Jump to content

graynon

Members
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About graynon

  • Rank
    Servus
  1. Bjr Mr de Butet et merci pour votre traduction. Votre lecture bouscule ce qu'affirment aujourdh'hui les historiens qui font consensus pour dire que thomas 1er n'a épousé que Marguerite de Genève. Cependant, la chronique d'Albrici semble dire le contraire. ll existe un ouvrage à la bibliothèque de Chambéry écrit par le comte de Faucigny que je compte me procurer et qui parle justement du mariage de thomas avec Marguerite de Faucigny. Je comprends par votre lecture que la mère de Marguerite de Faucigny a épousé le comte de Faucigny (Aymon?) et aussi le comte de geneve Humbert ce qui fait de Guillaume son demi-frere. En confirmant le mariage de Marguerite de Faucigny avec Thomas 1er , vous répondez à ma question sur le mot "nupsit" qui , si je comprends bien est employé comme un synonyme de "coniugum" ( je ne l'avais jamais rencontré dans un acte). Pour en revenir à cette chronique , je ne comprends pas ce que vient faire le passage pour lequel je vous a sollicité avec ce qui précède, Pourriez vous me dire ce que signifie "Harum supra dictarum reginarum originem altius repetimus sic: " Encore merci pour votre aide. Bien cordialement Georges
  2. Bonjour , Le passage des lignes 33 et 34 de cette chronique (Albrici, monastere des trois fontaines) me pose probleme Item Henricus rex Anglie duxit in matrimonium sororem Margarete regine Francie, alteram videlicet filiam comitis Iohannis de provincia, tertiam vero filiam habuit frater regis Francie karolus comes Andegavensis, et quartam filiam habuit frater regis Anglie Richardus comes cornubiensis. Harum supra dictarum reginarum originem altius repetimus sic: Margareta filia domni de Fusceneis de matre Guilelmi, filii Humberti comitis 33 Gebenensis, comiti Thome de Sabaudia nupsit et peperit comitem Amedeum et duos epi- 34 scopos ...... Voila ma lecture : Marguerite file du seigneur de Faucigny mère de Guillaume, Humbert fils et comte de Geneve, (ou alors Humbert fils du comte de Genève) Thomas comte de Savoie marié (nupsit) ayant engendré (peperit) le comte Amédée Certains historiens disent que Marguerite (de faucigny) est l’épouse de thomas comte de savoie . D’autre disent qu’il s’agit en fait de marguerite de Geneve ! Peut-on dire que nupsit s’applique à marguerite citée au debut de la phrase et à Thomas de Savoie, car à mon sens , « nupsit » s’applique à un homme. Par contre peperit qu’on peut traduire par accoucher ou engendrer ne pourrait s’appliquer qu’à une femme. Merci de bien vouloir me donner votre avis. Bien cordialement Georges
  3. https://www.dropbox.com/s/p99p8rj7q13l3yc/Antoine%20Grimaldi%201440%20Registre%20secret%20du%20vatican%20%2C%20reg%20supp%20360%20f%C2%B036r.jpg?oref=e&n=342142261 Bjr , finalement j'ai créé un lien pour cette lettre sur dropbox , à toutes fins utiles; bien cordialement Georges
  4. Bonjour tous , j'aurai besoin de la traduction de cette lettre pour confirmer certaines hypothèses. Il s'agit de la réponse faite par Eugene IV ,( année 8 de son pontificat , soit 1420) à jean Paleologue empereur de Byzance ( soit jean VIIII) qui le sollicite pour une promotion concernant Antoine de Beuil ( Boleo) archiprêtre de ste. marie de Clans. Jean VIII est le petit fils de Jean V Paléologue décédé en 1391. Le seigneur de Mytilène est Jacopo 1er Gatillusio dont la sœur (Catherine) est l'épouse de Pierre Grimaldi de Beuil qui ne sera Baron de Beuil qu'à la mort de son père en 1422. Je possède le texte original reçu du vatican car la transcription ci-après risque de comporter des erreurs que je pourrais fournir si besoin. J'y ai cependant développé les abréviations , sauf pour les 2 ou 3 en rouge sur lesquelles je sèche. Derniere précision , je ne suis pas latiniste et j'ai 72 ans. Un grand merci pour votre aide. Bien cordialement Georges Pater bea(tissi)me, cum carissimus v.s.(vestrae sanctitatis ?) filius Johannes pa- leogus romeoru(m) impperator quonda(m) suum p(ro)nepot(em) seu q(on)sa(n)g(ui)neu(m) natu(m) euiusda(m) neptis sue sororis d(omi)ni de ma- telmo ac uxoris d(om)ni et baronis baronie de boleo bone indolis atq(ue) ingenii in vicesimo s(e)c(un)do vel circa sue etat(i)s anno constituta in generali studio Avinienci (avenionensi) studenti Anthoniu(m) de Boleo no(m)i(n)e ac archip(resbite)r(u)m eccl(esia)e b(ea)te Maria de Clancio nicen(sis) dioc(esis) p(ro)pter revere(n)cia s(anc)t(a)e sedi(li)s ap(osto)lice et prosapie sue honorem Ut in eccl(es)ia dei mag(estri)is obs(ser)vat desidat(er) ad ve(nerabil)ii d(ic)tas sedi(li)s p(ro)thono- tariaty offic(u)m promo(tione)s supplicat igit(ur) r o v dicty imp(er)ator quat(is) Ip(u)m p(ro)nepote(m) seu q(on)sa(n)g(ui)neu(m) suu(m) ad hinoi(m) officiu(m) p(ro)mo(tio)nes et mio(er) Alioru(m) p(ro)thonotariosis aggregare necnon in camera ap(osto)lica et Locis aliis solit(es) cum honorib(um) p(re)vileigiis p(ro)rogatis et emolument(is) Consuct(is) inscribi ma(n)dare dignii(ti) de gra(n) spa(n)li ipu(m) is officii fortass(er) Certo moi® et aliis g(er)riis non obsta( ?)n qibuscu(m)q(uiis) cum cl(er)is oportu( ?)m Frat ut petr(er) G dat(is) folre(n)cie octavo ides julii anno nono Bea(tissi)me p(ate® al(ia)s B.U. de noto oratori Alardo Salenbicii Cle(ri)co Tornacen(sis) dioc(esis) sub certa dat(is) ad collacion(is) et bie(n)ni
×
×
  • Create New...