Jump to content
Sign in to follow this  
morganef

catilinaire 1,2

Recommended Posts

Bonjour à tous !

 

Je n'arrive pas à traduire cette phrase de Cicéron:

 

num unum diem postea L- Saturninum tribunum pl- et C- Seruilium praetorem mors ac rei publicae poena remorata est?

 

- Accusatif cpt de verbe:L- Saturninum tribunum pl- et C- Seruilium praetorem

- Nominatif sujet:mors et poena (avec rei publica génitif cpt du nom)

- verbe = remorata est, déponent mais je ne sais pas le traduire (ont empéché?)

- unum diem: accusatif mais pourquoi?

- postea: je ne sais pas quoi en faire!

 

= est-ce que, un jour, la mors et la vengeance de la république ont empéché le tribun LS et le préteur CS?

 

Merci de votre aide

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous !

 

Je n'arrive pas à traduire cette phrase de Cicéron:

 

num unum diem postea L- Saturninum tribunum pl- et C- Seruilium praetorem mors ac rei publicae poena remorata est?

Cette phrase prend place dans l'évocation d'une série de réactions immédiates des autorités romaines à des menaces de sédition.

- verbe = remorata est, déponent mais je ne sais pas le traduire (ont empéché?) (N.B. verbe accordé au singulier avec le sujet le plus rapproché, c'est l'usage normal en latin) je pense qu'il faut comprendre "ont retenu" (en ce bas monde), donc, en quelque sorte "ont épargné" mais la construction est un peu inattendue, en effet.

- unum diem: accusatif mais pourquoi? complément de temps (durée) "pendant un seul jour"

- postea: je ne sais pas quoi en faire! "par la suite" c'est-à-dire après que les autorités ont reçu le mandat d'agir contre les séditieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est surtout le verbe remoror qui pose problème car on risque le contresens.

 

Est-ce la mort qui retarde Saturninus ou est-ce la mort qui est en retard dans son œuvre malfaisante et qui donc épargne momentanément Saturninus ? Je pencherais plutôt pour cette seconde possibilité.

 

En simplifiant, on obtient la phrase suivante :

 

Num unum diem Lucium Saturninum tribunum plebis rei publica poena remorata est?

 

num -> est-ce que (on attend une réponse négative)

unum diem -> pendant un seul jour

rei publica poena -> la vengeance de l’État

remorata est -> a été en retard (pour épargner)

tribunum plebis -> le tribun de la plèbe

Lucium Saturninum -> Lucius Saturninus ?

 

A-t-il existé ne serait-ce qu’une seule journée où la vengeance de la République ne s’est pas exercée contre le tribun de la plèbe Lucius Saturninus ?

 

À bientôt

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
C’est surtout le verbe remoror qui pose problème car on risque le contresens.

 

Est-ce la mort qui retarde Saturninus ou est-ce la mort qui est en retard dans son œuvre malfaisante et qui donc épargne momentanément Saturninus ? Je pencherais plutôt pour cette seconde possibilité.

 

En simplifiant, on obtient la phrase suivante :

 

Num unum diem Lucium Saturninum tribunum plebis rei publica poena remorata est?

 

num -> est-ce que (on attend une réponse négative)

unum diem -> pendant un seul jour

rei publica poena -> la vengeance de l’État

remorata est -> a été en retard (pour épargner)

tribunum plebis -> le tribun de la plèbe

Lucium Saturninum -> Lucius Saturninus ?

 

A-t-il existé ne serait-ce qu’une seule journée où la vengeance de la République ne s’est pas exercée contre le tribun de la plèbe Lucius Saturninus ?

 

À bientôt

Gilles

 

ne pourrait-on pas d'ailleurs traduire directement "mors ac poena" par "la peine de mort" (prononcée par la République a-t-elle épargné ne serait-ce qu'un seul jour...etc...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La traduction de M. Magnien (1992) montre bien qu'il est difficile de traduire en conservant la construction du latin : "Est-ce qu'un seul jour s'est fait attendre pour que soient mis à mort et punis selon la loi le tribun L.Saturninus et le préteur C. Servilius ?"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans cette traduction, j'apprécie le verbe "se faire attendre" pour rendre compte de "remoror" mais je trouve bien pauvre "mis à mort et punis": cela me fait penser au "juge" de Lucky Luke: "Si vous continuez, la pendaison sera compliquée d'une amende!". Je continue à voir dans cette coordination un exemple typique d'hendiadys ( "clamor et admiratio populi": "les cris d'admiration du peuple", Gr. Podevin n° 447 6°)

Share this post


Link to post
Share on other sites
cela me fait penser au "juge" de Lucky Luke

Ah ! Le Juge !... "Et... casus belli -- Eh ! Qui est ce Casus Belly ? -- Tu as peut-être descendu Casus, mais moi, je n'y suis pour rien !"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...