Jump to content

BonjourLeMonde

Members
  • Content Count

    1
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About BonjourLeMonde

  • Rank
    Servus
  1. Bonjour ! J'ai un paragraphe devant lequel je bloque depuis une semaine ! On me demande de le traduire littéralement, j'en saisis le sens général mais impossible pour moi d'être aussi précis. Je recopie ici le texte entier, puis je reprends phrase par phrase (ou portion par portion) et je propose mes traductions (bancales et/ou incomplètes...). Tite-Live, Histoire romaine, I, 25 Citation : Tunc clamore qualis ex insperato faventium solet, Romani adjuvant militem suum ; et ille defungi proelio festinat. Prius itaque quam alter (qui nec procul aberat) consequi posset, et alterum Curiatium conficit. Jamque singuli supererant, sed nec spe nec viribus pares : alterum intactum ferro cuorpus et geminata victoria ferocem in certamen tertium dabat ; alter fessum vulnere, fessum cursu trahens corpus victusque fratrum ante se strage victori objicitur hosti. Nec illud proelium fuit. Romanus exsultans : \"Duos, inquit, fratrum manibus dedi ; tertium causae belli hujusce, ut Romanus Albano imperet, dabo.\" Male sustinenti arma gladium superne jugulo defigit, jacentem spoliat. Voici mes traductions : Tunc clamore qualis ex insperato faventium solet : A ce moment-là, d'un cri / tel que / inespéré ou contre toute attente / favorisant / est habitué (Je ne suis pourtant pas mauvais en latin, il me semble que la différence des exigences entre mon professeur actuel et celui de l'an dernier est assez importante...). Romani adjuvant militem suum : les Romains aident leur soldat (ça, c'est facile...) ; et ille defungi proelio festinat : et celui-ci se hâte d'accomplir le combat (la traduction est horrible mais on la veut littérale) Prius itaque quam alter (qui nec procul aberat) : C'est pourquoi auparavant que le premier (et qui n'était pas loin) consequi posset, : ne pût suivre, et alterum Curiatium conficit : et il exécuta l'autre Curiace. (là, je sens que ma traduction ne tient pas la route...) Jamque singuli supererant : Dans cet instant même, chacun survivait sed nec spe nec viribus pares : mais ni l'espoir ni les forces (n'étaient) égaux (j'ai dû ajouter le verbe "étaient") alterum intactum le second non touché (ou intact) ferro : je ne connais pas cette forme du verbe fers, et celle-ci n'apparaît pas dans le tableau de conjugaison. corpus : corps et : et geminata victoria : double victoire ferocem : impétueux in certamen tertium : dans la troisième lutte (le troisième combat) dabat : donnait alter fessum : l'autre épuisé vulnere : blessé (?) fessum : blessé cursu [éventuelle préposition + ] course trahens : entraînant corpus : corps victusque : et nourriture fratrum : frère ante se strage victori objicitur hosti : avant se massacre au vainqueur jeté devant à l'ennemi nec illud proelium fuit : et celui-ci ne fut pas bataille romanus exsultans : le Romain sautant "duos, inquit, fratrum manibus dedi, tertium causae belli hujusce, ut Romanus Albano imperet, dabo." : "deux, dit-il, j'ai donné de mes mains un frère, le troisième cause de la bataille (hujusce ?), le Romain qu'il ordonne, je donnerai." Male sustinenti arma gladium superne jugulo defigit, jacentem spoliat. : supportant mal les armes l'épée au-dessus je tue il enfonce, traînant il dépouille. Je n'arrive étrangement pas à remettre les mots dans l'ordre, comme si certains manquaient ou étaient en trop. Merci de l'attention prêtée à ce message !
×
×
  • Create New...