Jump to content

Audreey =)

Members
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Audreey =)

  • Rank
    Colonus
  1. D'accord merci beaucoup alors c'est bon c'est bien ce que j'avais trouvé, c'est dans la phrase: "et post multas calamitates Italiae, tertio anno, bello huic finis impositus."
  2. Voilà donc je voudrais savoir si possible comment se traduit : bello huic finis impositus. Merci d'avance.
  3. Excusez moi pour le retard.. Pour "ut videbatur" c'est dans cette phrase : Aegrotabat Caecina Paetus maritus eius, aegrotabat et filius, uterque mortifere, ut videbatur. Et pour quin immo quotiens, dans celle-ci : Huic illa ita funus paravit, ita duxit exsequias, ut ignoraret maritus; quin immo quotiens cubiculum eius intraret, vivere filium atque etiam commodiorem esse simulabat, ac persaepe interroganti, quid ageret puer, respondebat; 'Bene quievit, libenter cibum sumpsit.' (est-ce que je peux traduire "persaepe interroganti" par très souvent il lui demandait..?)
  4. Super merci !! C'est donc : "Comme il semblait", est-ce que "Comme il paraît" c'est faux ? Parce que ça irait mieux dans la phrase mais bon, par rapport aux temps... Je sais à chaque fois je rajoute des questions je suis désolée mais j'aurai encore besoin d'un tuyau : comment traduire "quin immo quotiens" ?
  5. D'aaccord !! Alors : Mon opinion a été confirmé par le discours de Fannia d'hier ? Et : C'est la petite-fille de cette Arria qui fut pour le mari et une consolation de la mort et un exemple. j'ai rajouté "C'est" parce qui sinon "La petite-fille de cette Arria qui fut pour le mari et une consolation de la mort et un exemple" ça ne va pas dire grand chose, n'est-ce pas ? Sinon, pouvez-vous me dire comment vous traduisez "ut videbatur" ? => "Comme il avait semblé", c'est correct ? Merci pour votre aide précieuse !!
  6. Merci merci ! Donc ça fait: Mon opinion a été confirmée hier par le disours de Fannia ? Et par contre avec celle-ci j'ai un peu plus de mal.. La petite-fille de cette Arria, (correct ?) celle-ci fut pour le mari et une consolation dans la/sa (?) mort, et un exemple. Il y a plusieurs choses qui me dérangent dans la phrase.. Je trouve le début très lourd, puis je n'arrive pas à formuler le "solacium mortis"..
  7. Mille mercis Raoul pour votre aide, je comprends bien mieux maintenant ! Puis-je traduire ainsi ? : Le fils mourut, d'une beauté extraordinaire égale à sa modestie, et cher à ses parents non seulement parce qu'il était leur fils, mais aussi pour d'autres raisons. Est-ce grave si je ne reprends pas exactement les mots latins comme "non minus" ? J'aurai également besoin de deux petits renseignements, tout d'abord pour l'entête de la lettre : C. Plinius nepoti suo s. Je l'avais traduite par Pline donne son salut à son petit-fils, autrement dit Pline à son petit-fils, mais j'ai vu quelque part que la traduction était : Pline à Nepos ?? Nepoti ne veut-il pas dire "petit-fils", sachant qu'en plus il n'y a pas de majuscule ?? Et le dernier renseignement : Confirmata est opinio mea hesterno Fanniae sermone => Pourquoi la phrase est-elle au présent alors que l'on a "hesterno", hier ? Neptis haec Arriae illius, quae marito et solacium mortis et exemplum fuit => Une traduction que je trouve quelque peu étrange.. J'ai traduit : La petite-fille de cette Arria, celle-ci fut et une consolation pour la mort du mari et un exemple. Je crains m'être trompée.. Encore un grand merci !!
  8. Bonjour bonjour ! J'ai une version à rendre et je bloque.. Je n'arrive pas à comprendre le sens de cette phrase : Filius decessit eximia pulchritudine pari verecundia, et parentibus non minus ob alia carus quam quod filius erat. Voilà ce que j'ai traduit: Le fils mourut, d'une beauté extraordinaire .. Le reste c'est vraiment flou et je m'embrouille.. "pari?? je ne sais pas ce que ça veut dire; et de ces parents non moins pour l'autre cher que que l'était le fils" Bref si quelqu'un pouvait me dépétrer ce serait tout gentil !! hihi
×
×
  • Create New...