Jump to content

aCOSwt

Members
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About aCOSwt

  • Rank
    Servus

Contact Methods

  • Website URL
    http://chasseautresor.0707a.net

Profile Information

  • Gender
    Male
  1. fagenam ? Un filet à poisson ? Serais-tu dans une de ces vieilles éditions sur lesquelles on peut prendre un s pour un f et aurais-tu (toi ou un OCR) pu confondre avec saginam ? (Tant qu'à être question de porcs...)
  2. Merci pour ces détails. Abusus non tollit usum comme on dit... je me permettrai d'abuser... - Quia tuum est regnum et potestas et gloria : -> cas b) Dieu ? - si meum consilium auctoritasque valuisset -> cas b) Cicéron ? - tempus necessitasque postulat -> ? Je sèche! - fugit juventas et decor : Raison stylistique ? (Et encore, je présume car je sais que c'est Horace)
  3. Donc, en pareil cas, j'écris comme je veux, accord pluriel ou singulier, il n'y aura pas de faute de grammaire ? Y aura-t-il une différence implicite de sens ? Un sous-entendu ? Je veux dire : Accord singulier : - Dans ton exemple que Cicéron regrette que l'on n'ait pas tenu compte de son avis plus que l'on n'ait fait aucun cas de son autorité ? / Que son avis était un avis-autorisé ? - Dans le cas d'Horace que la beauté n'est qu'un simple corollaire de la jeunesse et fuit par conséquent ? / Que la jeunesse et la beauté ne font qu'un et fuient ensemble ? - Dans mon exemple initial que le règne la puissance et la gloire ne sont que l'expression que d'une seule entité ? Accord pluriel : - On ne tient pas compte de mon avis, mais pas non plus de mon autorité, on n'aurait pas tenu compte de mon âge ni de là ou j'habite, tout fout le camp de façon coïncidente ? - Jeunesse et beauté sont juste des coïncidences qui fuient chacune de leur côté coïncidemment ? - le règne la puissance et la gloire sont trois trucs bien distincts qui t'appartiennent au même titre que ton vélo, ta maison et ton ordinateur ?
  4. Merci jacques pour ta réponse. Je comprends bien ton argument de groupage des trois sujets en un seul qu'assurerait (contrairement au français) la conjonction, cependant ce ne semble pas systématique. C'est à dire que si, de même que dans ton exemple, on peut trouver tempus necessitasque postulat on peut aussi lire beneficium et gratia homines inter se conjungunt Le fugit juventas et decor d'Horace m'interpelle identiquement, rapporté à mon Quia tuum est regnum et potestas et gloria, se pourrait-il qu'il y ait un cas particulier lié à l'inversion du sujet ?
  5. Bonjour, La vetus dit : "Quia tuum est regnum et potestas et gloria" Je croyais qu'en pareille situation, le latin applique l'accord du verbe au pluriel. (L'attraction syntaxique ne pouvant être admise en raison de la conjonction) Pourrait-on m'indiquer l'exception qui prévaut alors ici.
  6. Gratias tibi ago. L'idée de conjuguer le verbe plutot que de le laisser à l'infinitif est effectivement très bonne. Je la retiens. Ton idée me fait aussi penser que tant qu'à y être, je devrais peut-être utiliser plutôt l'impératif futur de cavere, caveto, (en le reportant à la fin ? sauf que cela ferait peut-être un peu trop maître yoda non ? ) Maintenant, je cherchais, si possible, une expression plus idiomatique. Il est bien évident que j'ai fort peu de chances d'aboutir tant si l'expression est idiomatique ET... vulgaire... je m'imagine volontiers qu'elle n'a jamais été écrite. Maintenant je me disais que peut-être, en remontant la forme de quelque patois d'Italie du nord ou de France du sud-est... voire d'Espagne...
  7. Bonjour, Pour une bande dessinée (en français) (en gestation et à diffusion prévue plus que restreinte), je cherche une alternative à un très banal "Cave ne cadere". Quelque chose qui, en latin, se rapprocherait plus de la forme "Fais gaffe à pas te casser la binette / figure / gueule" que d'un très sérieux "Attention à ne pas tomber!" Merci d'avance pour vos suggestions avisées.
×
×
  • Create New...