser un passage d'Aurélius Victor sur Tibère et c'est pour le moins compliqué. Je suis bloquée à quelques endroits et si vous pouviez m'aider, je vous en serais reconnaissante :) Voilà le passage :

 

Dein Claudius Tiberius Nero, in Augusti liberos e privigno redactus arrogatione, ubi, quae metuebantur, satis tuta animadvertit, imperium complexus est, cuius nomen astu abnuebat: subdolus et occultior, hisque saepe simulando infensus, quae maxime cuperet, et insidiose deditus, quae odio erant; ingenio ad repentina longe acriore; bonis initiis deinde perniciosus, quaesitissimis in omnem fere aetatem sexumque libidinibus, atque atrocius puniens insontes noxios, suos pariter externosque. 2 Adhuc dum urbes et conventus exsecratur, Capreas insulam quaesiverat flagitiis obtentui. 3 Quare solutis militiae artibus direpta pleraque iuris Romani; nihilque praeter Cappadocas idque inter exordia in provinciam subactum remoto rege Archelao; compressaque Gaetulorum latrocinia, quae Tacfarinate duce passim proruperant. 4 Simul Marobodus callide circuinventus, Sueborum rex; neque minus contractas undique cohortes praetorias, quae dispersae proximis municipiis seu Romae quaeque per domos habebantur, in castra apud urbem redegit, qua tenebantur praefecturam appellans, vel augens, praetorio; nam ceteros paritorum praesidesque Augustue instituerat.

 

J'ai déjà fait l'analyse des verbes mais je bloque par exemple dés la première ligne avec le e privigno redactus, je pense que arrogatione est un ablatif de manière, je pensais rajouter un est au redactus mais je ne vois pas ce que vient faire le e. J'ai un problème également avec les quae ils se répètent trois fois mais je ne vois pas quels sont leur antécédent si ce sont des pronoms relatifs ???? Merci d'avance pour votre aide !

Néron a changé de statut: il a donc passé (par adoption: arrogatione est bien un ct circ. de moyen, et non de manière)du ("e") statut "d'étranger" (privigno) à (in) celui d'enfant d'Auguste

 

-les "quae sont bien des relatifs neutres pluriels sans antécédents (= les choses que, les faits que --> ce que (ou ce qui))

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de m'avoir éclairée ! Cependant il y a encore qq points nébuleux par exemple : insontes noxios, ces deux mots ne seraient-ils pas contradictoires ? Pourquoi metuebantur est il pluriel ? Simulando est-il bien un adjectif verbal et quelle est la fonction de flagitiis ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

insontes noxios, ces deux mots ne seraient-ils pas contradictoires ? Je ne sais pas bien. noxios n'est pas dans toutes les éditions. Peut-être veut-on dire que Tibère s'en prend aussi bien aux innocents qu'aux délinquants ? Pourquoi metuebantur est il pluriel ? sujet quae, neutre pluriel Simulando est-il bien un adjectif verbal Non, c'est un gérondif et quelle est la fonction de flagitiis ? Datif d'intérêt après quaesiverat dans un double datif flagitiis obtentui "pour servir de paravent à ses frasques".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois merci énormément de votre aide ! :D Mais j'ai encore quelques problèmes par exemple " hisque saepe simulando infensus ", est-ce que je dois nominaliser infensus et qu'est-ce que le hisque ? Quant à quare solutis militae artibus, est-ce qu'un ablatif absolu se cache là dessous, je ne vois également pas les fonctions de iuris et romani ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

" hisque saepe simulando infensus ", est-ce que je dois nominaliser infensus

On peut considérer que subdolus, occultior, infensus, deditus, perniciosus, puniens sont des attributs d'un "il était" ou "il fut" sous-entendu; deux ablatifs de qualité se trouvent également dans cette fonction d'attribut : ingenio... acriore et quaestissimis... libidinibus; bonis initiis peut être interprété comme un ablatif de qualité "il eut de bons débuts puis fut calamiteux" ou comme un ablatif absolu : "ses débuts (ayant été) bons, il fut ensuite calamiteux"

et qu'est-ce que le hisque ? his est un datif neutre pluriel après infensus "hostile à"

Quant à quare solutis militae artibus, est-ce qu'un ablatif absolu se cache là dessous, Eh oui ! sujet artibus participe solutis, militiae c. du nom artibus

je ne vois également pas les fonctions de iuris et romani ... Iuris Romani génitif après pleraque "la plupart des choses qui appartenaient au droit romain" (= à la juridiction romaine; désigne les possessions romaines, les pays conquis)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...